Landolf Ier de Capoue

Landolf Ier de Capoue (né vers 795 - mort en 843 ), surnommé « le Vieux ou l'Ancien », il est le premier gastald de Capoue de cette illustre lignée dite des Landulfides qui dirige la principauté de Capoue jusqu'en 1058. Selon la Chronique, il règne sur la vieille cité de Capoue pendant vingt-cinq années et quatre mois puis sur la Nouvelle Capoue une autre année et huit mois. Le chroniqueur Erchempert, le décrit comme « un homme très belliqueux  » (latin vir bellicosissimus ).

Landolf Ier de Capoue
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Enfants

BiographieModifier

Landolf est le fils d'un certain Lando et de son épouse inconnue. Il serait devenu gastald de Capoue vers 815 selon la chronologie de la chronique. En 839, selon la « Chronica Sancti Benedicti Casinensis »; Landolf prend l'initiative de libérer Siconolf de Salerne, le frère emprisonné à Tarente du prince Sicard de Bénévent assassiné par des conjurés. Il soutient ensuite Siconolf dans sa guerre contre l'usurpateur Radelchis et lorsque Siconolf est proclamé prince de Salerne, Landolf reçoit alors Capoue avec la vallée du Liris Teano et Sora comme domaine.

Landolf avait initialement combattu pour Sicard contre le duché de Naples dans ses premières années, mais il conclut un traité de paix avec les Napolitains afin d'être en mesure d'entrer pleinement la guerre contre Radelchis . Lors de la guerre civile entre les prince lombards Radelchis fait appel à des mercenaires sarrasins qui saccagèrent Capoue en 841. Les ruines de cette ville sont tout ce qui reste de l' « antique Capoue  » (c'est-à-dire Santa Maria Capua Vetere). Landolf fonde l'actuelle Capoue, dite « Nouvelle Capoue », sur la colline à proximité Triflisco, qu'il fortifie sous le nom de « Rebelopolis », selon le « Chronicon Salernitanum ». C'est à partir de là où il règne un an et huit mois que le chroniqueur détermine l'année de son décès probablement en 843. Il semble que, à la fin de sa vie, il s'était attribué le titre comtal. Selon le chroniqueur sur son lit de mort il recommande à ses quatre fils d'empêcher de tout leur pouvoir « la réconciliation entre Bénévent et Salerne ».

PostéritéModifier

Landolf Ier épouse une fille anonyme du Comte Rotfrit dont il aura quatre fils qui joueront un rôle dominant en Italie du sud au cours des décennies suivantes  :

Articles connexesModifier

SourcesModifier