La Sainte Famille avec Marie-Madeleine

tableau du Greco
Sainte Famille avec sainte Anne
El Greco - The Holy Family with Mary Magdalen - 1926.247 - Cleveland Museum of Art.tiff
Artiste
Date
Entre et ou entre et Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Matériau
huile sur toile et panneau de bois (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de création
Dimensions (H × L)
132 × 100 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
No d’inventaire
1926.247Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

La Sainte Famille avec Marie-Madeleine (La Sagrada Familia con María Magdalena) est ue peinture à l'huile sur toile de 130 × 100 cm réalisée par Le Greco datant des années 1590-1595 et conservée aux États-Unis, au Musée d'Art de Cleveland. C'est le prototype de type III du thème de la Sainte Famille selon le catalogue raisonné des œuvres de ce peintre, réalisé par Harold Wethey, qui lui a donné le numéro de catalogue 86[1].

IconographieModifier

L'épisode évangélique de la Sainte Famille accompagnée de Marie-Madeleine n'apparaît pas dans les Évangiles canoniques. Il s'agit d'une scène empreinte d'émotion, destinée à plaire à la sensibilité populaire, en accord avec la mentalité de la période de la Contre-Réforme.

AnalyseModifier

La composition du tableau dérive du type II de ce même thème, avec des changements importants. Sainte Anne a disparu de la gauche du groupe, laissant la place à Marie-Madeleine représentée à droite de la composition. Saint Joseph est passé de la droite à la gauche du tableau.

Les couleurs sont brillantes et harmonieuses, portant contraste entre le bleu ciel du manteau de la Vierge Marie et le rouge de celui de Marie-Madeleine, ainsi que le jaune lumineux de la tunique de saint Joseph. L'Enfant Jésus ne présente pas l'aspect naturaliste que l'on voit dans le type I et le type II. Ici nous sommes en présence d'un Enfant Jésus joueur et rieur qui accepte un fruit que lui offre son père nourricier.

Pour ce type III, Marie apparaît comme très stylisée, mais son visage exprime une certaine mélancolie que l'on ne voit pas dans les versions antérieures. Elle tient l'Enfant Jésus debout et de la main droite lui offre un fruit qu'elle a pris de la coupe de verre tenue par saint Joseph. Celui-ci, à gauche de la composition, soutient de la main droite une coupe de verre de fruits, qu'il tend à l'Enfant Jésus. La pomme représente la chute d'Adam, les cerises, le sang du Christ, les pêches, le salut, et les poires, la douceur des vertus du Christ. La mélancolie de la Vierge s'explique donc par la préfiguration de la Passion du Christ[2].

Marie-Madeleine apparaît dans une posture gracieuse et empreinte d'amabilité, qui révèle une psychologie complexe, contrastant avec la sérénité de la Vierge. Son manteau écarlate ne cache pas entièrement sa chevelure châtain, formant un contraste fort agréable[3],[4].

Comme pour les autres types antérieurs, Le Greco ne peint aucun décor et le fond est réduit à un ciel nuageux.

Parcours du tableauModifier

ExpositionsModifier

Ce tableau a été présenté au public à Paris à l'exposition Greco du Grand Palais, du au [6].

CopiesModifier

  • Harold Wethey signale six copies de cette œuvre, non autographes, issues de l'atelier de Tolède et dont certaines sont de qualité moindre.
  • La copie du Musée Soumaya, Mexico, huile sur toile de 123 × 102,3 cm, est considérée comme particulièrement importante[7].

Voir aussiModifier

  • La Sainte Famille (Le Greco), Sociedad Hispánica de América, Type I
  • La Sainte Famille avec Sainte Anne (Le Greco), Hospital de Tavera
  • La Sainte Famille avec Sainte Anne et Saint Jean-Baptiste (Le Greco)

RéférencesModifier

  1. (es) Harold E. Wethey, op. cit., p. 73-74
  2. Catalogue de Greco à Picasso, musée du Petit Palais, Paris, p. 101, exposition du 10 octobre 1987 au 3 janvier 1988.
  3. (es) José Gudiol, op. cit, p. 288
  4. (es) José Álvarez, op. cit., p. 161-164
  5. (es) Harold E. Wethey, op. cit., p.74
  6. Le Greco au Grand Palais, numéro hors-série, Connaissance des arts-La Croix, illustration p. 13, 2019.
  7. (es) Harold E. Wethey, op. cit., p. 203-204

BibliographieModifier

  • (es) Wethey, Harold Edwin; El Greco y su Escuela (Volumen-II) ; Ediciones Guadarrama; Madrid, 1967
  • (es) Gudiol, José; Doménikos Theotokópoulos, El Greco ; Ediciones Polígrafa, S.A.; Madrid, 2014
  • (es) Álvarez Lopera, José; El Greco, La Obra esencial ; Editorial Sílex; Madrid, 2014; (ISBN 978-84-7737-8600)