LaMarcus Aldridge

joueur de basket-ball américain

LaMarcus Aldridge
Image illustrative de l’article LaMarcus Aldridge
Aldridge en 2017.
Fiche d’identité
Nom complet LaMarcus Nurae Aldridge
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (36 ans)
Dallas (Texas)
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 113 kg (249 lb)
Situation en club
Club actuel Nets de Brooklyn
Numéro 21
Poste Ailier fort / Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2004-2006 Longhorns du Texas
Draft de la NBA
Année 2006
Position 2e
Franchise Bulls de Chicago
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-2021
2021
2021-2022
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Nets de Brooklyn
Nets de Brooklyn
09,0
17,8
18,1
17,9
21,8
21,7
21,1
23,2
23,4
18,0
17,3
23,1
21,3
18,9
13,7
12,8
0-
Sélection en équipe nationale **
2010- États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

LaMarcus Nurae Aldridge, né le à Dallas au Texas, est un joueur américain de basket-ball évoluant aux postes d'ailier fort et de pivot.

Il joue au niveau universitaire pendant deux saisons avec les Longhorns du Texas. Aldridge est sélectionné en seconde position lors de la draft 2006 de la NBA. Après avoir passé neuf saisons avec les Trail Blazers de Portland, il signe avec les Spurs de San Antonio en 2015. En mars 2021, il signe avec les Nets de Brooklyn, après que les Spurs l'aient libéré de son contrat. Cependant, le 15 avril 2021, Aldridge annonce qu’il mettait un terme à sa carrière en raison d’une arythmie cardiaque, survenue à l'issue d'un match[1]. Connu pour son fadeaway à mi-distance, Aldridge est sélectionné à cinq reprises dans une All-NBA Team et à sept reprises pour le NBA All-Star Game[2].

BiographieModifier

Trail Blazers de Portland (2006-2015)Modifier

Débuts avec la franchiseModifier

 
Aldridge en 2008.

Après avoir fréquenté la Seagoville High School et l'Université du Texas à Austin, il est sélectionné en 2e position de la draft 2006 de la NBA par les Bulls de Chicago et immédiatement transféré aux Trail Blazers de Portland en échange de Tyrus Thomas, sélectionné en 4e position et de Viktor Khryapa. Il manque les sept premiers matchs de sa première saison pour cause d'une opération à l'épaule. Il évolue à partir de au poste de pivot, en remplacement de Joel Przybilla, blessé pour le reste de la saison. Le 31 mars 2007, dans le premier quart-temps contre les Clippers de Los Angeles, Aldridge est emmené à l’hôpital Providence de Portland, pour un essoufflement et une arythmie cardiaque. On lui diagnostique le syndrome de Wolff-Parkinson-White le 9 avril et il a raté huit autres matchs de la saison[3]. Il est néanmoins sélectionné dans la NBA All-Rookie First Team en 2007, en cinquième position, à égalité avec Jorge Garbajosa des Raptors de Toronto.

Lors de sa deuxième saison, il profite du départ de Zach Randolph pour devenir titulaire et ainsi augmenter ses statistiques au poste d'ailier fort avec 17,8 points par match. Il augmente également ses statistiques en rebonds, passes décisives, contres et interceptions, et termine troisième au vote du NBA Most Improved Player.

Aldridge développe son jeu offensif au cours de la saison suivante, toujours dépendant de son fadeaway à mi-distance. Il termine la saison avec des moyennes de 18,1 points et 7,5 rebonds. Pour sa première fois dans la ligue, Aldridge a presque joué une saison complète, manquant un seul match.

Statut de leaderModifier

À la fin du mois d'octobre 2009, Aldridge signe une prolongation de contrat à hauteur de 65 millions de dollars sur cinq ans avec Portland. Avant de s’engager avec Aldridge, les Trail Blazers ont conclu une entente de 80 millions de dollars avec Brandon Roy, le joueur star de l'équipe[4].

Aldridge devient un leader après que Brandon Roy ait des problèmes de genou en décembre 2010. Il est nommé à deux reprises, joueur de la semaine, inscrivant même 42 points contre les Bulls de Chicago le 7 février 2011. Le 2 mars, il rejoint Clyde Drexler et Kelvin Ransey comme les seuls Blazers à avoir reçu le titre de joueur du mois de la NBA. En fin de saison, Aldridge est finaliste pour le titre de meilleure progression de l'année, derrière Kevin Love, et reçoit les honneurs de la All-NBA Third Team.

En raison du lock-out de la saison 2011-2012, les fans des Blazers espéraient que les trois joueurs annoncés dans leur campagne promotionnelle "Rise With Us", soit Aldridge, Roy et Greg Oden, auraient enfin la chance de jouer ensemble pour une saison complète. Ces plans se sont évaporés lorsque Roy, qui souffrait de problèmes chroniques de genou, annonce sa retraite[5] et Oden, qui avait seulement joué 82 matchs au cours des quatre saisons précédentes, eu un autre revers dans ses efforts pour réhabiliter ses genoux. Aldridge est nommé remplaçant lors du NBA All-Star Game 2012[6]. En 2013, Aldridge est nommé All-Star pour la deuxième fois de sa carrière[7]. Il obtient en moyenne 21,1 points, un record en carrière de 9,1 rebonds et 2,6 passes décisives en 37,7 minutes par match. Les Trail Blazers obtiennent un bilan de 33-49 et ratent les playoffs pour la deuxième année consécutive.

Aldridge commence sa huitième saison de la NBA en force, enregistrant cinq doubles consécutifs du 9 au 17 novembre 2013. Le 12 décembre, Aldridge inscrit 31 points et saisit un record en carrière de 25 rebonds dans une victoire contre les Rockets de Houston, devenant le premier joueur de l’histoire des Trail Blazers avec au moins 30 points et 25 rebonds dans un match[8]. Le 23 janvier 2014, Aldridge enregistre son record en carrière avec 44 points, en plus de 13 rebonds, 5 passes décisives et 2 contres dans une victoire contre les Nuggets de Denver[9].

Lors de la saison 2013-2014, Aldridge et les Trail Blazers prennent une autre dimension, en dominant la saison régulière durant les deux premiers mois, notamment grâce à l'éclosion du jeune meneur Damian Lillard. Aldridge, lui, cumule ses meilleures moyennes en carrière aux points, aux rebonds, et à la passe.

 
Aldridge en novembre 2014.

Le , il participe au NBA All-Star Game 2014 où il inscrit 4 points et prend 5 rebonds. Avant de reprendre les matches de saison régulière, il se blesse à l'aine[10]. Après quelques mauvais résultats, les Trail Blazers terminent en 5e position d'une Conférence Ouest très relevée, et affrontent les Rockets de Houston au premier tour des playoffs. Lors du premier match de cette série, LaMarcus effectue l'un des meilleurs matches de sa carrière et le meilleur en playoffs en inscrivant 46 points (record de la franchise) et prenant 18 rebonds dans la victoire des siens 122-120 après une prolongation[11]. Au cours de toute la série de six matchs contre Houston, Aldridge obtient en moyenne 29,8 points et plus de 2,5 contres par match. Dans la demi-finale contre les Spurs de San Antonio, Aldridge est en manque d'adresse, ne tirant qu'à 41,7%, et son équipe s'incline en cinq matchs.

Le 9 décembre 2014, dans un match contre les Pistons de Détroit, Aldridge dépasse Terry Porter pour devenir le second meilleur marqueur de l'histoire de la franchise avec 11 333 points en carrière[12]. Après avoir mené Portland au cours de la première moitié de la saison avec des moyennes de 23,2 points et 10,2 rebonds par match, Aldridge est écarté des parquets, six à huit semaines, début janvier, après s'être déchiré le ligament radial du pouce gauche[13]. Aldridge est ensuite nommé titulaire NBA All-Star Game 2014, le 14 février par Steve Kerr, en remplacement d'Anthony Davis[14].

Le , contre le Magic d'Orlando, il rentre un peu plus dans l'histoire de la franchise de l'Oregon en devenant le meilleur rebondeur des Trail Blazers de Portland en prenant un rebond sur un tir manqué de Victor Oladipo à 4 secondes de la fin du troisième quart-temps[15]. Durant les playoffs cette saison, les Blazers en désavantage numérique ont été surpassés par les Grizzlies de Memphis en cinq matchs. Aldridge inscrit en moyenne 23,4 points par match, et est élu dans la All-NBA Second Team.

Spurs de San Antonio (2015-2021)Modifier

Le , il signe aux Spurs de San Antonio un contrat de quatre ans et 80 millions de dollars[16]. Bruce Bowen accepte de céder son numéro 12 à Aldridge alors qu'il était retiré au sein de l'équipe[17]. Il fait ses débuts pour les Spurs le 28 octobre contre le Thunder d'Oklahoma City. En un peu moins de 32 minutes, il a inscrit 11 points et 5 rebonds. Le 11 novembre, il retourne à Portland pour la première fois en tant qu'adversaire, enregistrant 23 points et 6 rebonds contre son ancienne équipe[18].

Après une première année passée aux côtés des Spurs, LaMarcus Aldridge et ses coéquipiers finissent la saison régulière sur un bilan de 67 victoires pour 15 défaites. Ils se qualifient donc pour les playoffs, balayent au premier tour les Grizzlies de Memphis sur un score de 4-0 avant de se faire étonnement battre 4 victoires à 2 contre le Thunder d'Oklahoma City, malgré un premier match des Spurs où LaMarcus Aldridge montre son plus grand basketball[19].

Lors de la saison 2016-2017, les Spurs affichent en saison régulière, un bilan de 61 victoires pour 21 défaites. Les Spurs arrivent en playoffs, encore une fois contre les Grizzlies de Memphis, les éliminant cette fois 4 victoires à 2. En demi-finale de conférence, face aux Rockets de Houston, San Antonio perd le match 1, avant de reprendre l'avantage pour passer au tour suivant après 6 matchs disputés. Ils finiront balayés par les Warriors de Golden State, 4-0, en finale de conférence[20].

Le 16 octobre 2017, Aldridge signe une prolongation de contrat de 72,3 millions de dollars sur trois ans avec les Spurs[21]. Durant la saison NBA 2017-2018, les Spurs contraints de jouer une saison quasiment entière, dispensée de leur superstar Kawhi Leonard, ne jouant que 9 des 82 matchs[22], LaMarcus devient alors la pièce angulaire de l'équipe et réalise l'une de ses meilleures saisons. Il est récompensé grâce à sa présence pour son sixième All-Star Game et figure même dans la All-NBA Second Team pour la deuxième fois de sa carrière[23]. Les texans finissent alors sur un bilan total de 47 victoires pour 35 défaites, soit une 7e place dans la conférence Ouest.[24] Ils débarquent en playoffs pour affronter les Warriors de Golden State, l'équipe qui les avait éliminés en finale de conférence l'année passée. Ils ne remportent qu'une seule victoire et sont éliminés au premier tour sur une défaite de 4-1 sur la série, malgré un LaMarcus Aldridge d'un très haut niveau[25].

Lors de l’ouverture de la saison suivante, le 17 octobre, Aldridge enregistre 21 points et 19 rebonds dans une victoire contre les Timberwolves du Minnesota. Le 10 janvier 2019, il marque 56 points, un record en carrière, dans une victoire en double prolongation contre le Thunder d'Oklahoma City[26]. Aldridge figure une nouvelle fois au NBA All-Star Game et les Spurs totalisant 48 victoires pour 34 défaites et se qualifient pour les playoffs une fois de plus, finissant 7e de la conférence Ouest, et affrontent les Nuggets de Denver au premier tour. LaMarcus, auteur d'une bonne saison et aux côtés d'un DeMar DeRozan fraîchement arrivé à l'intersaison 2018, arrachent un match 7 avant de s'écrouler dans ce dernier[27].

En mars 2021, il finalise une rupture de contrat avec les Spurs de San Antonio et devient agent libre[28].

Nets de Brooklyn (depuis 2021)Modifier

Courtisé notamment par le Heat de Miami, il signe jusqu'à la fin de saison un contrat en faveur des Nets de Brooklyn[29]. Pour son premier match, le 1er avril, il inscrit 11 points avec 9 rebonds et 6 passes décisives contre les Hornets de Charlotte.

Le 15 avril 2021, il annonce sa retraite sportive à la suite d'une irrégularité cardiaque survenue lors d'un précédent match[30].

Après avoir fait part de son souhait de reprendre sa carrière, il est autorisé à rejouer au basket-ball le 2 septembre 2021[31].

Il re-signe, le lendemain, avec les Nets de Brooklyn pour une saison.

Clubs successifsModifier

Distinctions personnellesModifier

StatistiquesModifier

Saison régulièreModifier

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2006-2007 Portland 63 22 22,1 50,3 0,0 72,2 4,95 0,38 0,35 1,16 8,97
2007-2008 Portland 76 76 34,9 48,4 14,3 76,2 7,61 1,61 0,72 1,24 17,76
2008-2009 Portland 81 81 37,1 48,4 25,0 78,1 7,47 1,94 0,95 0,95 18,15
2009-2010 Portland 78 78 37,5 49,5 31,3 75,7 8,04 2,05 0,86 0,62 17,86
2010-2011 Portland 81 81 39,6 50,0 17,4 79,1 8,75 2,10 1,01 1,16 21,84
2011-2012 Portland 55 55 36,3 51,2 18,2 81,4 8,04 2,44 0,93 0,82 21,65
2012-2013 Portland 74 74 37,7 48,4 14,3 81,0 9,05 2,59 0,84 1,23 21,08
2013-2014 Portland 69 69 36,2 45,8 20,0 82,2 11,09 2,58 0,91 0,99 23,23
2014-2015 Portland 71 71 35,4 46,6 35,2 84,5 10,23 1,75 0,68 0,96 23,39
2015-2016 San Antonio 74 74 30,6 51,3 0,0 85,8 8,54 1,49 0,51 1,09 17,99
2016-2017 San Antonio 72 72 32,4 47,7 41,1 81,2 7,26 1,93 0,64 1,22 17,26
2017-2018 San Antonio 75 75 33,4 51,0 29,3 83,7 8,47 2,03 0,57 1,20 23,13
2018-2019 San Antonio 81 81 33,2 51,9 23,8 84,7 9,19 2,40 0,53 1,32 21,32
2019-2020 San Antonio 53 53 33,1 49,3 38,9 82,7 7,40 2,43 0,68 1,64 18,89
2020-2021 San Antonio 21 18 25,9 46,4 36,0 83,8 4,48 1,71 0,38 0,86 13,71
Brooklyn 5 5 26,1 52,1 80,0 100,0 4,80 2,60 0,60 2,20 12,80
Carrière 1 029 985 34,2 49,1 32,1 81,1 8,24 1,98 0,72 1,11 19,39
All-Star Game 7 1 11,7 36,8 80,0 - 2,86 0,57 0,14 0,43 4,57

PlayoffsModifier

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2009 Portland 6 6 39,5 49,0 25,0 70,0 7,5 1,3 0,5 1,7 19,5
2010 Portland 6 6 38,2 43,0 50,0 75,0 6,0 2,2 1,2 1,8 19,0
2011 Portland 6 6 43,0 46,1 0,0 79,2 7,5 1,3 1,3 1,7 20,8
2014 Portland 11 11 40,1 45,2 66,7 80,0 10,6 1,5 0,6 1,6 26,2
2015 Portland 5 5 41,7 33,0 27,3 88,9 11,2 1,8 0,4 2,4 21,8
2016 San Antonio 10 10 33,7 52,1 100 89,1 8,3 1,0 0,4 1,4 21,9
2017 San Antonio 16 16 33,6 46,0 14,3 76,4 7,5 1,5 0,6 1,0 16,5
2018 San Antonio 5 5 35,4 46,3 60,0 97,6 9,2 2,4 0,6 0,4 23,6
2019 San Antonio 7 7 34,9 45,5 27,3 81,8 9,6 2,7 0,7 1,0 20,0
Carrière 72 72 37,1 45,5 32,7 82,4 8,5 1,7 0,7 1,4 20,8

Records sur une rencontre en NBAModifier

Les records personnels de LaMarcus Aldridge en NBA sont les suivants[32],[33] :

Record de la franchise
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 56 Thunder d'Oklahoma City 46 @ Rockets de Houston
Paniers marqués 20 2 fois 18 2 fois
Paniers tentés 33 Thunder d'Oklahoma City 34 @ Grizzlies de Memphis
Paniers à 3 points réussis 5 2 fois 3 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points tentés 9 @ Grizzlies de Memphis 5 @ Grizzlies de Memphis
Lancers francs réussis 16 2 fois 14 @ Warriors de Golden State
Lancers francs tentés 19 @ Warriors de Golden State 14 @ Warriors de Golden State
Rebonds offensifs 10 3 fois 9 Rockets de Houston
Rebonds défensifs 20 Rockets de Houston 13 @ Thunder d'Oklahoma City
Rebonds totaux 25 Rockets de Houston 18 @ Rockets de Houston
Passes décisives 8 Hawks d'Atlanta 5 3 fois
Interceptions 5 @ Spurs de San Antonio 4 Mavericks de Dallas
Contres 7 @ Nuggets de Denver 5 2 fois
Balles perdues 8 Jazz de l'Utah 6 @ Warriors de Golden State
Minutes jouées 54 Clippers de Los Angeles 47 Mavericks de Dallas

SalairesModifier

Les gains de LaMarcus Aldridge en NBA sont les suivants[34]:

Saison Equipe Salaire
2006-2007 Portland 4 027 320 $
2007-2008 Portland 4 329 360 $
2008-2009 Portland 4 631 400 $
2009-2010 Portland 5 844 827 $
2010-2011 Portland 11 244 000 $
2011-2012 Portland 12 372 000 $
2012-2013 Portland 13 500 000 $
2013-2014 Portland 14 128 000 $
2014-2015 Portland 16 006 000 $
2015-2016 San Antonio 19 500 000 $
2016-2017 San Antonio 20 575 005 $
2017-2018 San Antonio 21 461 010 $
2018-2019 San Antonio 22 347 015 $
2019-2020 San Antonio 26 000 000 $
2020-2021 San Antonio 18 200 000 $
Brooklyn 878 340 $
Total Gains 215 044 277 $

Notes et référencesModifier

  1. Benoît Carlier, « Officiel : LaMarcus Aldridge annonce brutalement sa retraite, le cœur a dit stop », sur TrashTalk, (consulté le )
  2. Nicolas Meichel, « LaMarcus Aldridge, le roi du midrange : un art en perdition vient de perdre l'un de ses plus grands représentants », sur TrashTalk, (consulté le )
  3. (en) « Blazers rookie Aldridge's season over », sur ESPN.com, (consulté le )
  4. (en) « Blazers sign F Aldridge to five-year extension », sur ESPN.com, (consulté le )
  5. « Officiel : Brandon Roy annonce sa retraite », sur Basket USA (consulté le )
  6. (en) Tom Ziller, « Full 2012 NBA All-Star Game Rosters Announced: LaMarcus Aldridge, Roy Hibbert Among Reserves », sur SBNation.com, (consulté le )
  7. (en) Steve von Horn, « Harden, Aldridge, Lee among West reserves », sur SBNation.com, (consulté le )
  8. Le Point magazine, « NBA: Portland et Aldridge toujours intraitables », sur Le Point, (consulté le )
  9. « LaMarcus Aldridge garde le ballon de son match à 44 points », sur Basket USA (consulté le )
  10. Elliot Bojman, « LaMarcus Aldridge absent au moins une semaine », sur basketusa.com,
  11. Fabrice Auclert, « Houston – Portland : LaMarcus Aldridge, héros d’un match de folie », sur basketusa.com,
  12. (en) « Terry Porter Congratulates LaMarcus Aldridge », sur Portland Trail Blazers (consulté le )
  13. « LaMarcus Aldridge absent presque deux mois ! », sur BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, (consulté le )
  14. NBB, « All Star Game: LaMarcus Aldridge titulaire », sur NEWS BASKET BEAFRIKA (consulté le )
  15. « LaMarcus Aldridge, meilleur rebondeur de l'histoire des Blazers ! », sur BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, (consulté le )
  16. Damien Da Silva, « LaMarcus Aldridge rejoint les San Antonio Spurs ! », sur basketsession.com,
  17. Fabrice Auclert, « Bruce Bowen accepte de céder son numéro de maillot à LaMarcus Aldridge », sur basketusa.com,
  18. « LaMarcus Aldridge sur son retour à Portland: “C’était dur” », sur Basket Infos (consulté le )
  19. « Play-offs NBA : Les San Antonio Spurs humilient l'Oklahoma City Thunder lors du match 1 », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  20. « NBA: Golden State en finale après sa 4e victoire contre San Antonio », sur www.ladepeche.fr, (consulté le )
  21. Alexandre Martin, « LaMarcus Aldridge prolonge aux Spurs pour 72,3 millions sur 3 ans : Kawhi et Pop gardent leur marquise », sur TrashTalk, (consulté le )
  22. « Kawhi Leonard serait à nouveau en grande forme et prêt à jouer », sur BasketSession.com, (consulté le )
  23. (en) « LAMARCUS ALDRIDGE NAMED TO ALL-NBA SECOND TEAM », sur San Antonio Spurs (consulté le )
  24. (en) « 2017-18 NBA Standings », sur Basketball-Reference.com (consulté le )
  25. (en) « NBA Playoffs 2018: Spurs were perfect warm-up for Warriors' series against Pelicans, and beyond », sur CBSSports.com (consulté le )
  26. Nicolas Meichel, « Les 56 points de LaMarcus Aldridge : performance all-time à San Antonio, bienvenue chez les légendes », sur TrashTalk, (consulté le )
  27. Giovanni Marriette, « Les Nuggets passent enfin un tour de Playoffs, dix ans après : Game 7 géré... bizarrement face aux Spurs, gotoulédemi », sur TrashTalk, (consulté le )
  28. Nicolas Meichel, « Officiel : LaMarcus Aldridge et les Spurs trouvent un accord sur un buyout, ça sent bon la signature à Miami tout ça », sur TrashTalk, (consulté le )
  29. https://www.basketusa.com/news/622844/lamarcus-aldridge-a-choisi-brooklyn/
  30. https://basket-infos.com/2021/04/15/lamarcus-aldridge-prend-sa-retraite/
  31. « LaMarcus Aldridge autorisé à rejouer ! », sur basketusa.com,
  32. (en) « LaMarcus Aldridge Career Bests », sur basketball.realgm.com
  33. (en) « LaMarcus Aldridge Stats », sur espn.com
  34. (en) « LaMarcus Aldridge Salaries », sur Basketball-Reference.com (consulté le )

Pour approfondirModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier