Lý Thái Tông

empereur du Đại Cồ Việt

Lý Thái Tông
Illustration.
Titre
Empereur du Đại Cồ Việt 2e de la dynastie Lý
Prédécesseur Lý Thái Tổ
Successeur Lý Thánh Tông
Biographie
Dynastie Dynastie Lý
Nom de naissance 李太宗
Date de naissance 29 juillet, 1000
Lieu de naissance chùa Duyên Ninh, Ninh Bình
Date de décès (à 54 ans)
Lieu de décès Trường Xuân điện, Thăng Long
Père Lý Thái Tổ
Mère Linh Hiển hoàng hậu
Conjoint Linh Cảm hoàng hậu
Enfants Lý Thánh Tông 3e Empereur du Đại Việt et de la dynastie Lý
Religion Bouddhiste

Lý Thái Tông nom de naissance Lý Phật Mã, né le à Hoa Lư District au Viêt Nam et mort le à Trường Xuân, Viêt Nam), est Empereur du Đại Cồ Việt de 1028 à 1054 et le deuxième représentant de la dynastie Lý.

Lý Thái Tông est le fils de Lý Thái Tổ, le premier souverain légendaire de la dynastie des Lý qui en 1010 a transféré la Capitale de Thăng Long sur l'emplacement actuel de Hanoi. Lý Thái Tông est le père de Lý Thánh Tông (1028-1054) le troisième souverain de la dynastie des Lý qui fonde le Đại Việt sur les bases du Đại Cồ Việt.

BiographieModifier

À la mort de son père Lý Thái Tổ en 1028, Lý Thái Tông lui succède sur le trône du Đại Cồ Việt et doit faire face à des rébellions menées par certains de ses frères.

Pendant son règne, il a construit l'infrastructure bureaucratique de base pour la dynastie et a été considéré comme un grand souverain de l'histoire vietnamienne.

Au début de son règne, Thái Tông se basait principalement sur les conseillers de son père qui lui restaient. Ensemble, ils ont écrasé une rébellion menée par deux de ses frères pour contester son trône. Plus tard, il a personnellement dirigé une armée pour vaincre encore un autre frère. Lorsque son règne est devenu plus stable et sûr, Thái Tông a commencé à montrer son style non conventionnel de gouverner. En effet, il a promu une de ses concubines préférées à un statut royal. Il a rejeté les conseils de ses fonctionnaires et labouré la terre lui-même lors de la cérémonie ressort de labour.

Réforme du GouvernementModifier

En 1039, Thái Tông a eu une discussion sérieuse avec ses officiels quant à savoir si un bon gouvernement dépendait fort leadership personnel ou d'un établissement sophistiqué. En fin de compte, il a accepté l'avis de ses fonctionnaires et a commencé à réformer le gouvernement pour avoir un système organisé. L'une de ces réformes était de réorganiser la famille royale et d'en faire un parallèle du gouvernement, qui était un système bureaucratique. Une autre réforme majeure a été la publication d'une nouvelle loi propre aux Ly, celle-ci a remplacé l'ancienne loi qui était trop inspiré voire emprunté à la dynastie Tang en Chine. La réforme de la loi sera poursuivie par son fils Ly Thanh Tông qui travaillera avec acharnement sur un nouveau code pénal.

Invasion du royaume de ChampāModifier

En 1044, Thái Tông avec son armée a envahi Champa. La guerre a été gagnée et le roi Champa, Jaya Sinhavarman II, a été tué. Le montant du butin était considérable [1]

retraite et Fin de vieModifier

À partir d'environ 1049 Thái Tông commença à se retirer du gouvernement et même des affaires du monde. Il s'orienta progressivement à chercher des réponses au travers de la religion. Il décède en 1054 et quelques mois avant sa mort, il avait déjà transféré le pouvoir à son fils déjà très éclairé Lý Nhật Tôn (Ly Thanh Tông). La succession qu'il avait organisée, s'est avérée beaucoup plus fluide que celle à laquelle il avait été confrontée en 1028 avec la rébellion de ses frères. Il a ainsi démontré ses qualité d'organisateur et a prouvé le succès de la réforme institutionnelle de Thái Tông que son fils continuera.

BibliographieModifier

  • Nguyen Khac Viên : Vietnam une longue Histoire Éditions Thé Gioi - Hanoi 2012
  • Tarling, Nicholas ed., The Cambridge History of Southeast Asia Volume One, Part One. Cambridge, UK: Cambridge University Express, 1999. 0 521 35505
  • Maspero, G., 2002, The Champa Kingdom, Bangkok: White Lotus Co., Ltd., (ISBN 9747534991)

Notes et référencesModifier

  1. Maspero, G., 2002, The Champa Kingdom, Bangkok: White Lotus Co., Ltd., (ISBN 9747534991)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier