Kathleen Ollerenshaw

mathématicienne anglaise

Kathleen Mary Ollerenshaw (née le – morte le ) est une mathématicienne et femme politique britannique. Elle a été Lord Mayor de Manchester de 1975 à 1976 et conseillère à l'éducation auprès du gouvernement de Margaret Thatcher.

Kathleen Ollerenshaw
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 101 ans)
DidsburyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Université d'Oxford
Lady Barn House School (en)
St Leonards School (en)
Somerville College (doctorat) (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Département de mathématiques de l'université de Manchester (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Domaine
Parti politique
Maître
Directeur de thèse
Distinction

BiographieModifier

Kathleen Mary Timpson naît à Withington, Manchester. Elle y fréquente la Lady Barn House School (en) (1918-1926). Sourde à l'âge de 8 ans, elle affirme que sa fascination pour les mathématiques lui a été inspirée par l'enseignante de Lady Barn Jenkin Jones. Timpson y rencontrera également son futur mari, Robert Ollerenshaw.

Timpson fréquente par la suite la St Leonards School (en) et le Sixth Form College à St Andrews, Écosse. À l'âge de 19 ans, elle est admise en mathématiques au Somerville College de l'université d'Oxford. Elle y obtient son doctorat en 1945 sous la direction de Theo Chaundy.

Au cours de ses études de premier cycle, elle épouse Robert Ollerenshaw en . Le couple aura 2 enfants : Charles (1941-1999) et Florence (1946-1972)[1].

Après la Seconde Guerre mondiale, les Ollerenshaw déménagent à Manchester, où Kathleen enseigne à temps partiel à l'école de mathématiques de l'université de Manchester (en). En 1949, alors âgée de 37 ans, elle reçoit ses premières prothèses auditives.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Centenarian Dame Kathleen Ollerenshaw — Conqueror of Magic Squares, Rubik's Cube and Mauna Kea », Scientific American, Nature Publishing Group,‎ (lire en ligne)

BibliographieModifier

  • (en)Dame Kathleen Ollerenshaw, To Talk of Many Things: an autobiography, Manchester Univ Press, 2004, (ISBN 0-7190-6987-4)
  • (en)Kathleen Ollerenshaw, David S. Brée: Most-perfect Pandiagonal Magic Squares: their construction and enumeration, Southend-on-Sea: Institute of Mathematics and its Applications, 1998, 186 pages, (ISBN 0-905091-06-X)
  • (en)Kathleen Ollerenshaw, Herman Bondi, Magic Squares of Order Four, Scholium Intl, 1983, (ISBN 0-85403-201-0)
  • (en)Kathleen Ollerenshaw, First Citizen, Hart-Davis, MacGibbon, 1977, (ISBN 0-246-10976-9)
  • (en)K. M. Ollerenshaw; D. S. Brée, "Most-perfect pandiagonal magic squares", in: Mathematics Today, 1998, vol. 34, pp. 139–143. (ISSN 1361-2042).
  • (en)D. S. Brée and K. M. Ollerenshaw, "Pandiagonal magic-squares from mixed auxiliary squares", in: Mathematics Today, 1998, vol. 34, pp. 105–118. (ISSN 1361-2042).

Liens externesModifier