Ouvrir le menu principal

Juan Pablo Suárez

coureur cycliste colombien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suárez.
Suárez Suárez est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Suárez ; le second, maternel, souvent omis, est Suárez.
Juan Pablo Suárez
Juan Pablo Suarez 2014.jpg
Juan Pablo Suárez en 2014
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
MedellínVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2005Viña Magna-Cropusa
2006SC Etruria Ciaponi Edilizia[1]
2007-2009Indeportes Antioquia
Équipes professionnelles

Juan Pablo Suárez Suárez, né à Medellín (département d'Antioquia) le , est un coureur cycliste colombien, passé professionnel en 2010. Depuis 2014, il est membre de l'équipe continentale EPM.

Repères biographiquesModifier

Championnats panaméricains de cyclisme de 2010Modifier

Lors des championnats panaméricains, Juan Pablo Suárez devenait le détenteur de la nouvelle marque continentale en poursuite individuelle, avec un temps de 4 min 26 s 139 (0 s 986 de moins que l'ancien record détenu par son compatriote Jairo Pérez)[2]. Mais ce temps réalisé lors des qualifications de la poursuite individuelle, ne résista que 3 jours. Il fut ajouté au programme du 15 mai une tentative de Juan Esteban Arango contre ce record. Dans un temps de 4 min 18 s 806, Arango abaissait de plus de sept secondes la marque continentale[3]. Pourtant le 12 mai, Juan Pablo Suárez s'était adjugé l'or de la poursuite hommes en rejoignant son adversaire Arango, en moins de trois tours.

Le 13 mai, lors de la session des qualifications pour la poursuite par équipes masculine, l'équipe colombienne, composée de Juan Esteban Arango, Arles Castro, Weimar Roldán et Edwin Ávila, réalisait un nouveau record panaméricain, avec 4 min 04 s 826[4]. En finale, l'équipe nationale colombienne, où Suárez avait remplacé Arango, pulvérisait son temps du matin, en étant la première équipe américaine à descendre sous la barre des 4 minutes. En 3 min 59 s 412, elle établissait également un nouveau record panaméricain[5].

Saison 2011Modifier

En mars, Juan Pablo Suárez dispute une épreuve du calendrier national, la Clásica Nacional Alcadía de Anapoima. Il remporte le classement général[6], après avoir gagné la première étape.

Début avril, Suárez et son équipe EPM-UNE débarque en Europe, pour disputer six épreuves, toutes en Espagne[7]. Il participe à sa première course sur le sol ibérique, le 10 avril, à l'occasion de la Klasika Primavera. Les résultats y sont peu spectaculaires (il termine 44e[8]).

La seconde épreuve disputée est le Tour de Castille-et-León. Juan Pablo termine à une remarquable 6e place à 47 secondes du vainqueur, Xavier Tondo[9]. Suárez profite de ses qualités de grimpeur pour terminer dans le premier peloton la 3e étape qui se termine en altitude[10] et bénéficie de ses capacités de rouleur pour terminer 7e de la 4e étape, un contre-la-montre[11].

Le 23 avril, l'équipe EPM-UNE prend le départ du GP Llodio. De toutes les initiatives, la formation colombienne participe activement à la course. Elle a encore deux coureurs (dont Suárez) dans le groupe de 10 qui se dispute la victoire finale. Et là encore, Suárez est le meilleur, en terminant 5e[12].

Le lendemain, il fait encore mieux puisqu'il monte sur le podium du Tour de La Rioja, en terminant second, juste devant Giovanni Báez, troisième[13]. Báez s'échappe dans la dernière ascension, à 10 km de l'arrivée. Seuls Imanol Erviti et Suárez le rejoignent dans la descente. Ils résistent au retour du peloton, défendant leur maigre avantage. Puis ils attaquent, à tour de rôle, Erviti mais ne peuvent contrer leur adversaire pour la victoire[14].

Il arrive au départ du Tour des Asturies comme un favori potentiel[15]. Il termine la première étape avec le peloton réduit à 25 unités[16], mais lors du contre-la-montre du 2e secteur de la seconde étape, il termine à une décevante 57e place[17]. Le lendemain, lors de l'étape-reine qui se termine en altitude, il accompagne, cette fois, les meilleurs pour finir 5e de l'étape et se replacer à la 6e place du classement provisoire[18]. La 5e et dernière étape qui emprunte le parcours de la défunte Subida al Naranco lui est, par contre, défavorable puisqu'il termine 23e[19]. Il rétrograde, ainsi, à la 7e place du classement général final[20].

Suárez dispute le week-end du 7 et 8 mai, sa dernière compétition en Espagne. La Vuelta a la Comunidad de Madrid est un triptyque avec une étape en ligne, un contre-la-montre, le premier jour et une arrivée en côte, le second jour. Cette ultime étape est remportée par son coéquipier Giovanni Báez. Juan Pablo dispute plus anonymement cette épreuve, en terminant à la 14e place du classement général final, sans jamais peser sur la course[21].

Ses résultats lors des six épreuves disputées en Espagne lui rapportent 108 points au classement de l'UCI Europe Tour 2011[22].

Il reprend la compétition sur une épreuve du calendrier national, la Vuelta a Antioquia, qui se déroule du 25 au 29 mai. Le retour en Colombie est difficile puisqu'il termine cette course de préparation au Tour de Colombie 2011 à la 19e place finale, à près de 14 minutes du vainqueur Óscar Sevilla[23]. Quelques jours plus tard, il participe à son tour national, de manière anonyme avec une 14e place finale[24].

En juillet, son équipe se rend au Brésil pour participer au Tour de Rio. Lors de la troisième étape, montagneuse, Suárez gagne devant deux de ses coéquipiers et s'empare de la tête du classement général[25]. Deux jours plus tard, il s'impose définitivement dans cette épreuve de l'UCI America Tour[26].

Il termine l'UCI America Tour 2011 à la 5e place avec 135 points[27].

Saisons 2012-2013Modifier

Pendant deux ans, il fait partie du projet Coldeportes en intégrant l'équipe continentale professionnelle Colombia. Mais il n'a jamais pu confirmé sa brillante saison 2011, en raison de méforme, de chutes (fracture du bras droit lors du Paris-Bruxelles 2012[28]) qui l'ont empêché d'avoir la continuité nécessaire pour progresser et obtenir quelques résultats[29]. Ainsi, en mal de compétition, il dispute, même, au sein d'une équipe mixte, la Clásica Héroes de la Patria (qu'il finit onzième)[30]. Fin octobre 2013, il annonce son retour dans l'équipe EPM-UNE, pour la saison suivante[29].

Palmarès sur la routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI America Tour 109e[36] 18e[37] 5e[38] nc nc 28e[39] 238e[40] 393e[41] 111e[42]
UCI Europe Tour 124e[43] nc nc

Résultats sur les championnatsModifier

Championnats panaméricainsModifier

RouteModifier

Course en ligne

3 participations.

  • 2009 : 6e au classement final[44]
  • 2010 : 11e au classement final[45].
  • 2014 : 3e au classement final

PisteModifier

Poursuite par équipes

2 participations.

  • 2009 :   Vainqueur de la compétition[46].
  • 2010 :   Vainqueur de la compétition[5].
Poursuite individuelle

1 participation.

  • 2010 :   Vainqueur de la compétition[47].
Course aux points

1 participation.

  • 2009 :   Vainqueur de la compétition[48].

Jeux sud-américainsModifier

RouteModifier

Course en ligne

1 participation.

PisteModifier

Poursuite individuelle

1 participation.

  • 2010 :   Second de la compétition.

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Le squadre di Juan Pablo Suárez », sur www.museociclismo.it (consulté le 3 mars 2015)
  2. (es) « Dans la rubrique Noticias, voir le bulletin officiel (Boletin) N°19 du 12 mai », sur www.eventosdeportivosaguascalientes.com (consulté le 3 novembre 2010)
  3. (es) « Colombia campeón del Panamericano de Pista en México, Urán ganó la última medalla de oro para nuestra delegación , cf le 3e paragraphe », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 3 novembre 2010)
  4. (es) « Dans la rubrique Noticias, voir le bulletin officiel (Boletin) N°22 du 13 mai », sur www.eventosdeportivosaguascalientes.com (consulté le 3 novembre 2010)
  5. a et b (es) « Les résultats officiels de la troisième journée des championnats panaméricains 2010 », sur www.eventosdeportivosaguascalientes.com (consulté le 3 novembre 2010)
  6. (es) « Juan Pablo Suárez campeón en Anapoima, el equipo Epm – Une, lleva 3 de 3 », sur www.nuestrociclismo.com (consulté le 8 février 2012)
  7. (es) « El EPM-UNE colombiano viajó a España para disputar seis carreras », sur www.biciciclismo.com (consulté le 25 avril 2011)
  8. (es) « Le classement officiel de la Klasika Primavera 2011 », sur www.scamorebieta.com (consulté le 8 mai 2011)
  9. (es) « Le classement général officiel du Tour de Castille-et-León », sur www.vueltacastillayleon.com (consulté le 25 avril 2011)
  10. (es) « Les résultats officiels de la 3e étape du Tour de Castille-et-León », sur www.vueltacastillayleon.com (consulté le 25 avril 2011)
  11. (es) « Les résultats officiels de la 4e étape du Tour de Castille-et-León », sur www.vueltacastillayleon.com (consulté le 25 avril 2011)
  12. (es) « Santiago Pérez vencedor del G.P. de Llodio, con gran protagonismo de Epm – Une », sur nuestrociclismo.com (consulté le 25 avril 2011)
  13. a et b (es) « Le classement officiel du Tour de La Rioja », sur www.edosof.com (consulté le 31 juillet 2011)
  14. (es) « Juan Pablo Suárez y Giovanny Báez, en el podio de la Vuelta a La Rioja », sur http://www.eltiempo.com (consulté le 25 avril 2011)
  15. (es) « Oyarzun: «Pasamontes llega bien; favorito es Santi Pérez» », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 8 mai 2011)
  16. (es) « Le classement de la première étape du Tour des Asturies 2011 », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 15 mai 2011)
  17. (es) « Le classement officiel du contre-la-montre de la seconde étape du Tour des Asturies 2011 », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 8 mai 2011)
  18. « Moreno champion de l'extrême », sur www.velo101.com (consulté le 8 mai 2011)
  19. (es) « Le classement officiel de la cinquième étape du Tour des Asturies 2011 », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 8 mai 2011)
  20. (es) « Le classement général officiel du Tour des Asturies 2011 », sur www.lavueltaasturias.com (consulté le 8 mai 2011)
  21. (es) « Le classement officiel du Tour de la Communauté de Madrid », sur www.edosof.com (consulté le 18 août 2011)
  22. (en) « Le classement de l'UCI Europe Tour au 25 mai 2011 », sur www.uci.com (consulté le 30 avril 2012)
  23. (es) « Le classement final de la Vuelta a Antioquia 2011 », sur docs.google.com (consulté le 3 août 2011)
  24. (es) « Les différents classements finals du Tour de Colombie 2011, cf p.4 », sur docs.google.com (consulté le 2 août 2011)
  25. « Tour de Rio - Le reportage (4/6) », sur www.velo101.com (consulté le 14 août 2011)
  26. (es) « Juan Pablo Suárez ganó el Tour de Rio de Janeiro en bicicleta », sur http://www.eltiempo.com (consulté le 31 juillet 2011)
  27. (en) « Le classement final de l'UCI America Tour 2011 », sur www.uci.com (consulté le 30 avril 2012)
  28. (es) « Desafortunada Paris-Bruselas para el Colombia Coldeportes », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 1er mars 2014)
  29. a et b (es) « Juan Pablo Suárez regresa al Epm-Une para la próxima temporada », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 22 décembre 2013)
  30. (es) « Clásica Héroes: Oscar Álvarez: de gregario a campeón, para J. Castañeda la última », sur www.nuestrociclismo.com, (consulté le 22 décembre 2013)
  31. (es) « El colombiano Jaime Castañeda, campeón en el Tour de Gravataí (Brasil) », sur www.eltiempo.com (consulté le 3 novembre 2010)
  32. (es) « Juan Pablo Suárez embaló mejor y Félix Cárdenas un líder de carambola », sur www.clasicorcn.com.co, (consulté le 14 août 2015)
  33. (es) « Juan Pablo Suárez asumió el liderato de la vuelta a Guatemala », sur www.eltiempo.com (consulté le 3 novembre 2010)
  34. (es) « Juan Pablo Suárez se mantiene en el liderato de la vuelta a Guatemala », sur www.eltiempo.com (consulté le 3 novembre 2010)
  35. (es) « Colombiano Giovanni Báez ganó la Vuelta ciclística a Guatemala », sur www.eltiempo.com (consulté le 30 octobre 2010)
  36. (en) « UCI America Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  37. (en) « UCI America Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  38. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  39. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  40. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  41. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  42. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)
  43. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  44. (en) « Les résultats des courses en ligne », sur www.cyclingnews.com (consulté le 3 novembre 2010)
  45. (es) « Les résultats officiels de la course en ligne hommes », sur www.eventosdeportivosaguascalientes.com (consulté le 3 novembre 2010)
  46. (en) « Les résultats de la troisième journée des championnats panaméricains 2009 », sur www.cyclingnews.com (consulté le 3 novembre 2010)
  47. (es) « Les résultats officiels de la seconde journée des championnats panaméricains 2010 », sur www.eventosdeportivosaguascalientes.com (consulté le 3 novembre 2010)
  48. (en) « Les résultats de la première journée des championnats panaméricains 2009 », sur www.cyclingnews.com (consulté le 3 novembre 2010)
  49. (es) « Odesur 2010, cf. le classement de la course » [archive du ], sur www.ciclismoparaguay.com (consulté le 12 novembre 2010)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :