John Mylong

acteur américain
John Mylong
(Jack Mylong-Münz)
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Adolf Heinrich Münz
Naissance
Vienne
Autriche (alors Autriche-Hongrie)
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américaine (naturalisé)
Décès (à 82 ans)
Beverly Hills
Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables Die elf Schill'schen Offiziere
Mary
Pour qui sonne le glas
Le Secret magnifique
Séries notables Alfred Hitchcock présente
77 Sunset Strip

Adolf Heinrich Münz — né le à Vienne (alors en Autriche-Hongrie), mort le à Beverly Hills (Californie) — est un acteur américain d'origine autrichienne, connu sous les noms de scène de Jack Mylong-Münz (en Europe), puis de John Mylong (aux États-Unis)[1].

BiographieModifier

Après des débuts au théâtre en 1912, il entame une carrière au cinéma sous le premier nom de scène de Jack Mylong-Münz, dans le film muet allemand Der heilige Haß de Manfred Noa, sorti en 1921.

Durant sa première période européenne, suivent quatre-vingt-cinq autres films (allemands surtout, autrichiens ou en coproduction) jusqu'en 1935, dont Die elf Schill'schen Offiziere de Rudolf Meinert (1926, avec le réalisateur et Grete Reinwald), Mary d'Alfred Hitchcock (version allemande de Meurtre, 1931, avec Alfred Abel et Olga Tchekhova) et Der Choral von Leuthen de Carl Froelich (1933, avec Otto Gebühr et Olga Tchekhova).

De confession juive, à la suite de l'Anschluss en 1938, il quitte son pays natal et émigre aux États-Unis, où il s'installe définitivement ; il est naturalisé américain en 1948. Son premier film américain, sorti en 1940, est Overture to Glory de Max Nosseck (tourné en yiddish).

Poursuivant sa carrière à l'écran sous le second nom de scène de John Mylong, il contribue à quarante-six autres films américains (le dernier sorti en 1962), dont Pour qui sonne le glas de Sam Wood (1943, avec Gary Cooper et Ingrid Bergman), Les Conquérants d'un nouveau monde de Cecil B. DeMille (1947, avec Gary Cooper et Paulette Goddard), Le Secret magnifique de Douglas Sirk (1954, avec Jane Wyman et Rock Hudson) et I Mobster de Roger Corman (son avant-dernier film, 1958, avec Steve Cochran et Robert Strauss). S'ajoute un ultime film allemand sorti en 1951, Das Haus in Montevideo de (et avec) Curt Goetz et Valerie von Martens (en).

À la télévision américaine, outre un téléfilm diffusé en 1958, il apparaît dans trente-trois séries entre 1952 et 1967, dont Alfred Hitchcock présente (un épisode, 1955) et 77 Sunset Strip (un épisode, 1958).

Filmographie partielleModifier

Période européenne (1921-1935/1951)Modifier

(cinéma)

Période américaine (1940-1962)Modifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Liens externesModifier

Note et référenceModifier

  1. Autres noms de scène alternatifs (selon l'IMDb ci-dessus) : Jack Mylong, Jack Mylong-Muenz, John Mylong-Muenz, Jack Mylong-Munz, Jack Mylong-Mümz, J. Mylong-Münz, John Mylong-Münz, Jack Myong-Münz, Jack Mylong Münz, John Mylong Münz et Rolf Münz.