Ouvrir le menu principal

John Barnes (historien)

Historien du cinéma britannique, né en 1920
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Barnes.
John Stuart Lloyd Barnes
Naissance
Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 87 ans)
Londres (Royaume-Uni)
Profession Historien du cinéma

John Barnes est un historien britannique spécialiste du cinéma, né le à Londres et mort le à Londres.

C'est un spécialiste du cinéma britannique primitif. Il est notamment l'auteur d'un ouvrage exhaustif en 5 volumes, paru en 1998, racontant les débuts du cinéma en Angleterre, dans les années héroïques : The Beginnings of Cinema in England, 1894-1901[1].

BiographieModifier

John Barnes naît à Londres en 1920. Il a un frère jumeau, William. Leur père est facteur de pianos et meurt alors que ses fils ont douze ans. Ils font leurs études dans le comté de Dorset.

Dès leur enfance, John Barnes et son frère partagent la même passion pour le cinema. Après le décès de leur père, un oncle leur offre un appareil de projection de films 9,5 mm. Plus tard, ils acquièrent une caméra au même format et entreprennent de réaliser des films d’amateurs, documentaires sur les comtés de Kent et de Cornouailles [2]. Par ailleurs, ils créent un ciné-club étudiant et John s’ingénie à reconstituer l’histoire la plus ancienne du cinéma britannique. Il publie ainsi une histoire exhaustive des débuts du cinéma britannique, étudiant les films de réalisateurs tels que Robert William Paul, George Albert Smith ou James Williamson.

John Barnes meurt d’un cancer en juin 2008, à l’âge de 87 ans. Son épouse et son jumeau lui survivent[3].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Frank Gray et Stephen Herbert, John Barnes : Authority on the early days of film who with his brother created an unparalleled cinema (journal), The Guardian, , nécrologie
  2. (en) Frank Gray et Stephen Herbert, John Barnes : Authority on the early days of film who with his brother created an unparalleled cinema (journal), The Independent, , nécrologie
  3. (en) Frank Gray et Stephen Herbert, John Barnes (journal), The Times, , nécrologie

Liens externesModifier