Johann Centurius von Hoffmannsegg

botaniste, entomologiste et ornithologue allemand
Johann Centurius von Hoffmannsegg
Hoffmannsegg(August 23, 1766 – December 13, 1849).jpg
Fonction
Académicien
Titre de noblesse
Grave
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
DresdeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Abréviation en botanique
Hoffmanns.Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de

Le comte Johann Centurius von Hoffmannsegg (Johann Centurius, Graf von Hoffmannsegg), est un botaniste, un entomologiste et un ornithologue allemand, né le à Rammenau et mort le à Dresde.

BiographieModifier

À la mort prématurée de ses parents, en 1788, il hérite du château de Rammenau. Il fait ses études à Leipzig, à Göttingen ainsi qu'à Brunswick auprès de l'entomologiste Johann Christian Ludwig Hellwig. Il fait de longs voyages en Europe et en rapporte de vastes collections de plantes (il échange quelques échantillons avec le célèbre collectionneur parisien Benjamin Delessert) et d'animaux. Il parcourt ainsi la Hongrie, l'Autriche et l'Italie en 1795 et 1796, le Portugal de 1797 à 1801 aux côtés du naturaliste Heinrich Friedrich Link et accompagné par son serviteur Franz Wilhelm Sieber.

Il fait parvenir à Johann Illiger, un autre étudiant d'Hellwig, ses collections zoologiques pour qu'il puisse les étudier. Le comte Hoffmannsegg envoie Sieber au Brésil durant onze ans afin qu'il lui fasse parvenir des collections de plantes et d'animaux.

Il travaille à Berlin de 1804 à 1816 et est élu membre de l'Académie royale des sciences de Prusse en 1815. Il est le fondateur du musée zoologique de Berlin en 1810 (actuellement le musée d'histoire naturelle de Berlin). Hoffmannsegg propose le nom d'Illiger pour le poste de conservateur. Toutes les collections d'Hoffmannsegg sont alors transférées à Berlin.

Il est enterré au Vieux cimetière catholique de Dresde.

Publications en françaisModifier

BibliographieModifier

Hoffmanns. est l’abréviation botanique standard de Johann Centurius von Hoffmannsegg.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI