Jimmy Smits

acteur américain
Jimmy Smits
Description de cette image, également commentée ci-après
Jimmy Smits au Comic-Con 2016.
Nom de naissance Jimmy L. Smits
Naissance (67 ans)
Brooklyn, New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Films notables Star Wars, épisode II
Star Wars, épisode III
Rogue One: A Star Wars Story
Séries notables New York Police Blues
Sons Of Anarchy
Obi-Wan Kenobi

Jimmy Smits est un acteur américain, né le à Brooklyn (New York).

BiographieModifier

JeunesseModifier

Jimmy Smits est né à Brooklyn, New York. Son père, Cornelius Smits est un immigrant surinamien d'origine néerlandaise, à la tête d'une entreprise de sérigraphie, tandis que sa mère, Emilina, est portoricaine, et travaillait comme infirmière. Il a deux sœurs, Yvonne et Diana. Il est élevé dans un environnement familial profondément catholique, au cœur de quartiers ouvriers, et passe une partie de son enfance à Porto Rico.

Il obtient son bachelor's degree du Brooklyn College en 1980, et un master des Beaux-Arts (MFA) de l'université Cornell en 1982.

Bien que né à New-York, ses origines portoricaines lui sont chères, et il se rend par ailleurs fréquemment sur l'île. Il a été arrêté pour sa participation aux manifestations contre les essais de la Marine Américaine dans les îles portoricaines de Vieques.

CarrièreModifier

 
Jimmy Smits aux Emmy Awards.

L'un des premiers rôles majeurs tenus par Jimmy Smits est celui du premier partenaire de Sonny Crockett dans la série Deux flics à Miami, mais son personnage décède à la suite d'un coup monté qui se déroule mal. Il a également joué Victor Sifuentes dans les cinq premières saisons de la série La Loi de Los Angeles ainsi que le détective Bobby Simone dans la série New York Police Blues.

Le public commence à véritablement remarquer Smits pour son interprétation du Sénateur Bail Organa d'Alderaan qui apparaît dans Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones et devient ensuite le père adoptif de la princesse Leia dans Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith. On peut également retrouver ses traits physiques et sa voix pour le même personnage dans le jeu vidéo Star Wars : le Pouvoir de la force sorti en 2008[1].

Il devait animer les Latin Grammy Awards broadcast de 2001, mais ce fut annulé à cause de l'attaque terroriste du 11/09, et il donna à la place une conférence de presse non diffusée à la télévision afin d'annoncer les vainqueurs.

 
Jimmy Smits.

Il joua le rôle de Matt Santos, personnage fictif et membre du Congrès américain, de Houston, puis candidat démocrate à la présidence des États-Unis, dans les deux dernières saisons de la série À la Maison-Blanche, retrouvant l'acteur John Spencer de la série La Loi de Los Angeles.

Dans la troisième saison de Dexter, Smits endosse le rôle de Miguel Prado, assistant du procureur de Miami qui se lie d'amitié avec Dexter, et avec lequel il développe une relation particulière. En outre, il interprète Alex Vega dans Cane, série néanmoins retirée des écrans par CBS à cause de la grève des scénaristes de 2007.

À la rentrée des séries américaines de 2012, on le retrouve dans le rôle de Neron « Nero » Padilla, un proxénète, dans la saison 5 de Sons of Anarchy (FX Networks).

En 2016, il reprend le rôle du sénateur Bail Organa dans Rogue One: A Star Wars Story de Gareth Edwards, premier film dérivé de la franchise Star Wars avec le label « A Star Wars Story »[2]. Il prête également sa voix à Oscar Diaz dans le jeu de tir à la troisième personne Gears of War 4, cinquième volet de la franchise Gears of War appartenant à Xbox Game Studios[3].

En 2022, il reprend une énième fois le rôle du sénateur Bail Organa pour les besoins de la série télévisée Obi-Wan Kenobi, série qui marque le retour d'Ewan McGregor dans la peau du Jedi déchu, dix-sept ans après La Revanche des Sith[4].

Vie privéeModifier

Smits a été marié à Barbara Smits en 1981, mais ils divorcent en 1987. Ils eurent alors deux enfants, Taina (née en 1973) et Joaquin (né en 1983). Il entretient depuis 1986 une relation avec l'actrice Wanda de Jesus, ils vivent actuellement à Los Angeles.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

 
Jimmy Smits en 2010.

Jeux vidéoModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix francophonesModifier

En version française, Jimmy Smits est principalement doublé par Bernard Lanneau[6]. Ce dernier est notamment sa voix dans La Loi de Los Angeles, L'Élue, Cane, Sons of Anarchy, 24 Heures : Legacy, Murder, Bluff City Law ou encore D'où l'on vient.

Lionel Tua est sa voix dans les films Star Wars ainsi que dans les séries À la Maison-Blanche, Dexter et Brooklyn Nine-Nine. Emmanuel Jacomy le double de manière occasionnelle : en 1992 dans Adam, la corde rompue, en 1993 dans Les Tommyknockers, en 2007 dans Lettre ouverte à Jane Austen, et en 2017 dans The Get Down. Enfin, il est doublé à titre exceptionnel par François Leccia dans Vital Signs[6], Vincent Violette dans The Million Dollar Hotel tandis que dans la série New York Police Blues, s'il est doublé par Claude Giraud dans toute la série, c'est Joël Martineau qui le double dans le 6e épisode de la 12e saison.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Lightsabers and light gameplay », sur gamespot.com, (consulté le )
  2. « Rogue One : un membre de la prélogie rejoint le spin-off de Star Wars », sur allociné.fr, (consulté le )
  3. (en) « Gears Of War 4 SDCC Panel Talks JD's Full Name, Horde Mode 3.0, And Hints At A Gears Movie », sur gameinformer.com, (consulté le )
  4. « ‘Obi-Wan Kenobi’: Inside the Rip-Roaring Fan Screening at Star Wars Celebration », sur hollywoodreporter.com, (consulté le )
  5. (en) Will Robinson, « Jimmy Smits confirms he has 'small part' in Rogue One: A Star Wars Story », sur Entertainment Weekly, (consulté le )
  6. a et b « Comédiens ayant doublé Jimmy Smits en France » sur RS Doublage, consulté le 13 septembre 2015.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :