Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Long.

Jess Long
Série
Auteur Arthur Piroton
Maurice Tillieux
Scénario Maurice Tillieux (1-6, 8 et 10)
Arthur Piroton (7, 9, 14, 17-20)
Jacques Raes (8)
Croze (11)
Raoul Cauvin (11)
Francis Dorao (12, 16)
Marc Wasterlain (13)
Jean-Claude Smit (14)
Dom (15, 18, 21)
Dessin Arthur Piroton
Couleurs Studio Leonardo
Vittorio Leonardo
Genre(s) Franco-Belge

Personnages principaux Jess Long
Slim Sullivan

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Nb. d’albums 21 (série terminée)

Jess Long est une série de bande dessinée franco-belge policière, créée en 1969 par Arthur Piroton et Maurice Tillieux, apparue pour la première fois avec l'épisode Kidnapping dans le no 1639 du Journal de Spirou daté du .

Les albums publiés seulement à partir de 1976 reprennent les histoires courtes écrites par Tillieux puis alternent histoires longues et recueil d'histoires courtes écrites par les scénaristes successifs.

SynopsisModifier

Jess Long, un agent du FBI, grand, brun et svelte, fumant la pipe, et son coéquipier Slim Sullivan, coiffé d'un borsalino, le regard toujours caché par des lunettes aux verres fumés, moins élégant que Jess Long avec son nœud papillon mais meilleur tireur, résolvent souvent ensemble des affaires criminelles très diverses sur tout le territoire nord-américain.

CommentairesModifier

Maurice Tillieux a créé cette série policière spécialement pour Arthur Piroton parce qu'il appréciait son dessin et regrettait que ses séries ne connaissent pas plus de succès[1].

Maurice Tillieux a adapté la série à l'univers graphique d'Arthur Piroton, lequel avait un style totalement différent de celui de l'école de Marcinelle en vigueur dans le journal Spirou, puisque directement influencé par les maîtres américains, spécialement Alex Raymond (les personnages de Jess Long et Slim Sullivan sont d'ailleurs très proches graphiquement de celui de Rip Kirby créé par Raymond : pipe pour Long et lunettes pour Sullivan).

L'atmosphère dans laquelle baignent les épisodes écrits par Tillieux, peu habituelle dans le journal Spirou de cette époque, est teintée de fantastique et d'horreur.

Comme il l'a fait pour d'autres séries (Gil Jourdan, Natacha, Tif et Tondu), Tillieux réutilise parfois, en les adaptant, d'anciens scénarios qu'il avait écrits pour la série Félix (Kidnapping, K.O. pour l'éternité, Les Masques de mort, La Piste sanglante, La Grotte au crabe)[2].

Après le décès de celui-ci, la série prend une tournure exclusivement policière.

RemarqueModifier

Le scénariste Francis Dorao, un des remplaçants de Maurice Tillieux, a écrit l'épisode Neige poudreuse à Liège[3] ; l'affaire a lieu en Belgique.

AlbumsModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier