Schtroumpfanzine

Schtroumpfanzine est un fanzine mensuel consacré à l'actualité de la bande dessinée dirigé par Henri Filippini et édité d' à par Glénat[1].

D' à , il s'agit d'un fanzine ronéoté de 12 à 16 pages offert en supplément à Schtroumpf - Les Cahiers de la bande dessinée où Filippini résume le contenu des périodiques de bande dessinée publiés le mois précédent, et donne une liste des albums à paraître, parfois assortie de très brèves critiques[2].

À partir du quinzième numéro de , Schtroumpfanzine devient une revue offset de 28 pages contenant une interview d'au moins huit page d'un auteur du moment, d'autres interview plus courtes, une quinzaine de critiques généralement laudatives, et quelques articles polémiques ou critiques (commentaires de planches le plus souvent) ponctuels. Ses principaux collaborateurs sont, outre le rédacteur en chef, Jean Léturgie, Numa Sadoul et Antoine Roux. Chaque numéro contient en plus un supplément ronéoté où Filippini continue à lister les sorties et chroniquer les périodiques[2].

Le fanzine, qui n'est pas rentable, cesse de paraître après le 36e numéro de [2]. Filippini chronique alors les sorties dans la rubrique « Circus Magazine » du mensuel Circus[2].

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

DocumentationModifier