Jennifer Granholm

secrétaire à l'Énergie des États-Unis depuis 2021

Jennifer Granholm
Illustration.
Portrait officiel de Jennifer Granholm (2021).
Fonctions
16e secrétaire à l'Énergie des États-Unis
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 16 jours)
Président Joe Biden
Gouvernement Administration Biden
Prédécesseur Dan Brouillette
47e gouverneure du Michigan

(8 ans)
Élection 5 novembre 2002
Réélection 7 novembre 2006
Lieutenant-gouverneur John D. Cherry
Prédécesseur John Engler
Successeur Rick Snyder
51e procureur général du Michigan

(4 ans)
Élection
Gouverneur John Engler
Prédécesseur Frank J. Kelley
Successeur Mike Cox
Biographie
Date de naissance (63 ans)
Lieu de naissance Vancouver (Colombie-Britannique, Canada)
Nationalité Américaine
Canadienne
Parti politique Parti démocrate
Diplômée de Faculté de droit de Harvard
Université de Californie à Berkeley
Profession Avocate
Religion Catholicisme

Signature de Jennifer Granholm

Jennifer Granholm Jennifer Granholm
Sceau du département de l'Énergie (à gauche)
Sceau du gouverneur du Michigan (à droite).
Secrétaires à l'Énergie des États-Unis
Gouverneurs du Michigan

Jennifer Mulhern Granholm, née le à Vancouver (Canada), est une femme politique américaine. Membre du Parti démocrate, elle est procureure générale, de 1999 à 2003, puis gouverneure du Michigan entre 2003 et 2011.

Elle est secrétaire à l'Énergie des États-Unis dans l'administration du président Joe Biden depuis 2021.

BiographieModifier

Enfance et étudesModifier

Jennifer Granholm naît le dans une famille catholique de Vancouver, ville canadienne située dans la province de Colombie-Britannique. Son grand-père, qui a immigré au Canada dans les années 1930, était originaire de Suède, tout comme sa grand-mère.

Sa famille immigre en Californie lorsqu'elle a quatre ans. Elle grandit à Anaheim, San Jose et San Carlos. Jeune adulte, elle tente sans succès de se lancer dans une carrière d’actrice à Hollywood. Elle devient citoyenne des États-Unis à l'âge de vingt-et-un ans et s'implique dès 1980 dans la campagne de John Anderson, candidat indépendant à l'élection présidentielle.

Carrière dans le système judiciaireModifier

Diplômée en science politique et en langue française de l'université de Californie à Berkeley et en droit de l'université Harvard, elle commença sa carrière professionnelle auprès du juge Damon Keith de la sixième cour d'appel du pays.

En 1990, Jennifer Granholm devint procureur fédéral à Détroit, dans le Michigan. En 1998, elle est élue procureur général du Michigan, se focalisant surtout sur la protection des citoyens et des consommateurs. Après les attentats du 11 septembre 2001, elle réunit les agences de l'État pour favoriser le travail en commun contre le terrorisme. Elle imposa également une réglementation aux distributeurs d'essence pour éviter les augmentations intempestives du prix du carburant.

Carrière politiqueModifier

En novembre 2002, Jennifer Granholm est élue gouverneure du Michigan en battant le lieutenant-gouverneur républicain Dick Posthumus (en). Le , elle est investie dans ses fonctions, héritant d'un déficit budgétaire considérable qu'elle dut gérer avec un congrès local dominé par les républicains.

En décembre 2005, avec un taux d'approbation de 41 % - contre 54 % d'opinions négatives -, elle n'arrivait qu'en 41e position en termes de popularité parmi les cinquante gouverneurs du pays, ex æquo avec Rod Blagojevich, gouverneur de l'Illinois et Ruth Ann Minner, gouverneur du Delaware[1].

En novembre 2006, elle est réélue avec 56 % des suffrages face au candidat républicain Dick De Vos (en) (42 %).

En décembre 2020, elle est choisie pour occuper le poste de secrétaire à l'Énergie des États-Unis au sein du futur cabinet du président élu Joe Biden. Elle est confirmée par le Sénat le [2].

Vie personnelleModifier

Depuis 1986, elle est mariée à Daniel Mulhern, un avocat de Détroit, avec lequel elle a trois enfants.

En 1978, elle a participé à l'émission télévisée The Dating Game[3].

Positions politiquesModifier

Politiquement centriste au sein du Parti démocrate, Jennifer Granholm rejoint en 2019 un lobby pro-israélien constitué par des personnalités du parti[4].

Notes et référencesModifier

  1. Sondage SurveyUSA portant sur 600 résidents de chaque État réalisé du 9 au 11 décembre 2005, avec une marge d'erreur de 4 %.
  2. (en) Brad Plumer, « Jennifer Granholm is confirmed as energy secretary. », sur The New York Times,
  3. (en) [vidéo] Jennifer Granholm on the Dating Game (1978) sur YouTube
  4. Jonathan Martin, « Prominent Democrats Form Pro-Israel Group to Counter Skepticism on the Left », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier