Secrétaire à l'Énergie des États-Unis

membre du cabinet présidentiel chargé de l'énergie

Secrétaire à l'Énergie des États-Unis
(en) United States Secretary of Energy
Image illustrative de l’article Secrétaire à l'Énergie des États-Unis
Sceau du Secrétaire à l'Énergie des États-Unis

Image illustrative de l’article Secrétaire à l'Énergie des États-Unis
Titulaire actuel
Jennifer Granholm
depuis le

Création
Premier titulaire James Schlesinger
Rémunération 221 400 $ annuels (2021)[1]
Site internet www.energy.gov

Le secrétaire à l'Énergie des États-Unis (en anglais : United States Secretary of Energy) est le chef du département de l'Énergie des États-Unis. Il est membre du cabinet présidentiel et est en 15e position sur l'ordre de succession présidentielle.

Drapeau du Département à l'Énergie des États-Unis.

Le poste a été créé en même temps que le département à l'Énergie le , après la signature par le président Jimmy Carter du Department of Energy Organization Act[2]. La fonction avait été créée à l'origine pour s'occuper des problèmes de production et de régulation de l'énergie. Durant les années 1980, le périmètre s'est élargi au développement de technologies pour le développement de sources d'énergie meilleures et plus efficace et pour la formation dans les domaines énergétiques. Avec la fin de la guerre froide, les tâches du secrétaire à l'Énergie se sont encore étendues, s'occupant désormais également de la gestion des déchets dont les déchets nucléaires et du maintien d'une qualité de l'environnement[3].

Le premier secrétaire à l'Énergie a été l'ancien secrétaire à la Défense James Schlesinger, un républicain, nommé à ce poste par un président démocrate, Jimmy Carter, seule fois où un président a nommé quelqu'un d'un autre parti que le sien à cette fonction. Schlesinger est aussi jusqu'à présent le seul à avoir été démis de ce poste[4]. Hazel R. O'Leary, première secrétaire à l'Énergie dans l'administration Clinton fut la première femme et première Afro-Américaine à exercer cette fonction et le secrétaire qui resta le plus longtemps en poste[5]. Clinton nomma ensuite Federico Peña, premier Hispanique[6] puis Bill Richardson, qui devint ensuite gouverneur du Nouveau-Mexique[7]. Steven Chu a été le premier Asio-Américain à ce poste. Il a également été le seul prix Nobel de l'administration Obama.

Secrétaires à l’ÉnergieModifier

Partis
Statut
Portrait Nom État d'origine Dates du mandat Présidents
1   Schlesinger, James R.James R. Schlesinger Virginie Carter, JimmyJimmy Carter
2   Duncan, CharlesCharles Duncan Texas
3   Edwards, James B.James B. Edwards Caroline du Sud Reagan, RonaldRonald Reagan
4   Hodel, Donald P.Donald P. Hodel Oregon
5   Herrington, John S.John S. Herrington Californie
- Donna R. Fitzpatrick Washington Bush, George H. W.George H. W. Bush
6   Watkins, JamesJames Watkins Californie
7   O'Leary, Hazel R.Hazel R. O'Leary Minnesota Clinton, BillBill Clinton
8   Peña, FedericoFederico Peña Colorado
9   Richardson, BillBill Richardson Nouveau-Mexique
10   Abraham, SpencerSpencer Abraham Michigan Bush, George W.George W. Bush
11   Bodman, Samuel W.Samuel W. Bodman Illinois
12   Chu, StevenSteven Chu Californie Obama, BarackBarack Obama
- Daniel Poneman (en) Ohio
13   Moniz, ErnestErnest Moniz Massachusetts
- Grace Bochenek (en) Trump, DonaldDonald Trump
14   Perry, RickRick Perry Texas
15   Brouillette, DanDan Brouillette Louisiane
- David Huizenga (en) Joe Biden
16   Jennifer Granholm Michigan en fonction

RéférencesModifier

Générales
Spécifiques

SourcesModifier