Ouvrir le menu principal

Jean Validire O.P.
Image illustrative de l’article Jean Validire
Son sceau in Nouveau traité de diplomatique..., 1659, par Tassin.
Biographie
Naissance XIVe siècle
Merléac
Ordre religieux Dominicain
Décès 1444/1448
Vannes
Évêque de l’Église catholique
Évêque de Vannes
1444/1448
Évêque de Léon

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Jean Validire.svg

Jean Validire dit Jean de Saint-Léon [1] (né à Merléac, mort à Vannes en 1444/1448) fut successivement évêque de Léon de 1427 à 1432, puis de Vannes de 1433 à sa mort.

BiographieModifier

Jean Validire est un dominicain du couvent de Morlaix, docteur en théologie de l'université de Paris. Il devient le principal confesseur du duc Jean V de Bretagne vers 1419[2]. Élu par le chapitre de chanoines de Saint-Brieuc en 1424, il doit renoncer au siège face au candidat du pape Martin V Guillaume Brillet [3].

Il reçoit cependant le siège de Léon lorsque son titulaire, Philippe de Coëtquis, est d'abord pressenti comme archevêque d'Embrun puis transféré à Tours en 1427. Chargé de la réforme de la justice et des finances par le duc, il sera la plupart du temps hors son diocèse [4]. En , il assiste à Nantes au concile régional tenu par l'archevêque de Tours, son prédécesseur Philippe de Coëtquis.

Lorsque le pape Eugène IV transfère Amaury de la Motte de l'évêché de Vannes à celui de Saint-Malo en , Jean Validire est nommé au siège de Vannes en 1433[5]. Avec son chapitre de chanoines, il fait réparer la cathédrale, notamment la salle capitulaire et le vestiaire, et voûter les chapelles de Notre-Dame-de-la-Pitié et de Saint-Léon. Le , il célèbre à Auray le mariage du duc François Ier avec Isabelle d'Écosse.

Jean Validire est encore présent dans des actes en et 1446 lors de transactions avec son chapitre. Il meurt peu après, peut-être en 1448[6] ou dès 1444[7]. Le chapitre de chanoines élit pour lui succéder Yves de Pontsal qui doit faire face, avec succès, en à Jean Prigent (évêque de Saint-Brieuc), désigné par le pape. Jean Validire est inhumé dans la chapelle Notre-Dame.

Notes et référencesModifier

  1. Son surnom serait lié à son lieu de naissance le hameau de Saint-Léon dans la paroisse de Merléac. Arthur de la Borderie Histoire de Bretagne Tome IV p. 297
  2. Arthur de la Borderie Histoire de Bretagne Tome IV p. 297
  3. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé Les Papes et les Ducs de Bretagne COOP Breizh Spézet (2000) (ISBN 284346 0778). p. 377
  4. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé Op.cit p. 378 & note n°168
  5. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé Op.cit p. 394
  6. Revue de Bretagne et de Vendée - 1865 (17) p. 186
  7. Selon Arthur de la Borderie Op.cit p. 297