Jean Roy (abbé)

religieux bénédictin français
Jean Roy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Abbé de Notre-Dame de Fontgombault
-
Édouard Roux (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Ordre religieux

Jean Roy, né à Nantes le et mort à Rome le [1], est un prêtre et moine bénédictin français. Deuxième père abbé de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault, dans l'Indre. Il occupe cette charge de 1962 à 1977.

Biographie modifier

Neveu de l'architecte René Ménard, Jean Roy entre à l'abbaye Saint-Pierre de Solesmes en 1938. Après y avoir fait profession, il est ordonné prêtre en 1946. Il rejoint la fondation de Fontgombault en 1954, dont il devient le deuxième abbé à la suite de Dom Édouard Roux.

Il fonde Randol en 1971[2], à la demande de l'évêque de Clermont[3], Pierre de La Chanonie, demande faite en 1963[4].

Jean Roy avait senti l'impasse du séparatisme dans laquelle s'engageait son ami Marcel Lefebvre[5], et choisit d'adopter le missel de Paul VI pour l'abbaye de Fontgombault[6], à partir de 1974[7],[8].

Bibliographie modifier

  • L'Année sainte de Paul VI (Texte de conférences de carême prononcées en 1974 à l'Abbaye de Fontgombault), Paris, Éd. du Cèdre, , 103 p., 17 cm (BNF 34553435)
  • Contempler Marie (homélies et allocutions de dom Jean Roy...), Paris, Éd. du Cèdre, , VI-268 p., 22 cm (BNF 34685297)
  • Alessandro Staccioli, Oraison funèbre du très révérend père dom Jean Roy : abbé de Notre-Dame de Fontgombault : prononcée dans l'église abbatiale de Notre-Dame de Fontgombault, le 23 septembre 1978 par S.E. Mgr Alessandro Staccioli, Abbaye Notre-Dame de Fongombault, , 15 p., 21 cm (BNF 34645418)
  • Dom Jean-Louis de Robien, Dom Jean Roy. Abbé de Notre-Dame de Fontgombault. 1921-1977, Fontgombault, , p. 131

Références modifier

  1. (BNF 12093619)
  2. (pt) Luisella Scrosati, « Adeus a Dom Forgeot: com ele, o monaquismo ganhou vida », sur diesirae.pt, (consulté le )
  3. (en) Réginald Grégoire, The Monastic Realm, New York, Rizzoli, , 287 p., 31 cm (lire en ligne), p. 54
  4. Henri Tribout de Morembert, « Randol », dans Catholicisme : hier, aujourd'hui, demain : encyclopédie, t. XII, Paris, Letouzey & Ané, (lire en ligne), p. 479-480
  5. Nicolas Kinosky, « Aux sources de Fontgombault », LA NEF,‎ (lire en ligne, consulté le ). Dom Roy a la même attitude vis-à-vis du Père Calmel, auquel il conseille de s'ouvrir aux nouveautés du missel, cf. Jean-Dominique Fabre, Le père Roger-Thomas Calmel, 1914-1975: un fils de saint Dominique au XXᵉ siècle, Suresnes, Clovis, (lire en ligne), p. 296.
  6. Christophe Geffroy, « Rappel à Dieu de Dom Antoine Forgeot », LA NEF, no 3289,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) Bernard Tissier de Mallerais, Marcel Lefebvre - The Biography, kansas City (MI), Angelus Press, (ISBN 9781949124040, lire en ligne), p. 532.
  8. En 1984, Antoine Forgeot profite de l'indult pour célébrer selon la forme extraordinaire, « sans jamais bannir la forme ordinaire de son abbaye », cf. Christophe Geffroy, « Rappel à Dieu de Dom Antoine Forgeot », LA NEF, no 3289,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes modifier