Ouvrir le menu principal

Abbaye Notre-Dame de Randol

abbaye française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye Notre-Dame.

Abbaye Notre-Dame de Randol
L'abbaye Notre-Dame de Randol depuis la route qui mène à Saint-Saturnin.
L'abbaye Notre-Dame de Randol depuis la route qui mène à Saint-Saturnin.

Ordre Bénédictin
Abbaye mère Abbaye Notre-Dame de Fontgombault
Fondation 1971
Diocèse Archidiocèse de Clermont
Style(s) dominant(s) Moderne
Site web www.randol.org
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Commune Cournols
Coordonnées 45° 38′ 36″ nord, 3° 04′ 23″ est

Géolocalisation sur la carte : Auvergne

(Voir situation sur carte : Auvergne)
Abbaye Notre-Dame de Randol

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame de Randol

L'abbaye Notre-Dame de Randol est une abbaye bénédictine de la congrégation de Solesmes située à Randol dans la commune de Cournols, dans le Puy-de-Dôme.

Sommaire

HistoriqueModifier

Fondé en 1971[1] par des moines venus de l'abbaye Notre-Dame de Fontgombault, le prieuré de Randol est érigé en abbaye le 21 mars 1981, et le premier abbé de Randol, Dom Eric de Lesquen, reçoit la bénédiction de l'évêque de Clermont, Mgr de La Chanonie, le 24 juin de cette même année.

Appartenant à la congrégation de Solesmes, l'abbaye a gardé les traditions liturgiques grégoriennes et dès 1984 a profité de l'indult envers la forme tridentine du rite romain. Elle dépend à ce titre de la commission Ecclesia Dei depuis 1988.

L'abbaye compte aujourd'hui une quarantaine de moines et le père abbé actuel est Dom Bertrand de Hédouville.

Le monastèreModifier

Il a été construit par les architectes Paul-Jean Monnoyeur et Louis Piessat au cours des années 1970, dans un style contemporain et il est placé sous la protection de Notre-Dame de la Visitation.

Il est composé de deux cloîtres formant ainsi les deux parties de l'abbaye avec une partie propre aux moines dite de la clôture, et une partie destinée à l’hôtellerie où les moines accueillent des jeunes gens, des étudiants et des messieurs, en retraite ou en étude, en leur offrant ainsi un cadre privilégié de prière et de ressourcement. Cette partie, bien que faisant partie du même bâtiment que l'abbaye, est un espace complètement à part et quasi autonome, afin de rendre celle-ci la moins dépendantes des moines.

Dans la partie commune, il y a l'église où les moines se réunissent huit fois par jour pour les offices du jour selon la règle établie par Saint Benoît. L'église est composée d'un narthex en général dans l'obscurité avec un bénitier central, où le fidèle passe ainsi de l'obscurité à la nef. Le chœur composé d'un autel central, et de stalles, est réservé aux moines, et à gauche attenant au chœur, se trouve la chapelle de la Sainte-Famille. La crypte, sous l'église, est composée de dix autels, où le matin chaque moine prêtre peut y célébrer sa messe sous la forme d'une messe basse.

Le villageModifier

 
Vue du village de Randol à partir de l'oppidum gaulois

Des moines de l'abbaye de Randol dépend le village du même nom et dont la restauration est en voie d'achèvement. Le village existait en effet avant l'implantation de l'abbaye et lui a donné son nom, il est depuis un site classé. Les maisons du village sont prêtées tout au long de l'année, mais plus particulièrement durant la période estivale, pour des familles en retraite spirituelle. Les bâtiments du village par leur aspect et leur disposition font du village un site touristique intéressant, par ailleurs exceptionnellement préservé par les moines. L'accès en voiture au village n'est autorisé qu'aux moines et familles en retraite. Le village de Randol compte quelques granges qui servent à entreposer du matériel, du foin ou à abriter les moutons des moines[2].

Le chantModifier

L'abbaye de Randol est réputée pour le chant de ses moines. Tous les offices chantés le sont en grégorien. Les moines ont enregistré plusieurs disques pour partager la psalmodie des offices. Les laudes sont diffusées chaque jour à h 7[3] et les vêpres sont diffusées chaque dimanche soir et les jours de solennité par la radio catholique Radio Espérance à 17h[4].

AbbésModifier

 
L'abbaye Notre-Dame de Randol depuis la route qui mène au village.
Abbés 
IdentitéPériodeDurée
DébutFin
Éric de Lesquen (d)[5]22 ans
Bertrand de Hédouville (d)En cours16 ans

AnecdotesModifier

Les scouts d'Europe ont participé à la construction du monastère, de nombreuses unités sont présentes sur les lieux de camps de l'Abbaye chaque été. La moitié des moines de Randol, environ, sont des anciens du mouvement[réf. nécessaire].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier