Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lassus.

Jean Lassus
Archéologue
Présentation
Naissance
Bulgnéville
Décès
Saint-Cézaire-sur-Siagne
Nationalité Drapeau de la France France
Activité de recherche
Hommage Officier de la Légion d'honneur

Jean Lassus, né le à Bulgnéville (Vosges) et décédé le à Saint-Cézaire-sur-Siagne (Alpes-Maritimes)[1], est un archéologue français, spécialiste d'archéologie paléochrétienne. Il a été directeur des antiquités de l'Algérie.

BiographieModifier

Jean Lassus est un ancien élève de l'École normale supérieure et un membre de l'École française de Rome.

En 1929, il entreprend des fouilles à Tipasa[2].

Il s'est engagé dans la Résistance et fut déporté en 1944 au camp de concentration de Dachau.

De 1945 à 1952, il est professeur d'art et de civilisation de Byzance à l'université de Strasbourg. En 1952, il est nommé recteur de l'université franco-vietnamienne à Hanoï, puis à Saïgon. Il devient professeur à l'université d'Alger et directeur des antiquités de l'Algérie en 1955 et le reste jusqu'en 1964. De 1964 à sa retraite en 1969, il est professeur d'archéologie paléochrétienne à la Sorbonne, ainsi que directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section) de 1967 à 1969[3].

Il a été inhumé au cimetière de Gentilly[3].

Distinctions et hommagesModifier

  • Officier de la Légion d'honneur.
  • Officier de l'ordre national du Mérite.
  • Médaillé de la Résistance.

OuvragesModifier

  • Sanctuaires chrétiens de Syrie, 1947[4].
  • The Early Christian and Byzantine World (1967)
  • L'illustration byzantine du Livre des Rois, Vaticanus Graecus 333 (Bibliothèque des cahiers archéologiques, 9)' (1973)
  • La forteresse byzantine de Thamugadi (Fouilles à Timgad 1938-1956) (1981)

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Nécrologie, Le Monde, 16 octobre 1990.

Liens externesModifier