Ouvrir le menu principal
Jean Dacquay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Surnom
Cric-crac[1]
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Nationalité
Équipes amateurs
VC Barsacais
Équipes professionnelles
1952-1953
1954
1955-1960
1960
Mercier-F. Pélissier
Mercier-Hutchinson-F. Pélissier
Peugeot-BP-Michelin
Huret

Jean Dacquay (né le à Cléguérec et décédé le ) est un ancien coureur cycliste français.

BiographieModifier

Portrait et carrière amateurModifier

Né le à Cléguérec, Jean Dacquay, silhouette au crâne dégarni, était un garçon plutôt jugé comme réservé et timide. Son rêve à lui était de s'installer restaurateur[2].

Membre du VC Barsacais chez les amateurs avant de passer professionnel, il obtient de très bons résultats et devient un des fers de lance du club. En 1951, il devient champion de France amateurs. Il prend part aux championnats du monde et se classe neuvième de la course en ligne de sa catégorie.

Carrière professionnelleModifier

Dès de sa première année chez les professionnels, il remporte le classement général du Tour du Sud-Ouest. Il s'impose en 1953 sur la 2e étape du Tour d'Algérie et participe à son premier Tour de France qu'il achève en 55e position.

En 1954, il s'impose sur le Tour du Sud-Est avec une étape à la clé et participe à son second Tour de France, qu'il ne finit pas, étant hors-délais à la 16e étape. En 1955, il remporte 4 victoires dont Bordeaux-Saintes et la 3e étape du Tour du Maroc. Il prend part à son troisième Tour de France, qu'il finit 38e.

En 1957, il ne remporte pas de course mais termine deuxième du Tour de l'Ouest derrière Pierre Gouget. En 1958, victorieux à trois reprises, il prend part à son quatrième et dernier Tour de France et manque de peu la victoire lors de la 16e étape, battu dans un sprint à deux par l'italien Pierino Baffi. Il abandonne lors de la 21e étape. Il se classe troisième du Grand Prix de Fourmies le même mois également.

En 1959, pour une de ces ultimes apparitions en Gironde, il s'impose au Grand Prix Ovox-Totaliment, long de 305 kilomètres. Il effectue sa dernière année professionnelle en 1960 et remporte le Prix de Vailly-sur-Sauldre et la 1re étape du Grande Prémio Vilar, un contre-la-montre de 9 km.

Après cyclisme et décèsModifier

Après sa carrière cycliste, il réalise son rêve et devient restaurateur grâce à ses gains de coureur. Il meurt le à la suite de complications respiratoires[2].

Palmarès et résultatsModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur le Tour de FranceModifier

  • 1953 : 55e
  • 1954 : éliminé (16e étape)
  • 1955 : 38e
  • 1958 : abandon (21e étape)

Notes et référencesModifier

  1. « Biographie de Jean Dacquay », sur sportbreizh.com
  2. a et b Gerard Descoubès, « Jean Dacquay l’ancien pro du V. C. Barsacais est mort », sur .sudgirondecyclisme.fr,

Liens externesModifier