Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frin.
Jean-Marie Frin
Naissance (70 ans)
Caen
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession Acteur
Films notables Des hommes et des dieux
Femme fatale
Didier
Séries notables Maison close

Jean-Marie Frin est un acteur français né le à Caen.

Sommaire

BiographieModifier

Il nait et grandit à Caen et c'est en pension qu'il découvre le théâtre. La reconstruction de la ville, détruite en 1944 lors du débarquement allié, s'achève en 1963 avec l'ouverture du Théâtre Maison de la Culture (TMC) et Jo Tréhard, l'un des pionniers de la décentralisation théâtrale, en prend la direction. Jean-Marie Frin se met à fréquenter assidûment l'endroit. Il s'y prend de passion pour le théâtre de l'époque, depuis le travail exigeant d'un Antoine Vitez qui réalise là ses premières mises en scène, comme Electre de Sophocle ou Les bains de Vladimir Maïakovski, jusqu'aux provocations libertaires du Living Théâtre qui, en 1967, viennent secouer le public caennais. En 1968, encouragé par le metteur en scène Jean-Pierre Dupuy, il vit ses premières expériences de comédien dans les stages d'art dramatique que proposent à cette époque les animateurs de la Jeunesse et les Sports.

En 1969 il a vingt ans et rencontre le metteur en scène Yves Graffey. Celui-ci l'engage dans un spectacle, Équipée bizarre..., qu'il monte à la Comédie de Caen, le futur Centre Dramatique National que vient de fonder Jo Tréhard, évincé du défunt TMC par une municipalité hostile à son projet artistique. Et c'est là, sur le tas, dans un contexte fortement polémique et politique, que commence véritablement sa formation. Il ne cesse plus dès lors de jouer et d'apprendre son métier, aussi bien à la Comédie de Caen qu'avec d'autres compagnies, notamment le Théâtre Du Gros Caillou, également futur Centre Dramatique National, en direction cette fois du jeune public. Dès la création de cette jeune compagnie par Yves Graffey en janvier 1973 il en devient acteur permanent et le restera pendant plusieurs saisons. À partir de 1977, il travaille quelque temps avec Jean-Pierre Dupuy au Théâtre d'Alençon.

Michel Dubois, qui a succédé à Jo Tréhard, l'invite en 1980 à rejoindre l'équipe permanente de la Comédie de Caen. Sous sa direction et celle d'autres metteurs en scène, attachés à la compagnie ou invités comme Claude Yersin, René Loyon, Daniel Girard, Jean-Pierre Sarrazac, Philippe Sireuil, il joue auteurs classiques et contemporains, de Shakespeare, Pirandello et Strindberg à Brecht, Kroetz ou Duras. Il collabore aux choix et aux orientations artistiques du Centre Dramatique et, jusqu'en 1991, participe activement à cette aventure qui va constituer un jalon essentiel dans son parcours d'acteur.

C'est aussi à la Comédie de Caen que Jean-Marie Frin rencontre et commence à travailler avec Jean-Louis Benoît, à l'occasion d'un spectacle écrit et mis en scène par ce dernier: Les vœux du président. Celui-ci l'entraine ensuite au Théâtre de l'Aquarium puis, en 2002, au Théâtre de la Criée à Marseille. Ce compagnonnage d'une vingtaine d'années, entrecoupé d'échappées diverses, notamment pour travailler de nouveau à la Comédie de Caen avec Éric Lacascade (le temps d'un spectacle, Cercle de famille..., adapté de Trois soeurs de Tchékhov), donnera naissance à une dizaine de créations théâtrales parmi lesquelles on citera : Henry V de William Shakespeare, Conversation en Sicile d'Elio Vittorini, La trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni, De Gaulle en mai de Jean-Louis Benoit.

Entretemps, son chemin a croisé celui de René Allio qui, en 1986, lui permet d'aborder le cinéma en l'invitant dans son film Un médecin des Lumières. À partir de ce moment, Luc Béraud, Alain Chabat, Sophie Marceau, Brian De Palma, Romain Goupil, Costa-Gavras, Jacques Malaterre, Caroline Champetier, Xavier Giannoli et beaucoup d'autres réalisateurs vont lui offrir les rôles les plus variés dans plus d'une soixantaine de films pour le cinéma et la télévision. C'est ainsi, par exemple, qu'on a pu le remarquer dans le film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux, Grand Prix du Festival de Cannes 2010.

Il n'en continue pas moins de participer à d'autres aventures théâtrales déterminantes, particulièrement avec Jean-Paul Wenzel, à plusieurs reprises dans le cadre des Rencontres d'Hérisson, et avec Matthias Langhoff pour Frédéric, prince de Hombourg, de Kleist et Trois soeurs de Tchékhov. Il doit aussi des moments de théâtre importants à Jean-Luc Lagarce, Christophe Rouxel, Peter Zadek, Hervé Lelardoux, Guy Delamotte, Guillaume Dujardin, Jacques Osinski, Gilbert Rouvière, Luc Bondy, Mickaël Serre, Vincent Goethals, Jean-Louis Hourdin, Michel Didym, Laurent Delvert. En 2011, L'effet King Kong, un spectacle multi-média conçu et chorégraphié par Anna Ventura, lui permet d'aborder la danse.

En compagnie de ces metteurs en scène, il aura approché Ghelderode, Musset, Sophocle, Gide, Genet, Congreve, Lenz, Labiche, Weiss, O'Neill, Sartre, Ruzzante, Dostoïevski, Buchner, Dorst, Molière, Griboïedov, Barker, Sternheim, Borchert, Gaudé, Marivaux et d'autres tel Jack London qui n'a jamais cessé de l'accompagner au gré d'un spectacle créé par lui en 1984 à la Comédie de Caen, adapté de la nouvelle Told in the drooling ward, joué environ un millier de fois et repris encore régulièrement: Le Petit Albert.

ThéâtreModifier

1969 : Équipée Bizarre au Cirque Bazile, de Béatrice Tanaka, mise en scène Yves Graffey, Comédie de Caen

1970 : La Machine à Théâtre, de Maurice Yendt, mise en scène Yves Graffey, Comédie de Caen

1971 : Oydipoys, d'après Sophocle, mise en scène Jean-Loup Rivière, Groupe de Recherches Théâtrales, Caen

1972 : Don Juan ou l'Amour de la Géométrie, de Max Frish, mise en scène Jo Tréhard, Comédie de Caen

1973 : Comptines, de Bernard Chartreux et Yves Graffey, mise en scène Yves Graffey, Théâtre du Gros Caillou, Caen

Les Aventures d'Albert le Renard, de Bernard Chartreux, mise en scène Yves Graffey, Théâtre du Gros Caillou, Caen

1974 : La Machine à Théâtre, de Maurice Yendt, mise en scène Yves Graffey, Théâtre du Gros Caillou, Caen

1976 : Les Bonnes, de Jean Genet, mise en scène Jean-Pierre Dupuy, Compagnie Jean-Pierre Dupuy, Caen

1977 : Lorenzaccio, de Alfred de Musset, mise en scène Claude Yersin, Comédie de Caen

Escurial, de Michel de Ghelderode, mise en scène Jean-Pierre Dupuy, Théâtre d'Alençon

La Moscheta, de Ruzzante, mise en scène Jean-Pierre Dupuy, Théâtre d'Alençon

1978 : Pacala, de Ion Lucian, mise en scène Ion Lucian, Théâtre du Gos Caillou, Caen

Marat-Sade, de Peter Weiss, mise en scène Jean-Pierre Dupuy, Théâtre d'Alençon

1979 : L'Îlot Perdu Là-bas au Loin..., de Gilles Boulan, mise en scène Jean-Marie Frin, Comédie de Caen

La Nuit va bien aux Défigurés, d'après Barbey d'Aurévilly, mise en scène Pierre Dios et Jean-Loup Wolff, Comédie de Caen

1980 : La Grande Imprécation..., de Tankred Dorst, mise en scène Jean-Pierre Dupuy, Théâtre d'Alençon

La Moscheta, de Ruzzante, mise en scène Catherine Bœuf, Théâtre des Villains, Montreux-Jeune

La Tentation de L'Invisible, de Gilles Boulan, mise en scène Jean-Marie Frin, Année du Patrimoine en Normandie

1981 : Le Nouveau Menoza, de Jacob Lenz, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

Le Roi Lear, de William Shakespeare, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

1982 : Paludes, de André Gide, mise en scène René Loyon, Comédie de Caen

Une Soudaine Richesse, d'après Volker Schlöndorff, mise en scène Jean-Paul Wenzel, Les Fédérés, Hérisson

1983 : L'Endroit Marqué d'une Croix, de Eugene O'Neill, mise en scène Claude Yersin, Comédie de Caen

De l'Huile, de Eugene O'Neill, mise en scène Claude Yersin, Comédie de Caen

1984 : P'tit Albert, de Jean-Marie Frin, d'après Jacques London, mise en scène Jean-Marie Frin, Comédie de Caen

Frederik, Prince de Hombourg, de Heinrich von Kleist, mise en scène de Manfred Karge et Matthias Langhoff, Théâtre National Populaire, Villeurbanne

Usinage, de Daniel Lemahieu, mise en scène Claude Yersin, Comédie de Caen

1985 : Agatha, de Marguerite Duras, mise en scène Daniel Girard, Comédie de Caen

1986 : Amphitryon, de Heinrich von Kleist, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

Panique à Villechauve, écriture collective, mise en scène Jean-Paul Wenzel, Les Fédérés, Hérisson

Une Affaire d'Homme, de Franz-Xaver Krœtz, mise en scène Daniel Girard, Comédie de Caen

1987 : Titus Andronicus, de William Shakespeare, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

1988 : Le Songe, de August Strindberg, mise en scène Jean-Pierre Sarrazac, Comédie de Caen

1989 : Ainsi Va le Monde, de William Congreve, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

Dialogues d'Exilés, de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-Yves Lazennec, Comédie de Caen

1990 : La Volupté d'Être Honnête, de Luigi Pirandello, mise en scène Michel Dubois, Comédie de Caen

Cecè, de Luigi Pirandello, mise en scène Jean-Marie Frin, Comédie de Caen

Les Vœux du Président, de Jean-Louis Benoît, mise en scène Jean-Louis Benoît, Comédie de Caen

Sans Mentir, de Jean-Marie Piemme, mise en scène Philippe Sireuil, Comédie de Caen

1991 : Mesure pour Mesure, de William Shakespeare, mise en scène Peter Zadek, Théâtre National de l'Odéon, Paris

La Princesse de Milan, d'après William Shakespeare, mise en scène/chorégraphie Karine Saporta et Michel Dubois, Comédie de Caen

1992 : La Nuit, la Télévision, la Guerre du Golfe, de Jean-Louis Benoît, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de l'Aquarium, Paris

1994 : Trois Sœurs, de Anton Tchekhov, mise en scène Matthias Langhoff, Théâtre National de Bretagne, Rennes

La Serveuse Quitte à Quatre Heures, de Michel Simonot, mise en scène Michel Dubois, Théâtre du Rond-Point, Paris

1995 : La Cagnotte, de Eugène Labiche, mise en scène Jean-Luc Lagarce, Théatre de La Roulotte, Besançon

Zpardakos, d'après Arthur Kœstler, mise en scène Jean-Paul Wenzel, Les Fédérés, Hérisson

1996 : Une Lune pour les Déshérités, de Eugene O'Neill, mise en scène Christophe Rouxel, Théâtre Icare, Saint-Nazaire

1997 : La Putain Respectueuse, de Jean-Paul Sartre, mise en scène Paul MInthe, Le Cratère, Alès

L'Atelier d'Alberto Giacometti, de Jean Genet, mise en scène Hervé Lelardoux, Théâtre de l'Arpenteur, Rennes

1998 : Le Rêve d'un Homme Ridicule, de Fiodor DostoÏevski, mise en scène Guy Delamotte, Panta Théâtre, Caen

La Nuit à l'Élysée, de Jean-Louis Benoît, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de l'Aquarium, Paris

1999 : Henry V, de William Shakespeare, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de l'Aquarium, Paris

2000 : Cercle de Famille pour Trois Sœurs, d'après Anton Tchekhov, mise en scène Éric Lacascade, Comédie de Caen

2001 : Conversation en Sicile, de Elio Vittorini, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de l'Aquarium, Paris

2002 : La Trilogie de la Villégiature, de Carlo Goldoni, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

2003 : Paul Schippel, de Karl Sternheim, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

2004 : Le Petit Albert, de Jean-Marie Frin, d'après Jack London, mise en scène Jean-Marie Frin et Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

2005 : Retour de Guerre, de Ruzzante, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

Bilora, de Ruzzante, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

2006 : Don Juan, de Molière, mise en scène Jacques Osinski, Compagnie La Vitrine, tournée

Cédrats de Sicile, de Luigi Pirandello, mise en scène Jean-Yves Lazennec, Théâtre-Sénart

2007 : Du Malheur d'Avoir de l'Esprit, de Alexandre Griboïedov, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

Hiver, de Zinnie Harris, mise en scène Alexis Michalik, Théâtre des Corps Saints, Avignon

Révélations, de Howard Barker, mise en scène Guillaume Dujardin, Comédie de Caen

2008 : Giordano Bruno, de Jean Rocchi, mise en scène Daniel Pâris, Compagnie Bleu 202, Alençon

La Nuit des Camisards, de Lionnel Astier, mise en scène Gilbert Rouvière, Zinc Théâtre, Saint-Jean-du-Gard

De Gaulle en Mai, de Jean-Louis Benoît, mise en scène Jean-Louis Benoît, Théâtre de la Criée, Marseille

2009 : Woyseck, de Georg Büchner, mise en scène Jacques Osinski, Centre Dramatique National des Alpes, Grenoble

Dehors Devant la Porte, de Wolfgang Borchert, mise en scène Jacques Osinski, Centre Dramatique National des Alpes, Grenoble

2010 : La Mouette, de Anton Tchekhov, mise en scène Mikaël Serre, Comédie de Reims

2011 : L'Effet King Kong, de Anna Ventura, mise en scène/chorégraphie Anna Ventura, La Ventura Compagnie, Caen

2012 : Caillasses, de Laurent Gaudé, mise en scène Vincent Goethals, Théâtre du Peuple, Bussang

2013 : Jean la Chance, de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-Louis Hourdin, Le Parvis Saint-Jean, Dijon

2014 : Tartuffe, de Molière, mise en scène Luc Bondy, Théâtre National de l'Odéon, Paris

2015 : Le Malade Imaginaire, de Molière, mise en scène Michel Didym, La Manufacture, Nancy

2018 : Le Jeu de l'Amour et du Hasard, de Marivaux, mise en scène Laurent Delvert, Théâtres de la Ville de Luxembourg

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Liens externesModifier