Ouvrir le menu principal

Jean-Georges de Souillac
Image illustrative de l’article Jean-Georges de Souillac
Biographie
Naissance
Azerat
Décès
Lodève
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Lodève
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Georges de Souillac (né le à Azerat, mort à Lodève le ), ecclésiastique, fut évêque de Lodève de 1732 à 1750.

BiographieModifier

Jean-Georges de Souillac est le fils de François seigneur de Verneuil dans le diocèse de Cahors et de Charlotte d'Aubusson. Docteur en théologie de la faculté de Paris il devient prieur de Saint-Germain de Pontroumieu puis vicaire général de l'évêque de Périgueux lorsqu'il est nommé comme évêque de Lodève en 1732. Confirmé le 1er octobre il est consacré à Agde par l'évêque Claude-Louis de La Châtre. Dans son diocèse de Lodève il entreprend la reconstruction du palais épiscopal. En 1745 il condamne l'Esprit de Jésus-Christ et de l'Église sur la fréquente communion publié par le jésuite Jean Pichon ce qui ne manque pas de le faire soupçonner d'adhérer à la « doctrine augustinienne » une forme atténuée du jansénisme. Il meurt à Lodève en 1750 et est inhumé dans la chapelle des évêques de la cathédrale[1].

HéraldiqueModifier

Ses armoiries sont : « d'or à trois épées de gueules, mises en pal, la pointe en bas ».

Notes et référencesModifier

  1. Honoré Fisquet, La France Pontificale, Paris, 1864, « Diocèse de Lodève », p. 466-468.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier