Ouvrir le menu principal

Jean-Félix-Henri de Fumel

prêtre catholique français

Jean-Félix-Henri de Fumel
Image illustrative de l’article Jean-Félix-Henri de Fumel
Biographie
Naissance
Toulouse
Décès
Lodève
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Lodève
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Saint-Guilhem-le-Désert

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean-Félix-Henri de Fumel (né le [1] à Toulouse, mort à Lodève le [2]), ecclésiastique, fut évêque de Lodève de 1750 à 1790.

BiographieModifier

Jean-Félix-Henri de Fumel est le fils de Louis vicomte de Fumel († 1749) et de Catherine-Thomas de Berthier héritière de la famille de magistrats du parlement de Toulouse. Il est le frère de Joseph de Fumel, éphémère maire de Bordeaux, guillotiné pendant la Terreur.

Il commence ses études dans sa ville natale et les poursuit au séminaire Saint-Sulpice de Paris. Docteur en théologie de la faculté de Paris, chanoine-comte de Brioude et archidiacre de Vannes, il est vicaire général du diocèse de Vannes lorsqu'il est nommé évêque de Lodève en 1750. Confirmé le 25 mai, il est consacré le 5 juillet par Charles-Jean de Bertin l'évêque de Vannes[3].

Il réside dans son diocèse de Lodève où il prend la défense de l'ordre des Jésuites en 1761 et les années suivantes. Il y établit en 1767 le culte du Sacré Cœur de Jésus. C'est lui qui prononce devant les États du Languedoc les oraisons funèbres de Marie Leczinska (1769) et de Louis XV (1775). En 1774 il dote le diocèse d'un nouveau bréviaire et en 1781. Grand constructeur, il complète le palais épiscopal, reconstruit l' hôpital, fait abattre les murailles de la ville de Lodève, dote son diocèse de nouveaux ponts et de route nouvelles pour y favoriser la circulation. il devient le dernier abbé commendataire de l'abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert et meurt à Lodève en janvier 1790[4].

HéraldiqueModifier

Ses armoiries portent « d'or à trois pointes d'azur, mouvant du bas de l'écu »[5].

Notes et référencesModifier

  1. « Toulouse Saint-Etienne Registre BMS année 1717 f°16 », sur Archives Départementales de la Haute-Garonne (consulté le 13 mars 2017)
  2. « Registre des sépultures de Lodève Saint-Fulcran année 1790 », sur Archives Départementales de l'Hérault (consulté le 13 mars 2017)
  3. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 266-267.
  4. Honoré Fisquet, La France Pontificale, Paris, 1864, « Diocèse de Lodève » p. 468-472.
  5. Gastelier de la Tour, Armorial des Etats de Languedoc, Paris, Vincent, , 248 p. (lire en ligne), page 57