Ouvrir le menu principal

Jean-François Charles

dessinateur de bandes dessinées belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles.
Jean-François Charles
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinctions
Liste détaillée
Prix Saint-Michel (, , et )Voir et modifier les données sur Wikidata

Jean-François Charles est un scénariste et dessinateur belge de bande dessinée, né le 19 octobre 1952[1] à Pont-à-Celles (province de Hainaut)[2].

Sommaire

BiographieModifier

Jean-François Charles étudie à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles et commence sa carrière en 1971 dans le dessin de presse ; il est publié dans La Libre Belgique et La Nouvelle Gazette.

Se réorientant vers la bande dessinée, il entame une collaboration avec le Journal de Spirou : Les Belles Histoires de l'oncle Paul (1975), Les Chevaliers du pavé (1977). C’est dans Spatial, une revue belge éditée par Michel Deligne, qu’après plusieurs courts récits scénarisés par Jan Bucquoy, il dessine l’histoire Le Bal du rat mort, toujours sur un scénario de Bucquoy.

Sa première série, Les Pionniers du Nouveau Monde, paraît chez Deligne à partir de 1982. Après le rachat du catalogue de cet éditeur par Glénat, il poursuit Les Pionniers et développe de nouvelles séries chez Glénat, et plus tard chez Casterman.

En 2004, Jean-François Charles a illustré des romans sur Alix, certains adaptant des histoires parues en bande dessinée, d’autres étant inédits (Le Sortilège de Khorsabad, L’Ombre de César).

Il a épousé la scénariste belge Maryse Nouwens, avec laquelle il coécrit India Dreams et War and Dreams. Avec l'illustrateur Frédéric Bihel, les deux scénaristes publient la série Africa Dreams[3], qui « porte sur l'histoire du Congo belge »[4] et dont les quatre tomes paraissent entre 2010 et 2016. Ce récit « dessine sa face sombre » des actions de Léopold II au Congo belge[5].

ŒuvresModifier

DistinctionsModifier

L’album Le Bal du rat mort a obtenu en 1980 le prix Spatial, en 1981 le prix Saint-Michel du meilleure dessin réaliste et le prix Oscar Désiré Vandemuyzewinkel.

Les Pionniers du Nouveau Monde a reçu le Grand Prix Spatial de la francité pour Le Pilori (T1) et un prix au Festival de la bande dessinée et du dessin animé d’Illzach pour La Mort du loup (T6).

Autres prix[6] :

Notes et référencesModifier

  1. Jean-François Charles : biographie sur BDParadisio
  2. Jean-François Charles sur la Bédéthèque
  3. S. Salin, « Chronique : Africa Dreams 2. Dix volontaires sont arrivés enchaînés », sur BD Gest,
  4. La rédaction, « Une authenticité historique », Paris-Normandie,‎
  5. Daniel Couvreur, « La face sombre de Léopold II. Bande dessinée : « Africa Dreams » dessine l'horreur coloniale », Le Soir,‎
  6. Liste des prix
  7. Marc Carlot, « Jean-François Charles Grand Prix Saint-Michel 2012 », sur auracan.com, (consulté le 16 novembre 2012)
  8. « Palmarès », sur prix-diagonale.be, (consulté le 7 mai 2018)

AnnexesModifier