Ouvrir le menu principal

Académie royale des beaux-arts de Bruxelles

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Académie des beaux-arts.
L'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, rue du Midi, le 13 juin 1935. Devant l'académie se trouve un groupe d'étudiants français. La voiture parquée est celle de l'élève Robert Schuiten.

L'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles est une école fondée en 1711 à Bruxelles[1], enseignant les arts plastiques et, jusqu'en 1980, l'architecture[2].

HistoireModifier

 
Un groupe d'étudiants en architecture de l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles place Rogier à Bruxelles avant le départ pour le Carnaval de Binche le 5 mars 1935. Le porte drapeau est Victor Martiny.

L'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles trouve son origine dans l'histoire communale de la ville de Bruxelles. En 1711, l'usage d'une chambre de l'hôtel de ville est accordé aux doyens des peintres, des sculpteurs, des tapissiers et autres amateurs « pour y exercer l'art du dessin ». Cette académie se structure réellement en 1768 à l'issue d'une grande souscription.

L'Académie des beaux-arts de Bruxelles devient Académie Royale des Beaux-Arts sous la direction de François-Joseph Navez, en 1835, qui ouvre par ailleurs une classe de peinture et donne une impulsion à la classe de sculpture.[3]

Sous l'impulsion de Charles Buls, le Conseil académique, en sa séance de janvier 1889, autorise les jeunes filles à fréquenter les cours.[4]

C'est une école, un lieu de création, de débat et parfois de confrontation entre les différentes sensibilités artistiques. Elle a formé, ou pour le moins accueilli, de nombreux artistes. En 1876 l'institution déménage pour un ancien couvent et orphelinat de la rue du Midi qui est réhabilité avec ingéniosité par l'architecte Pierre Victor Jamaer. Il dut pour ce faire intégrer plusieurs bâtiments, dont d'autres nouvelles constructions, sous une façade de style éclectique.

L'École d'architectureModifier

 
Un grand professeur d'architecture à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Joseph Van Neck (à gauche) accompagné, de gauche à droite, de ses étudiants : Léon van Dievoet, Axel Lemesre, Jacques Devos[5], Jacques Donnay (juin 1935).

L'École d'Architecture de l'Académie a formé jusqu'à récemment de nombreuses générations d'architectes qui ont marqué l'histoire de l'architecture en Belgique.

Côtoyant alors les peintres et les sculpteurs au sein de l'institution, les architectes formés à l'Académie, n'étaient pas de simples techniciens de l'art de bâtir mais des créateurs de styles qui marquent toujours le paysage urbain. L'École d'Architecture de l'Académie est, pour l'instant, fusionnée depuis 2009 avec la Faculté d'architecture de l'Université libre de Bruxelles où son nouveau défi est de savoir y conserver intactes ses traditions et le message des maîtres qui l'ont façonnée depuis 1711.

DirecteursModifier

EnseignantsModifier

(liste non exhaustive)

ArchitectureModifier

Architecture d'intérieurModifier

  • Alain Sieuw

Art dans l’espace publicModifier

Communication visuelleModifier

  • Michaël Baltus
  • Pascale Brouillard

Design textileModifier

  • France Marichal
  • Amandine Fabry

DessinModifier

  • Constant Montald, actif en 1921
  • Henri Van Haelen, de 1921 à 1944 (année de sa mort)[8]
  • Aimé Stevens (1879-1951)
  • Dany Vienne (1944-1998)
  • Lucien Massaert (1952)
  • Guy Massaux
  • Amélie de Beauffort (1967)

Espace urbainModifier

  • Anne Desprechin

GravureModifier

  • Claude Lyr (1916-1995).
  • Georges Meurant (1948). Assistant-éducateur de 1969 à 1972, professeur de 1976 à 1982.
  • Anne Kellens (1954). Assistante-éducatrice de 1979 à 1983.
  • Igor Swingedau (1939-2008).
  • Francis Brichet (1946-2003). Professeur de 1978 à 2003.
  • Roger Dewint
  • Xavier Michel
  • Thomas Amerlynck

IllustrationModifier

  • Anne Quévy

LithographieModifier

  • Georges Meurant (1948). Professeur de 1976 à 1982.
  • Josée Leybaert
  • Cyril Bihain

PeintureModifier

Peinture monumentaleModifier

SculptureModifier

  • Gustave Fontaine
  • Paul Du Bois, (1859-1938) actif de 1921 à 1929
  • Fernand Debonnaires (1907-1997)
  • Martin Guyaux - (né en 1946), professeur à partir de 1973
  • Jean François Diord

PhotographieModifier

  • Monique Alluin

SérigraphieModifier

  • Philippe Maes
  • Delphine Deguislage

Tapisserie (arts textiles)Modifier

  • Marce Truyens, de 1978 à 2001[9]
  • Yole Devaux

Étudiants célèbresModifier

ArchitectesModifier

Peintres, graveurs, dessinateurs, sculpteursModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Victor-Gaston Martiny, À propos d'un double anniversaire. Abrégé historique de la formation des architectes par l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles et résumé chronologique de l'action entreprise, depuis sa fondation en 1936, par la Société des architectes diplômés de cette institution, Bruxelles, 1961, p. 3 : « Alors que l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles commémore cette année le 250e anniversaire de sa fondation.... ».
  2. Au sein de l'École d'Architecture devenue "Institut supérieur d'Architecture intercommunal Victor Horta", fusionnée pour le moment administrativement avec l'ULB.
  3. « Histoire de l'Académie Royale des Beaux-Arts » (consulté le 4 septembre 2017)
  4. « Histoire » (consulté le 4 septembre 2017)
  5. Jacques De Vos, architecte, né à Kings-Norton (Angleterre), le 3 octobre 1915, et décédé à Ottignies le 6 juillet 1978. (11, rue du Couvent, 1338 Lasne). Annonce nécrologique dans Le Soir, par son épouse Elvire Devos-Gendarme.
  6. Zoum Walter, Pour Sylvie, Bruxelles, Jacques Antoine, , 2 p., p. 18-19
  7. Danièle Gillemon, « Mort du peintre et graveur Claude Lyr », Le Soir,‎ (lire en ligne)
  8. « Dictionnaire des peintres belges », sur Kikirpa
  9. « Marce Truyens, née en 1939 » (consulté le 2 septembre 2017)
  10. Notice de Gabrielle Vincent, sur universalis.fr.