Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste Migeon

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Migeon.
Jean-Baptiste Migeon
Jean-Baptiste Migeon.jpg
Fonction
Député du Haut-Rhin
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant

Jean-Baptiste Migeon (, Braux - , Paris), est un industriel et homme politique français.

BiographieModifier

Maître de forges et maire de Mézières, il fut élu député du grand collège du Haut-Rhin, le 24 novembre 1827, par 103 voix (140 votants 150 inscrits). Il prit place dans les rangs de l'opposition constitutionnelle, et vota l'Adresse des 221 contre le ministère de Polignac. Réélu, le 23 juin 1830, dans l'arrondissement électoral de Belfort, par 80 voix (130 votants, 137 inscrits), contre 17 voix à Haas, député sortant, il contribua à l'établissement de la monarchie de juillet, et quitta la vie politique aux élections de 1831.

Il est le père de Jules Migeon, le beau-père de Juvenal Viellard et grand-père de Françoise Schervier.

Il est inhumé au cimetière Montmartre, dans une chapelle de la 31e division, visible à gauche, partie haute, quand on arrive au rond-point du cimetière. Il repose avec son épouse Victoire Dominé, son fils Jules Migeon et Paul Viellard (1873-1946) petit-fils de Juvenal Viellard.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Lien externeModifier