Ouvrir le menu principal

Jean-Émile Buland

peintre et graveur français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Buland.
Jean-Émile Buland
Naissance
Décès
(à 80 ans)
LangresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Distinctions

Jean-Émile Buland, né à Paris le , et mort le , est un peintre, graveur, lithographe et illustrateur français.

BiographieModifier

Fils du graveur Jean-Marie Buland, il est le frère cadet du peintre Jean-Eugène Buland (1852-1926).

Jean-Émile Buland entre à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers du peintre Alexandre Cabanel (1823-1889) et du graveur Louis-Pierre Henriquel-Dupont. Il remporte le premier grand prix de Rome de gravure en 1880 et séjourne à la villa Médicis à Rome de 1881 à 1884[1],[2].

Il reçoit une médaille d'argent à l'exposition universelle de 1900 et une médaille de 1re classe au Salon des artistes français en 1901 et est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1903[3].

Membre de l'Institut (1925)[3], il devient directeur de la Fondation Taylor à Paris, de 1937 jusqu'à sa mort, en 1938.

Il possédait une résidence secondaire à Chézy-sur-Marne, pas très loin de chez son frère.

Collections publiquesModifier

En France
En Italie

PublicationsModifier

  • Notice sur la vie du graveur Charles Albert Waltner (1846-1925), Prix de Rome en 1868, lue dans la séance du samedi 29 mai 1926 à l'Institut de France, Paris, Firmin-Didot et Cie, 1926
  • Discours du Président de séance, monsieur Buland des cinq académies le 25 octobre 1935, Paris, Firmin-Didot et Cie, 1935
  • Allocution de Mr Buland, Paris, Firmin-Didot et Cie, édition Académie des beaux-arts, 30 novembre 1935

RécompensesModifier

  • 1875 : prix de la figure dessinée (École des beaux-arts de Paris)
  • 1880 : premier grand prix de Rome en gravure

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bulletin de la Ville de Paris, du 26 juillet 1880, année 2, no 25
  2. Chronique des arts et de la curiosité, vol. 1880.
  3. a et b René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 217

Liens externesModifier