Ouvrir le menu principal
Jaime de Marichalar
(Jaime de Marichalar) Funeral en memoria de las víctimas del 11M (2004).jpg
Titre de noblesse
Nobile (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
PampeluneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Amalio de Marichalar y Bruguera (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
María de la Concepción Sáenz de Tejada (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Álvaro de Marichalar (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Distinction
Coat of arms of Jaime de Marichalar.svg
blason

Jaime Rafael Ramos María de Marichalar y Sáenz de Tejada (Pampelune, Navarre, 7 avril 1963), plus connu sous le nom de Jaime de Marichalar, est l'ex-mari de l'infante Elena de Borbón, avec qui il a été marié du 18 mars 1995 au 21 janvier 2010. Le couple divorça en décembre 2009. Depuis lors, Jaime de Marichalar n'est plus membre de la famille royale d'Espagne. Il est le frère cadet de Álvaro de Marichalar.

BiographieModifier

Jaime de Marichalar appartient à une famille aristocratique navarraise-castillane, liée depuis longtemps à la monarchie espagnole. Il est le quatrième des six enfants du 8e comte de Ripalda, Amalio de Marichalar y Bruguera, commandant d'artillerie, mort en 1979, et de María de la Concepción Sáenz de Tejada y Fernández de Bobadilla, décédée en 2014. D'où son appartenance au Solar de Tejada, situé dans la sierra de Cameros, à La Rioja, corporation nobiliaire la plus ancienne du royaume d'Espagne, dont tous ses frères, sa mère et son fils Froilán sont chevaliers diviseros hijosdalgo.  Son grand-père, Luis de Marichalar y Monreal, vicomte d'Eza, fut ministre de l'Armée et de la Marine sous le règne d'Alphonse XIII et le désastre d'Anoual, sénateur viager et maire de Madrid. La famille de Jaime de Marichalar est propriétaire de la Casa de los San Clemente, un palais du XVIe siècle et la propriété Garrejo, dans la localité de Garray, où furent découvertes les ruines de Numance, que son grand-père Luis de Marichalar y Monreal donna au Patrimoine national. Sa mère, feue la comtesse veuve de Ripalda, était la soeur du lieutenant-général José Sáenz de Tejada, chef de l'État major de l'Armée de Terre dans les années 80 et belle-soeur du lieutenant-colonel Prieto, chef de la Police forale de Navarre, assassiné par l'ETA.

Jaime de Marichalar fit ses études dans les collèges des Jésuites de Burgos, San Estanislao de Kostka de Madrid et la Yago School de Dublin, en Irlande. Sa formation académique fut orientée vers le champ de l'Économie, dans la spécialité de Gestion des Entreprises et Marketing à l'École Supérieure d'Études de Marketing de Madrid (ESEM). En 1986, il élargit sa formation en réalisant des périodes de stage dans plusieurs sociétés financières de Paris, où il vécut quand il était célibataire[1].

Le 18 mars 1995, il épouse l'infante Elena de Borbón, fille aînée du roi Juan Carlos Ier d'Espagne, dans la cathédrale de Séville. Après le mariage, Jaime reçut le prédicat d'excellence.

Jaime de Marichalar et l'infante Elena ont deux enfants, Felipe Juan, né le 17 juillet 1998, et Victoria Federica, née le 9 septembre 2000, tous les deux à Madrid. Ses deux enfants ont le prédicat d'excellence et sont grands d'Espagne.

DivorceModifier

Le 21 janvier 2010, à la suite de l'inscription à l'état-civil de la famille royale de l'accord de divorce avec l'infante Elena, Jaime perdit le prédicat d'excellence ainsi que sa qualité de membre de la famille royale d'Espagne[2].

RéférencesModifier