Jacques Mège

avocat et homme politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mège.
Jacques Mège
Mège, Jacques Philippe.jpg
Jacques Mège en 1870.
Fonctions
Bâtonnier
Ordre des avocats de Clermont-Ferrand
-
Antoine Montader (d)
Maire de Clermont-Ferrand
-
Conseiller général
Canton de Clermont-Ferrand-Nord
-
Sénateur
Député
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Jacques Philippe MègeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Jean Mège (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Francisque Mège (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Jacques Philippe Mège, né à Riom le et mort à Clermont-Ferrand le est un avocat et homme politique français. Il a été maire de Clermont-Ferrand.

BiographieModifier

Jacques Philippe Mège appartient à une famille originaire de Laqueuille, où son grand-père Antoine (1740-1798) était chirurgien. Son père, Jean Mège (1783-1858), a été avoué, puis avocat, enfin juge de paix à Clermont-Ferrand ; de 1838 à 1841, il est premier adjoint au maire de Clermont-Ferrand. Sa mère, Françoise Granet, est la fille d'un homme de loi, Laurent Granet (1765-1835), avocat puis avoué à la cour de Riom. Son plus jeune frère, Francisque (1830-1904), était directeur de la Caisse d'épargne de Clermont-Ferrand, mais il est plus connu comme historien du Puy-de-Dôme.

De son mariage, en 1846, avec Marie Malcy Calvinhac, Jacques Philippe Mège a eu un fils, Fernand Mège (1847-1925), qui fut député du Puy-de-Dôme de 1889 à 1893.

Jacques Philippe Mège est docteur en droit (Paris, 1842). Il est avocat au barreau de Clermont-Ferrand de 1843 à 1878 et bâtonnier de à .

Il est officier de la Légion d'honneur (1867).

Il est enterré dans le caveau familial au cimetière des Carmes de Clermont-Ferrand (allée 14).

Mandats et fonctions politiquesModifier

RéférencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Georges Bonnefoy, Histoire de l'administration civile dans la province d'Auvergne et le département du Puy-de-Dôme, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, suivie d'une revue biographique illustrée des membres de l'état politique moderne (députés et sénateurs), 4 vol., Paris, E. Lechevalier, 1895-1902 : voir tome IV, p. 746 et 51 (portrait). Consultable en ligne sur gallica.
  • « Jacques Mège », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Jean-Luc Gaineton, Hommage aux avocats de Basse-Auvergne et du Puy-de-Dôme, Clermont-Ferrand, 2006, p. 286-287.

Liens externesModifier