Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jans (homonymie).

Jacques-Joseph Jans
Biographie
Naissance
à Lillianes (Vallée d'Aoste)
Ordination sacerdotale
Décès (à 62 ans)
Aoste (Vallée d'Aoste)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Luigi Moreno évêque d'Ivrée
Diocèse d'Aoste

ILLUMINET VULTUM SUUM SUPER NOS
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jacques-Joseph Jans (né le à Lillianes et mort le (à 62 ans) à Aoste) est un ecclésiastique valdôtain qui est évêque d'Aoste de 1867 à 1872.

BiographieModifier

Jacques-Joseph Jans naît à Lillianes dans la basse Vallée du Lys en Vallée d'Aoste. Il est le fils de Joseph Martin de Jean Alexandre « agricole » et de Marguerite Jans, ménagère, tous deux de Lillianes[1]. Il est élève du Collège Saint-Bénin d'Aoste remarqué par l'évêque André Jourdain il est envoyé à l'Académie de la Basilique de Superga près de Turin pour effectuer ses hautes études ecclésiastiques. Docteur en Droit et en Droit canon en 1835 et en Théologie en 1837, il est ordonné prêtre le 19 septembre 1835. Le 9 janvier 1838 l'évêque d'Aoste en fait son secrétaire épiscopal et le nomme chanoine honoraire le 5 octobre 1838 puis titulaire le 1er août 1840, pro vicaire général le 15 mars 1848-1851, vicaire général le 25 septembre 1854-1859 et prévôt du chapitre en juin 1856 jusqu'en 1867 puis prévôt d'honneur le 4 mai 1867.

À la mort de monseigneur Jourdain en 1859 il est vicaire capitulaire du diocèse, et pendant la vacance du siège jusqu'en 1867 il adresse le lettres pastorales au clergé et aux fidèles. Membre fondateur de l'Académie Saint-Anselme dont il assume la vice-présidence de 1855 à 1867, il en dévient le président d'honneur en 1867[2].

Il est nommé évêque d'Aoste le 22 février 1867 et consacré le 1er mai 1867 dans la cathédrale d'Aoste par Luigi Moreno évêque d'Ivrée assisté de Monseigneur Giovanni Antonio Balma évêque titulaire de Ptolémaïs en Phénicie et d'Étienne-Barthélemy Bagnoud évêque titulaire de Bethléem et abbé de Saint-Maurice d'Agaune dans le canton du Valais[3]

En 1870 il participe au Premier concile œcuménique du Vatican où il intervient au sujet du catéchisme et il meurt à Aoste le [4], à l'âge de 62 ans.

BlasonModifier

D'azur, à la porte d'argent surmontée de deux tours de même dominées par un soleil rayonnant d'or.

HommagesModifier

 
Place Mgr. J. J. Jans, évêque d'Aoste (1867-1872) à Lillianes
  • À Lillianes, son village natal, une place porte son nom.

OuvragesModifier

  • Jacques-Joseph Jans, Mandement de monseigneur Jacques-Joseph Jans évêque d'Aoste pour le Carême, Imprimerie J. B. Mensio, , 15 p. (lire en ligne).

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Pierre-Étienne Duc Le clergé d'Aoste de 1800 à 1870 Imprimerie J-B Mensio à Aoste 1870 p. 107-110.
  • Pierre-Étienne Duc Jacques-Joseph Jans, évêque d'Aoste. Notice biographie (1867-1872) Imprimerie du Séminaire Aoste et Ivrée 1872,

Notes et référencesModifier

  1. Selon l'acte de décès no 63 du 21 mars 1872.
  2. Pierre-Étienne Duc Le Clergé d'Aoste de 1800 à 1870 Imprimerie J-B Mensio Aoste, 1870
  3. . Les Pères du concile du Vatican: biographie illustrée complète de tous les Pères du concile Bouquerel Libraire - éditeur Paris 1870 p. 146-148.
  4. (en) Catholic Hierachy.org Bishop Giacomo Guiseppe Jans.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier