Ouvrir le menu principal

Jacqueline Brizard

actrice française
Jacqueline Brizard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité

Jacqueline Brizard (état-civil inconnu) est une actrice française de l'entre-deux guerres.

BiographieModifier

En dehors de quelques articles de presse parus à l'occasion de premières au théâtre ou de sorties de films à l'écran, on sait peu de choses sur Jacqueline Brizard. Elle est probablement la fille de Léon Brizard[1], un acteur de la troupe du théâtre du Grand-Guignol, avec lequel elle a débuté très tôt sur scène en 1923 et qu'elle a également accompagné dans des tournées en province[2] à la fin des années 1920 et au début des années 1930[3].

Après la sortie de son dernier film en 1935, elle se consacre désormais au théâtre radiophonique au sein de la Compagnie Georges Colin, troupe de comédiens spécialisée dans l'interprétation d'oeuvres dramatiques diffusées sur les ondes. Sa dernière apparition publique connue aura lieu en juillet 1938 à l'occasion d'un gala donné au théâtre du Parc de la maison de retraite des artistes de Couilly-Pont-aux-Dames, avec entre autres le concours de Charles Trénet[4]. On perd ensuite sa trace.

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. En l'absence de documents d'état-civil, cette filiation ne peut être établie avec certitude.
  2. Départements. Noyon. Comoedia, 4 avril 1925, p. 5, disponible sur Gallica.
  3. Léon Brizard (état-civil inconnu) apparaîtra également dans 4 films entre 1933 et 1939.
  4. Le spectacle à Paris. Spectacles divers. Journal des débats, 21 juillet 1938, p. 4, disponible sur Gallica.
  5. Courrier des théâtres. Répétitions générales. Le Figaro, 23 mars 1923, p. 4, disponible sur Gallica.
  6. Liste alphabétique des pièces représentées pour la première fois à Paris, dans la banlieue, en province & à l'étranger pendant l'exercice 1925-1926. Annuaire de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, année 1925, p. 619, disponible sur Gallica.
  7. Le Mans. Matinées & soirées. Alhambra. L'Ouest-Eclair, 13 avril 1925, p. 4, disponible sur Gallica.
  8. Lisieux. Théâtre municipal. L'Ouest-Eclair, 29 janvier 1930, p. 5, disponible sur Gallica.

Lien externeModifier