Ouvrir le menu principal

Théâtre radiophonique

adaptation du médium théâtral au médium radiophonique
Théâtre radiophonique aux Pays-Bas (1949)

Le théâtre radiophonique ou radio-théâtre est une adaptation du médium théâtral au médium radiophonique. À partir du début des années 1950, le théâtre radiophonique subit la concurrence de la dramatique radio, puisque le premier terme disparait[1].

Pièces radiophoniquesModifier

HörspielModifier

Hörspiel signifie pièce radiophonique en allemand. Il connaît un essor plus important en Allemagne qu'en France. Le nombre de prix existants permet d'en donner un aperçu : pas moins de 33 prix uniquement en Allemagne[2].

La musique y tient une place importante : des compositeurs sont très souvent sollicités pour composer la musique. Parfois, comme Ulrike Haage, les compositeurs deviennent aussi producteurs, c'est-à-dire qu'ils dirigent les comédiens, musiciens, chanteurs et qu'ils font le montage audio.

Au JaponModifier

Au Japon, le théâtre radiophonique se consomme sous forme de CD (drama CD), qui adapte des mangas, des jeux video, des animes, etc. . L'éditeur japonais Shūeisha produit également des « Vomics (ja) », combinaison entre les cases d'un manga et la voix de doubleurs[3].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Noël Jeanneney, L'écho du Siècle, Dictionnaire historique de la radio et de la télévision en France, Hachette Arte, p. 411
  2. page des prix de hörspiel allemand : Hörspielpreis
  3. « Du Vomic chez Shueisha », sur manga-news.com, (consulté en février 2017)