Ouvrir le menu principal

Jérôme Jaffré

analyste politique français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jaffré.

Jérôme Jaffré (né le à Charenton-le-Pont) est un analyste politique français.

BiographieModifier

Famille et formationModifier

Jérôme Frédéric Pierre Jaffré est né le à Charenton-le-Pont dans le Val-de-Marne du mariage de Yves-Frédéric Jaffré[a], avocat, et de Janine Alliot[2].

Il est le frère de Philippe Jaffré (1945-2007), ancien président d'Elf[1].

De son union avec Claire Verry, sont nés trois enfants[2].

Après des études secondaires à Saint-Michel de Picpus à Paris, il suit les cours de la faculté de droit et de la Fondation nationale des sciences politiques de Paris. Il en sort diplômé d’études supérieures de sciences politiques et diplômé de l’Institut d'études politiques de Paris[2].

Carrière professionnelleModifier

Jérôme Jaffré commence sa carrière en 1973 comme chargé de mission à la Fondation nationale des sciences politiques, dont il est ensuite directeur des études politiques de 1976 à 1995[2].

Depuis 1977, il est chercheur associé au Centre d'études de la vie politique française (Cevipof)[2],[3],[4].

De 1985 à 1989, il est directeur-général adjoint de l’institut de sondage Sofres, puis vice-président et administrateur de 1989 à 1997, chargé de la supervision des départements médias, communication et entreprises de 1995 à 1997[5],[6].

Il fonde en 1998 le Centre d'études et de connaissance sur l'opinion publique (Cecop)[6], dont il est toujours le directeur en 2018[7],[8]. De 2001 à 2013, il est président d’Expression publique. De 1983 à 2010, il est collaborateur puis éditorialiste associé au quotidien Le Monde. Depuis 2002, il est consultant pour les élections sur la chaîne de télévision LCI et membre de nombreuses associations[2].

Carrière d'enseignantModifier

De 1979 à 1995, il est maître de conférences puis professeur[réf. à confirmer] à l’Institut d'études politiques de Paris[2].

PublicationsModifier

Jérôme Jaffré est l'auteur de nombreux publications dans des revues et a collaboré à plusieurs ouvrages[9],[2]. Par exemple :

  • L'Opinion française en 1977, 1978, Presses de Sciences-Po (ISBN 978-2-72460-415-3)
  • La Drôle de Défaite de la gauche, 1986
  • Le Nouveau président, 1987, éditions Le Seuil (ISBN 978-2-02009-830-4)
  • Le Vote éclaté, 1992
  • Le Vote sanction, 1993
  • Le Vote de crise, 1995
  • L’Électeur a ses raisons, 1997
  • Le Vote surprise, 1998
  • Le Vote incertain, 1999
  • Les Cultures politiques des Français, 2000
  • Le Dictionnaire du vote, 2001
  • Le Vote de tous les refus, 2003
  • La Politique en France, 2004
  • Jacques Chaban-Delmas en politique, 2007
  • Le vote de rupture, 2008
  • L’État de l'opinion, 2011, éditions du Seuil
  • La Décision électorale, 2013
  • Le Vote normal, 2013

Jérôme Jaffré donne également des conférences et fait des discours, comme à l'Académie des sciences morales et politiques, le sur le thème La Ve est-elle la République des sondages ?[10]

DistinctionsModifier

Jérôme Jaffré est promu officier de l'ordre national de la Légion d'honneur le (chevalier le [11] et de l'ordre national du Mérite[2].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Yves-Frédéric Toussaint Jaffré est né le à Saint-Brieuc du mariage d'Henri Jaffré, ingénieur agronome, et de Marie-Anne Le Dû. Avocat à la cour d'appel de Paris dès 1944, il en est secrétaire de la Conférence des avocats en 1946.Il est membre de l'ordre des avocats de Paris de 1970 à 1974. Il est l'auteur de nombreux ouvrages.[1].

référencesModifier

  1. a et b Who's Who in France, édition 2001-2002, p. 983.
  2. a b c d e f g h et i Who's Who in France, édition 2013, p. 1184.
  3. Le site du Cevipof.
  4. Le site de France Culture.
  5. « Jérôme Jaffré quitte la direction des études politiques de la Sofres », Libération,‎ (lire en ligne)
  6. a et b « Jérôme Jaffré crée un centre d'analyse de l'opinion publique », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  7. « Jérôme Fourquet et Jérôme Jaffré, invités de l’émission « Questions politiques » », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. « Jérôme Jaffré : Si j’étais de gauche, je mettrais 4/10 à Macron. Si j’étais de droite, 8/10 », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  9. Liste de publications sur le site cairn.info.
  10. Le site de l'Académie des sciences morales et politiques.
  11. Décret du 11 juillet 2014 portant promotion et nomination.