Ouvrir le menu principal
Jérémy-Loup Quer

Naissance (26 ans)
Paris en France
Activité principale Danseur (sujet)
Style Danse classique
Danse néo-classique
Danse contemporaine
Lieux d'activité Paris
Années d'activité Depuis 2011
Formation École de danse de l'Opéra national de Paris
Récompenses

Scènes principales

Opéra national de Paris

Jérémy-Loup Quer, né le à Paris, est un danseur du ballet de l'Opéra national de Paris.

Sommaire

BiographieModifier

Fils de Jonathan Kerr et de Bénédicte Charpiat, Jérémy-Loup Quer a grandi dans une famille créative. Il voulait devenir écrivain ou architecte mais, à la fin, il trouve sa vraie vocation dans la profession de sa mère, danseuse. Selon lui « elle dansait même alors qu'elle était enceinte de moi[1] ».

En 2004, Jérémy-Loup entre à l'École de danse de l'Opéra national de Paris. Comme le veut la tradition à l'école du ballet, il est parrainé par le « petit père » qui est devenu Wilfried Romoli. Il y suit ses classes et prend part aux spectacles annuels. Après avoir décroché son diplôme, il intègre le corps de ballet de l’Opéra en 2011 à l’âge de 18 ans. Il participe à de nombreuses productions du répertoire, à la fois classiques et contemporaines.

En 2013, il est promu coryphée et tient les rôles de soliste dans les ballets L'Oiseau de feu de Maurice Béjart et Kaguyahime de Jiří Kylián.

En juillet 2014, Jérémy-Loup Quer participe en couple avec Hannah O'Neill au Concours international de ballet de Varna et obtient la médaille de Bronze[2],[3].

Le 4 janvier 2015, il interprète le rôle de Tristan lors des premières représentations du ballet Tristan et Isolde de Giogio Mancini (it) sur la scène de l'Opéra de Florence[4].

Lors du Concours de promotion du ballet de l'Opéra national de Paris en novembre 2015, il est élevé au grade de sujet après avoir interprété la variation libre, le pas de deux d’Esmeralda, dans la chorégraphie de Marius Petipas[5].

Il fait des tournées avec l'Opéra de Paris au Japon, aux États-Unis (y compris dans le cadre du Jacob's Pillow Dance Festival) et en Russie[2],[3].

À l'été 2016, Jérémy-Loup Quer et Héloïse Bourdon ont été invités à Moscou pour les « Saisons d'été de la danse »[note 1] qui ont eu lieu au Théâtre académique de la jeunesse de Russie. Ils s'y sont produits dans les ballets Don Quichotte et Casse-noisette, dans lesquels les jeunes danseurs ont tenu les rôles principaux[1].

Le 11 octobre 2016, il reçoit le Prix du Cercle Carpeaux[2],[3].

En juillet 2014, Jérémy-Loup Quer est venu de nouveau à Moscou afin de représenter l'Opéra Garnier au cours des XVIIe Saisons d'été de la danse. Le 28 et 29 juillet il a interprété le rôle de Roméo dans le ballet Roméo et Juliette de Leonid Lavrovsky. sur une musique de Sergueï Prokofiev[6]

Depuis 2015, Jérémy-Loup Quer participe en tant que Soliste aux spectacles « Gala d'Étoiles » dirigés et mis en scène par Alexandra Cardinale[7].

En 2018, sur les planches du Palais Garnier, dans le rôle de Lenski il forme un duo avec Muriel Zusperreguy, qui incarne le personnage d'Olga du ballet « Onéguine » d'après le poème d'Alexandre Pouchkine[8].

RécompensesModifier

Répertoire et rôles dansésModifier

Notes et référencesModifier

Notes
  1. Le projet des « Saisons d'été de la danse » (en russe : «Летние балетные сезоны») a été initialement conçu pour les touristes étrangers, qui ont prévu de visiter Moscou après la clôture de la saison culturelle. Mais les habitants de la capitale russe ont manifesté un vif intérêt pour les spectacles. Avec le temps, le festival est devenu un événement considérable et l'une des composantes permanentes de la vie culturelle de Moscou.
Références
  1. a et b « Jérémy-Loup Quer, ce danseur de ballet de 23 ans qui a peur de ne pas aller assez vite… », sur Sputnik, (consulté le 30 juillet 2017)
  2. a b et c « Jérémy-Loup Quer Prix Carpeaux 2016 », sur www.forum-dansomanie.net (consulté le 30 juillet 2017)
  3. a b et c Alexandra Cardinale, « Jérémy-Loup Quer », sur www.alexandracardinale.com (consulté le 30 juillet 2017)
  4. « Tristan und Isolde », sur Opera di Firenze (consulté le 30 juillet 2017)
  5. Caroline Bocquet, « Le bel automne du concours de promotion de l'Opéra de Paris », (consulté le 28 mai 2018)
  6. (ru) « Артисты Парижской оперы выступят на « Летних балетных сезонах » в Москве », sur RIA Novosti,‎ (consulté le 3 août 2017)
  7. Alexandra Cardinale, « Saison 5 – Gala d'Étoiles » (consulté le 27 mai 2018)
  8. Jacqueline Thuilleux, « Onéguine de John Cranko à Garnier – Le grand style – Compte rendu » (consulté le 27 mai 2018)

Lien externeModifier