Ouvrir le menu principal

Hannah O'Neill

danseuse néo-zélandaise
Hannah O'Neill

Naissance (26 ans)
Tokyo
Activité principale Première danseuse
Style Danse classique
Danse néo-classique
Danse contemporaine
Lieux d'activité Paris
Années d'activité 2011-
Formation Mt Eden Ballet Academy d'Auckland
Australian Ballet School de Melbourne
Maîtres Clotilde Vayer
Enseignement Lisa Pavane
Xiuyun Tang
Lynette Wills
Joanne Michel
Récompenses Prix de Lausanne
Youth America Grand Prix (médaille d'or senior)
Prix du Cercle Carpeaux
Concours de Varna (médaille d’argent)
Prix de l'AROP
Prix Benois de la danse

Scènes principales

Hannah O'Neill (en anglais : [ˈhænə ə'nil], en anglais américain : [ˈhænə oʊˈnil]), née en janvier 1993 à Tokyo, est une danseuse néo-zélandaise[1],[2],[3],[4]. Elle est première danseuse du Ballet de l'Opéra de Paris[5].

Les débutsModifier

Hannah O’Neill est née d’un père néo-zélandais et d’une mère japonaise[6].

Elle commence la danse à l’âge de trois ans au Kishibe Ballet Studio à Tokyo. À partir de 8 ans, elle continue ses études à Mt Eden Ballet Academy à Auckland[7].

En 2007, à l’âge de 14 ans, Hannah O’Neill passe le Youth America Grand Prix et obtient une bourse qui lui permet d’entrer à l’Australian Ballet School à Melbourne[8].

La durée de la formation de cette école de danse est de 8 ans[5]. Suivant les classes du niveau 5 à 8 (levels 5 to 8), elle y reste pendant presque quatre ans[9]. Ses professeurs de danse sont Lisa Pavane, Lynette Wills et Joanne Michel, qui sont des anciennes danseuses étoile de l'Australian Ballet.

Hannah O’Neill remporte le Prix de Lausanne en 2009 et le Youth America Grand Prix en 2010[10].

Au ballet de l'Opéra de ParisModifier

Élevée au Japon, où le ballet de l'Opéra de Paris régulièrement fait une tournée et où ses danseurs sont idolâtrés[11], pour Hannah O’Neill la danse classique est synonyme de Paris.

En 2011, Hannah O’Neill rejoint le corps de ballet de l'Opéra de Paris[5] après avoir passé le concours de recrutement externe[12],[13].

Comme elle n'est pas passée par l'école de danse de l'Opéra de Paris, ses deux premières années dans le ballet de l'Opéra de Paris sont très dures.

Après avoir reçu un autre contrat d'une saison à l'issue de son deuxième concours de recrutement externe, Hannah O’Neill demande à Laurent Novis, un de ses professeurs de danse à l'Opéra de Paris, de lui montrer tous les détails essentiels de l'école française comme le port de bras et la position exacte des pieds et du cou, et de l'entraîner au concours suivant[14]. La danseuse étoile Agnès Letestu devient son mentor[10].

Réussissant son 3e concours de recrutement externe le 5 juillet 2013 Hannah O’Neill devient danseuse permanente[15],[16],[8].

Au concours interne de promotionModifier

Hannah O’Neill est promue coryphée le 9 novembre 2013 à l'issue de son premier concours interne de promotion[17], et sujet le 6 décembre 2014 à l'issue de son deuxième concours de promotion[18].

Elle est promue première danseuse au concours interne de promotion le 3 novembre 2015, classée première devant Léonore Baulac[19] qui a été nommée étoile le 31 décembre 2016. Depuis leur promotion de coryphées, les deux danseuses ont toujours été promues ensemble.

Ainsi Hannah O’Neill gravit les échelons de la hiérarchie du Ballet de l'Opéra de Paris pendant trois années consécutives, soit trois concours internes de promotion consécutives[20]. Plus récemment, une ascension tellement rapide a été achevée par l'étoile Mathias Heymann entre 2005 et 2007 et par François Alu entre 2011 et 2013.

SuiteModifier

Hannah O’Neill se trouve au centre d'un reportage des équipes de France 2 et France 3 aux côtés de Karl Paquette. Les images sont diffusées le 7 février 2016 dans les émissions Stade 2[21] et Tout le sport[22].

Les journalistes soulignent que pour être artiste il faut être un athlète de haut niveau. Hannah O’Neill est filmée en répétition avec Clotilde Vayer, maître de ballet de l'Opéra de Paris, devant laquelle elle danse les fouettés de Gamzatti de la Bayadère de Rudolf Noureev. Les variations chorégraphiées par Noureev comportent des détails qui sont techniquement très difficiles. On voit Hannah O’Neill de même lors d'un cours de Pilates à l'Opéra de Paris qui se déroule deux fois par semaine. Cette innovation a été introduite en septembre 2015 par Benjamin Millepied, directeur du ballet de l'Opéra de Paris à l'époque. L'entraînement physique des danseurs lui tenait à cœur[21].

Hannah O’Neill et Germain Louvet sont les protagonistes du film « Ascension » de Benjamin Millepied[23].

Sur scèneModifier

En 2014, Hannah O’Neill est choisie en tant que soliste par William Forsythe et Pierre Lacotte.

Hannah O’Neill aborde ses premiers grands rôles du répertoire avec Odile et Odette dans le Lac des cygnes de Rudolf Noureev et avec le rôle-titre de Paquita de Pierre Lacotte au cours de la saison 2014-2015.

En décembre 2014, Hannah O’Neill figurait déjà parmi les huit espoirs du Ballet de l'Opéra de Paris d'après Le Figaro[3].

Elle est considérée comme une future étoile[24],[19],[25], l'une des emblèmes de la jeune génération.

StyleModifier

Hannah O’Neill est très appréciée pour sa très grande propreté technique[17] et sa musicalité[18]. Elle est une véritable soliste.

Sa danse transmet le feu, celui de la passion ou de la colère[26].

RécompensesModifier

Parmi les danseurs du Ballet de l'Opéra national de Paris, Hannah O’Neill a remporté le plus de prix[3].

RépertoireModifier


FilmographieModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. New Zealander of the year finalist 2013: Hannah O'Neill, article par Morgan Tait du 13 décembre 2013, New Zealand Herald, extrait: "Now, a month shy of her 21st birthday", donc: Le 13 décembre 2013, il manque encore un mois jusqu'a ce que Hannah O'Neill fête son vingt et unième anniversaire.
  2. Tokyo-born star scoops ballet ‘Oscar’ at Benois de la Danse, article par SHOKO FUJISAKI du 18 mai 2016, The Asahi Shimbun.
  3. a b et c Les huit espoirs du Ballet de l'Opéra de Paris, profil de Hannah O’Neill par Ariane Bavelier du 11 décembre 2014 dans Le Figaro.
  4. Celebrating the sisterhood: Kiwi women kicking ass, profil de Hannah O’Neill, The New Zealand Herald, 3 juin 2016: « Kiwi dancer Hannah O'Neill » - la danseuse néo-zélandaise Hannah O'Neill.
  5. a b et c Fiche de Hannah O’Neill à l’Opéra national de Paris
  6. 10 Minutes with Hannah O’Neill, interview par Laura Capelle du 31 mars 2016, magazine Pointe (en).
  7. Hannah O’Neill joins the elite of the Prix Benois de la danse(en).
  8. a et b Hannah O’Neill a été promue Sujet le 1er janvier 2015, article du 11 janvier 2015, Danser Canal Historique.
  9. Hannah O'Neill, interview du 31 octobre 2016
  10. a et b Interview de Hannah O’Neill, par Patricia Boccadoro(en).
  11. Voir Tout près des étoiles, film documentaire de 2000 par Nils Tavernier sur le travail quotidien des danseurs du Ballet de l'Opéra national de Paris, y compris une tournée en Japon, voir aussi Etoiles: Dancers of the POB.
  12. Concours d’entrée externe 2011 du Ballet de l’Opéra de Paris
  13. Chaque année en juillet, ils se tiennent au ballet de l'Opéra national de Paris le concours de recrutement interne qui est réservé aux élèves de Première Division de l'École de Danse et le concours de recrutement externe (concours d’entrée externe) quelques jours après qui est ouvert aux élèves de Première Division de l’École de Danse, aux danseurs actuellement en contrat à durée déterminée à l’Opéra de Paris ainsi qu’aux danseurs extérieurs.
  14. Poise and Polish, article par Laura Cappelle du 1 août 2016, magazine Point.
  15. Hannah O’Neill reçoit un contrat à durée indéterminée (CDI).
  16. Concours de recrutement externe 2013 du Ballet de l’Opéra de Paris récit du 5 juillet 2013par Amélie Bertrand.
  17. a et b Concours interne de promotion 2013 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseuses, du 9 novembre 2013 par Amélie Bertrand.
  18. a et b Concours interne de promotion 2014 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseuses, du 6 décembre 2014 par Amélie Bertrand.
  19. a et b Concours interne de promotion 2015 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseuses, récit du 3 novembre 2015 par Amélie Bertrand.
  20. On doit ajouter en trois ans dès l'année de la première participation.
  21. a et b A l'Opéra de Paris, les étoiles du sport avec Hannah O'Neill et Karl Paquette sur France 2,Stade 2, 7 février 2016 (18 min 53)
  22. Dans les pas d'une star de l'Opéra sur France 3, Le Journal des sports, 7 février 2016 (2 min 32)
  23. Ascencsion, avec Hannah O’Neill et Germain Louvet, un film de Benjamin Millepied (2 min 58), Vimeo.
  24. Pierre Lacotte dit sur Hannah O'Neill lors d'une interview d'une chaîne de la télévision japonaise: « Quand je l'ai regardée pour la première fois, ... j'ai pensé tout de suite: une future étoile.»
  25. Concours de promotion 2015, côté danseuses, récit du concours par Marjolaine, une saison à l'opéra.
  26. La Bayadère des espoirs par Ariane Bavelier, Le Figaro du 18 novembre 2015.
  27. Prize winners: Hannah O’Neill, Prix de Lausanne, site officiel
  28. Les promus de l’Opéra : Hannah O’Neill, 11 janvier 2015, extrait: « Cette année nous nous sommes présentés au Concours de Varna, Jeremy-Loup Quer et moi et nous avons reçu la médaille d’Argent. »
  29. Winners Announced For the International Ballet Competition at Varna, article par Nicole Loeffler-Gladstone, Pointe, 29 juillet 2014 : « ... silver medals were awarded to the senior women: Hannah O’Neill of the Paris Opera Ballet... »(en).
  30. Hugo Marchand et Hannah O’Neill Prix de l’AROP 2015, article d'Amélie Bertrand du 14 mars 2016.
  31. And the Winners of the 2016 Benois de la Danse Are…, article par Hannah Foster du 19 mai 2016, Pointe.(en)