Ivan Afonine

militaire russe soviétique

Ivan Afonine
Ivan Afonine
Tombe d'Ivan Afonine au cimetière de Kountsevo.

Naissance
Krechnevo (gouvernement de Tver)
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès
Moscou
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Origine Soviétique, Russe
Allégeance Drapeau de l'URSS Union soviétique
Arme Red Army flag.svg Armée rouge
Grade Major-général
Années de service 1926 – 1965
Conflits Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille de Stalingrad
Bataille de Koursk
Siège de Budapest
Campagne de Mandchourie
Distinctions Héros de l'Union soviétique

Ivan Mikhaïlovitch Afonine (en russe : Иван Михайлович Афонин) ( - ) est un officier supérieur soviétique qui fut commandant dans l'Armée rouge pendant la Seconde Guerre mondiale.

BiographieModifier

Afonine s'engage dans l'Armée rouge en 1926, il est diplômé de l'école militaire de Léningrad et de l'académie militaire Frounze. Il est admis comme membre du PCUS en 1928.

Il participe à la Bataille de Khalkhin Gol en 1939.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Afonine est grièvement blessé le lors des combats sur le Donets. Il commande la 300e division lors de la bataille de Stalingrad et est décoré de la médaille pour la Défense de Stalingrad.

En la 300e division devient la 87e division de fusiliers de la garde. Afonine est nommé major-général, convoqué à Moscou où Kalinine le décore de l'ordre de Souvorov et il est nommé à la tête du 18e corps de fusiliers de la garde.

C'est à la tête de cette unité (2e, 3e & 4e divisions parachutistes de la garde et 254e division de fusiliers) qu'il participe à la bataille de Koursk sur le front nord du saillant. D'abord à Maloarkhangelsk, sur l'aile droite de la 13e Armée du Général Nikolaï Poukhov, puis, à partir du , à Ponyri, un des points les plus chauds de la bataille.

Une nouvelle fois décoré de l'ordre de Souvorov pour l'expansion de la tête de pont sur le Dniepr.

Le , il tire sur le major Andreïev commandant du bataillon de reconnaissance de la 237e division d'infanterie, l'affaire remonte jusqu'à Staline.

Il commande le groupe d'assaut contre Budapest, au sein du 2e front d'Ukraine du général Malinovski, lors du siège de Budapest où il est de nouveau blessé le .

Il reprend néanmoins son commandement et participe à la prise de Vienne et de Brno (en). Il conduit les forces représentant le 2e front d'Ukraine aux côtés du général Ieremenko lors du défilé de la victoire à Moscou le .

Il participe à la campagne de Mandchourie, notamment à la prise de Moukden et à la capture de l'empereur Pu Yi.

Après la guerre, Afonine est commandant adjoint de la région militaire de Sibérie.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier