Iouri Tchesnokov (football)

joueur de football russe

Iouri Tchesnokov
Image illustrative de l’article Iouri Tchesnokov (football)
Biographie
Nom Iouri Ivanovitch Tchesnokov
Nationalité Soviétique puis Russe
Naissance
Kimry (Union soviétique)
Décès (à 47 ans)
Moscou (Russie)
Taille 1,67 m (5 6)
Période pro. 19701983
1993
Poste Attaquant
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1969 Spoutnik Kimry
1970-1971 Volga Kalinine044 (10)
1972-1974 Lokomotiv Moscou110 (45)
1975-1983 CSKA Moscou289 (87)
1984-1985 Motor Ludwigsfelde
1993 Spoutnik Kimry003 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1976-1979 Union soviétique013 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Iouri Ivanovitch Tchesnokov (en russe : Юрий Иванович Чесноков) est un footballeur international soviétique né le à Kimry et mort le à Moscou.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Natif de Kimry dans l'oblast de Kalinine, Iouri Tchesnokov effectue sa formation au sein de cette même ville et intègre en 1969 les rangs de l'équipe locale du Spoutnik Kimry. Il rejoint dès l'année suivante le Volga Kalinine avec qui il découvre la troisième division soviétique lors de la saison 1970, à l'âge de 18 ans. Buteur à neuf reprises en 29 rencontres en 1971, ses performances lui valent d'être repéré par le Lokomotiv Moscou qui le recrute en 1972.

Il fait ses débuts sous ses nouvelles couleurs dans le cadre des seizièmes de finale la coupe d'Union soviétique durant le mois de mars 1972, où il est buteur lors des deux rencontres contre le Krylia Sovetov Kouïbychev. Il fait ses débuts en première division un mois plus tard contre le Dinamo Tbilissi le 4 avril et marque son premier but contre le SKA Rostov le 17 avril[1]. Il joue cette saison-là 29 rencontres en championnat pour huit buts marqués, ce qui n'empêche cependant pas le club d'être relégué en fin de l'année. Il continue d'évoluer sous ses couleurs lors des deux années qui suivent et s'impose alors comme son principal buteur dans la deuxième division, marquant respectivement 14 buts en 1973 et 20 fois en 1974, ce qui contribue notamment à la première place du Lokomotiv à la fin de cette dernière année et à sa remontée dans l'élite.

Au début de l'année 1975, le Lokomotiv est forcé de laisser partir Tchesnokov en direction du CSKA Moscou sur ordre des autorités militaires[2],[3]. Il passe par la suite neuf saisons sous ces couleurs de 1975 à 1983, disputant 289 rencontres pour 87 buts inscrits et connaît sa meilleure année en 1979 en marquant 16 buts en championnat. Il atteint également la barre des dix buts en 1977 et en Championnat d'Union soviétique de football 1982. Bien qu'il n'y remporte aucun trophée, il prend malgré tout part à la Coupe UEFA à l'été 1981, marquant un but contre le Sturm Graz durant le premier tour mais ne pouvant empêcher l'élimination des siens à l'issue de la confrontation.

Handicapé par une blessure durant la saison 1983[2], il n'est pas retenu par le CSKA à la fin de l'année et doit alors s'engager dans les forces armées soviétiques, où il sert notamment en Allemagne de l'Est au sein du GSVG. Il rentre ensuite en Union soviétique où il est assigné au district militaire de Léningrad en tant qu'entraîneur en éducation physique. Des problèmes de comportement ainsi que l'éloignement de sa famille amènent par la suite à son renvoi des forces armées au printemps 1991[3],[4].

Il rechausse brièvement les crampons à l'âge de 41 ans au début de l'année 1993 pour aider son club de formation, le Spoutnik Kimry, au sein de la troisième division russe. Il joue alors trois matchs et marque un but avant que le club ne soit finalement dissous. Il meurt quelques années plus tard des suites d'un cancer le 20 novembre 1999, à l'âge de 47 ans[2].

Carrière internationaleModifier

Son passage au CSKA correspond à sa période passée au sein de la sélection soviétique. Il est appelé pour la première fois par Valentin Nikolaïev au mois de novembre 1976 et dispute à cette occasion deux matchs amicaux contre l'Argentine puis le Brésil.

Convoqué par la suite par Nikita Simonian, il marque son premier but en sélection le 7 septembre 1977 contre la Pologne et dispute sa première rencontre de compétition le 20 septembre 1979 face à la Grèce dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 1980, étant alors buteur pour une victoire 2-0. Il joue deux autres matchs durant les qualifications contre la Hongrie le 19 mai 1979, où il marque un autre but, puis face à la Finlande le 4 juillet 1979. Ce dernier match est son dernier en sélection, les résultats décevants de celle-ci amenant au départ de Simonian et son remplacement par Konstantin Beskov qui ne rappelle pas Tchesnokov. Il cumule en tout treize matchs joués pour cinq buts marqués au cours de cette période[4].

StatistiquesModifier

Statistiques de Iouri Tchesnokov
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. M. B. Comp. M. B. M. B.
1970   Volga Kalinine D3 13 1 2 0 - - - 15 1
1971   Volga Kalinine D3 29 9 - - - - - 29 9
Sous-total 42 10 2 0 - - - 44 10
1972   Lokomotiv Moscou D1 29 8 6 2 - - - 35 10
1973   Lokomotiv Moscou D2 36 14 2 0 - - - 38 14
1974   Lokomotiv Moscou D2 35 20 2 1 - - - 37 21
Sous-total 100 42 10 3 - - - 110 45
1975   CSKA Moscou D1 28 4 4 0 - - - 32 4
1976   CSKA Moscou D1 30 7 3 0 - - - 33 7
1977   CSKA Moscou D1 30 12 2 0 - - - 32 12
1978   CSKA Moscou D1 22 7 4 2 - - - 26 9
1979   CSKA Moscou D1 30 16 6 2 - - - 36 18
1980   CSKA Moscou D1 32 6 6 3 - - - 38 9
1981   CSKA Moscou D1 30 9 6 6 C3 2 1 38 16
1982   CSKA Moscou D1 34 10 - - - - - 34 10
1983   CSKA Moscou D1 16 1 4 1 - - - 20 2
Sous-total 252 72 35 14 - 2 1 289 87
1993   Spoutnik Kimry D3 3 1 - - - - - 3 1
Total sur la carrière 397 125 47 17 - 2 1 446 143

PalmarèsModifier

  Lokomotiv Moscou

Notes et référencesModifier

  1. (ru) « Liste des matchs de Iouri Tchesnokov », sur footballfacts.ru (consulté le )
  2. a b et c (ru) « Армеец поневоле - кимрская легенда Юрий Чесноков », sur gorod-kimry.ru,‎ (consulté le )
  3. a et b (ru) « Игорь ВОЛЧОК: "ЗАЧЕМ ТЕБЕ ИТАЛИЯ?" - СКАЗАЛ Я ГАЗЗАЕВУ" », sur sport-express.ru,‎ (consulté le )
  4. a et b (ru) « Page de Iouri Tchesnokov », sur rusteam.permian.ru (consulté le )

Liens externesModifier