Ikaztegieta

commune espagnole

Ikaztegieta[1] en basque ou Icaztegieta en espagnol est une commune du Guipuscoa dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.

Ikaztegieta
Escudo de Icazteguieta (Guipúzcoa).svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(eu) IkaztegietaVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Madril txikikVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Comarque
Partie de
Q9027323, Intercommunalité des municipalités pour la gestion de l'abattoir départemental de Tolosa (d), Tolosaldeako Mankomunitatea (d), Udalerri Euskaldunen Mankomunitatea (UEMA) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
2 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
110 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Gipuzkoa municipalities Ikaztegieta.JPG
Démographie
Population
479 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
239,5 hab./km2 ()
Gentilé
IkaztegietarVoir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Iker Otamendi Ibarguren (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identité
Langue officielle
Identifiants
Code postal
20267Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
20044Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

GéographieModifier

Il s'agit d'une petite commune, avec 394 habitants fin 2004 et une extension d'à peine 2 km2. Bien que par sa taille et caractère sociologique (près de 90 % de la population est bascophone) elle puisse être qualifié de rurale.

Sa localisation dans la vallée de la rivière Oria où on a installé plusieurs industries de taille moyenne et ses bonnes communications (elle est traversée par l'autorvia n -1 et le chemin de fer Madrid-Irun), ont contribué une certaine croissance dans la commune. Elle possède actuellement un caractère à cheval entre le monde rural et urbain.

HistoireModifier

Les origines de la ville sont inconnues et manquent d'informations relatives aux étapes initiales de leur formation. Son nom signifie en basque lieu d'entrepôt à charbon, ce qui laisse penser que la fabrication de charbon végétal dans les montagnes proches a pu avoir une importance dans l'économie primitive de la localité. Ça a toujours été une petite population qui pendant le Moyen Âge a cherché l'abri de la ville de Tolosa, à laquelle elle a été unie en 1374. Plus tard, le danger des luttes féodales éloigné, Icaztegieta a récupéré son autonomie municipale en 1615 avec l'obtention du titre de villa [2], que lui a accordé le roi Philippe II[3].

Étant donné sa faible taille elle a dû s'unir à des villages voisins pour faire face aux frais municipaux. Depuis 1625 a formé avec les villes voisines d'Alegia et d'Orendain, l'Union d'Aizpurua. Au XXe siècle, entre 1967 et 1988, Ikaztegieta unie aux localités d'Orendain et Baliarrain, a formé la commune d'Iruerrieta.

Dans son noyau on souligne l'Église Paroissiale de San Lorenzo. Sa construction a commencé au XVIe siècle et a été restaurée XVIIe siècle. De style gothique tardif, elle présente de véritables caractères particuliers gothique basque. Elle possède une tour moderne avec clocher et horloge. Près de la ville, avec la route existe un ermitage consacré à Nuestra Señora del Pilar. Il a été construit au XIXe siècle par un paroissien comme dédommagement à une offense faite à Saragosse à la vierge du Pilar.

Les festivités patronales ont lieu à San Lorenzo, le . La commune possède une célèbre sidrerie dans son noyau urbain.

L'accès s'effectue par la route après une déviation sur la route N-1. Il y a une ligne d'autobus et une gare de la RENFE (la SNCF espagnole).

PatrimoineModifier

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

  1. (eu) Toponymes officiels du Pays basque de l'Académie de la langue basque ou Euskaltzaindia, avec la graphie académique actuelle ainsi l'équivalent en français ou espagnol. Autres sources: Euskal Herriko udalerrien izendegia [PDF] ou directement sur le site d'Euskaltzaindia (EODA).
  2. Une villa est une population rurale de taille intermédiaire entre une aldea et une ciudad. Le terme «villa» dérive du latin villa, domaine rural.
  3. Philippe II d'Espagne, né le 21 mai 1527 à Valladolid et mort le 13 septembre 1598 au palais de l'Escurial, est roi d’Espagne de 1556 à sa mort, et roi du Portugal à partir de 1580 ; c’est un prince espagnol de la maison de Habsbourg.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

Lien externeModifier