Ignacio Tremiño

homme politique espagnole

Nacho Tremiño
Illustration.
Nacho Tremiño, en .
Fonctions
Député aux Cortes Generales

(2 ans, 7 mois et 27 jours)
Élection
Circonscription Valladolid
Législature XIIe
Groupe politique Populaire
Biographie
Nom de naissance Ignacio Tremiño Gómez
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Valladolid (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique PP
Diplômé de Université ouverte de Catalogne

Ignacio Tremiño Gómez, né le , est un homme politique espagnol membre du Parti populaire (PP).

Il est élu député de la circonscription de Valladolid lors des élections générales de .

BiographieModifier

Vie privéeModifier

Il est marié et père d'une fille.

Études et professionModifier

Il commence des études de droit à l'université de Valladolid et suit des cours en gestion des exploitations agricoles sur l'antenne de Palencia. Le , alors âgé de 23 ans et qu'il revenait d'un cours à Palencia, son véhicule réalise une sortie de route causée par la neige et le verglas. Victime de trois tonneaux et d'un encastrement dans un poteau, une lésion médullaire basse, situé au niveau de la métamère D12, lui est diagnostiquée et lui cause une paraplégie. Après une année passée à l'hôpital de Tolède, il s'installe pour six mois au Royaume-Uni et entre en contact avec le tissu associatif lié aux handicaps d'Ailesbury. Il fonde, en 1992, l'association Aspaym Castilla y León qui devient, en l'espace de quatre ans, l'entité la plus représentative de la communauté autonome[1],[2].

Il achève sa licence à l'université ouverte de Catalogne et complète sa formation par l'obtention d'un master en administration des affaires (MBA) délivré par le prestigieux Instituto de Empresa (IE). Il a également suivi un programme de direction et de gestion publique (PLGP) à l'Institut d'études supérieures de commerce (IESE) dépendant de l'université de Navarre[3].

Entre 2010 et 2012, il est le directeur chargé du développement des affaires de l'organisation nationale des aveugles espagnols (ONCE). Il a également exercé les fonctions de directeur général adjoint puis directeur général du groupe Fundosa[4].

Activités politiquesModifier

Militant du Parti populaire, il commence sa trajectoire politique lorsqu'il est désigné conseiller municipal délégué à l'Action sociale par le maire conservateur de Valladolid, Francisco Javier León de la Riva, consécutivement aux élections municipales de . Il choisit cependant de démissionner en juillet de l'année suivante pour se consacrer à ses fonctions dans le secteur privé et associatif. Il est élu vice-président de la commission nationale du PP au handicap en 2007.

En , peu après le retour des conservateurs de Mariano Rajoy au pouvoir, il est proposé aux fonctions de directeur général aux Politiques de soutien au handicap par la ministre de la Santé, des Services sociaux et de l'Égalité Ana Mato. Il prend possession de son poste le [5]. Il est, à ce tire, président du patronat royal aux handicapés[6]. Il se charge alors de mettre en œuvre la promesse de la ministre de rendre effectif l'obligation légale, pour les entreprises de plus de 50 salariés, d'employer 2 % de personnes souffrant d'un handicap afin de « poursuivre la lutte pour l'égalité réelle des chances »[7]. Il intègre, en suivant, le comité exécutif du Parti populaire de Castille-et-León, par désignation directe de Juan Vicente Herrera[8]. Le , à l'occasion du vernissage d'une exposition de dessins de presse humoristiques relatifs au handicap, il déclare que « sans cette situation je n'aurais pas pu connaître les personnes que j'ai connues. Quelqu'un m'a dit qu'il faut vivre le handicap respectueusement mais aussi avec humour, et c'est ce dont j'ai envie »[9].

Il est révoqué de ses fonctions administratives en [10] dans le but de pouvoir se présenter en deuxième position sur la liste de Tomás Burgos dans la circonscription de Valladolid à l'occasion des élections générales anticipées du mois suivant[11],[12]. Élu au Congrès des députés après que le parti a remporté deux des cinq sièges en jeu, il devient le deuxième parlementaire en fauteuil roulant de l'histoire espagnole après son collègue Paco Vañó[13],[14]. Il indique alors vouloir « travailler pour que le handicap continue d'être non seulement une référence dans le secteur privé et de l'entreprise, mais qu'il soit normalisé dans la vie publique »[15]. Membre de la commission de l'Éducation et de la Formation professionnelle, de celle de la Santé, de la Consommation et du Bien-être social ainsi que de celle de la Sécurité routière et des Déplacements durables, il est choisi comme porte-parole des élus PP à la commission pour les Politiques d'intégration du handicap et est rapporteur des projets de lois visant à garantir l'accès des personnes handicapées aux jurys populaire et la possibilité de voter à l'ensemble des handicapés mentaux[16],[17],[18].

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Ignacio Tremiño, nuevo director general de Políticas de Apoyo a la Discapacidad. », sur abc.es, (consulté le ).
  2. (es) « La reina recibe a Aspaym por su 25 aniversario. », sur diariodeleon.es, (consulté le ).
  3. (es) « Ignacio Tremiño Gómez. », sur fundaciononce.es, (consulté le ).
  4. (es) « La ONCE levanta en La Bañeza una empresa de gestión de residuos con discapacitados y 9M€. », sur elmundo.es, (consulté le ).
  5. (es) « Real Decreto 248/2012, de 23 de enero, por el que se nombra Director General de Políticas de Apoyo a la Discapacidad a don Ignacio Tremiño Gómez. », sur boe.es, (consulté le ).
  6. (es) « «El cambio para la discapacidad ha sido radical; ya somos ciudadanos de primera, pero falta normalización». », sur elnortedecastilla.es, (consulté le ).
  7. (es) « Inspectores de Trabajo obligarán a contratar el 2% de discapacitados. », sur abc.es, (consulté le ).
  8. (es) « Herrera crea la figura del coordinador general en el PP y nombra a Alicia García. », sur elnortedecastilla.es, (consulté le ).
  9. (es) « Una muestra exhibe el buen humor de las personas con discapacidad. », sur elpais.com, (consulté le ).
  10. (es) « Real Decreto 205/2016, de 20 de mayo, por el que se dispone el cese de don Ignacio Tremiño Gómez como Director General de Políticas de Apoyo a la Discapacidad. », sur boe.es, (consulté le ).
  11. (es) Junte électorale centrale, « Candidaturas proclamadas para las elecciones al Congreso de los Diputados y al Senado, convocadas por Real Decreto 184/2016, de 3 de mayo. », sur BOE.es, (consulté le ).
  12. (es) « Ignacio Tremiño completa la lista del PP de Valladolid al Congreso que abre de nuevo Tomás Burgos. », sur tribunavalladolid.com, (consulté le ).
  13. (es) « Tremiño afirma que su presencia en el Congreso servirá para hacer visible el papel de las personas con discapacidad. », sur cadenaser.com, (consulté le ).
  14. (es) « La última barrera del Congreso. », sur elpais.com, (consulté le ).
  15. (es) « El vallisoletano que romperá barreras desde el congreso. », sur elnortedecastilla.es, (consulté le ).
  16. (es) « El Congreso da el primer paso para que todos los discapacitados intelectuales puedan votar. », sur elmundo.es, (consulté le ).
  17. (es) « El Congreso aprueba la ley que permitirá a las personas con discapacidad formar parte de un jurado. », sur europapress.es, (consulté le ).
  18. (es) « El Congreso aprueba hoy reducir los requisitos de ciegos y sordos para casarse. », sur abc.es, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • Fiche sur le site du Congrès des députés : XIIe législature.