Hyvin Jepkemoi

athlète kényane

Hyvin Jepkemoi
Image illustrative de l’article Hyvin Jepkemoi
Hyvin Jepkemoi lors des mondiaux 2015.
Informations
Disciplines 3 000 m steeple
Nationalité Kényan
Naissance (29 ans)
Taille 1,62 m
Poids 52 kg
Palmarès
Jeux olympiques - 1 1
Championnats du monde 1 - 1
Championnats du monde juniors - 1 1
Ligue de diamant - 2 -

Hyvin Kiyeng Jepkemoi (née le ) est une athlète kényane, spécialiste du 3 000 mètres steeple, championne du monde en 2015 à Pékin.

BiographieModifier

Elle se révèle lors des Jeux africains de 2011 à Maputo au Mozambique en remportant à l'âge de dix-neuf ans la médaille d'or du 3 000 m steeple, devant les Éthiopiennes Hiwot Ayalew et Birtukan Adamu. Elle se classe par ailleurs cinquième de l'épreuve du 5 000 mètres.

En 2012, Hyvin Jepkemoi porte son record personnel sur le steeple à min 23 s 53 à Linz, et remporte ses premiers points en Ligue de diamant en se classant troisième du Weltklasse Zürich. Lors des championnats d'Afrique 2012 à Porto-Novo au Bénin, elle décroche la médaille de bronze, devancée par sa compatriote Mercy Wanjiku et l'Éthiopienne Birtukan Adamu[1]. Elle ne parvient à se qualifier pour les Jeux olympiques, ne terminant que cinquième des sélections kényanes.

En 2013, elle se classe sixième des championnats du monde de Moscou en portant son record personnel à min 22 s 05.

Elle s'illustre dans les meetings de la Ligue de diamant 2015 en remportant notamment début juin le meeting de Rome. Fin juillet, elle se classe deuxième du meeting Herculis de Monaco, derrière la Tunisienne Habiba Ghribi, en portant son record personnel à min 12 s 51. Le , à Pékin, elle devient championne du monde dans le temps de min 19 s 11, en devançant Habiba Ghribi et l'Allemande Gesa Krause[2]

Le , à Eugene, Kiyeng bat le record d'Afrique d'Habiba Ghribi en réalisant 9 min 00 s 01, devenant par la même occasion la 3e performeuse mondiale de tous les temps derrière Gulnara Samitova-Galkina (8 min 58 s 81 en 2008) et Ruth Jebet qui établit dans la même course que Kiyeng 8 min 59 s 97. Le , Jepkemoi devient vice-championne olympique en 9 min 07 s 12, derrière Ruth Jebet[3].

Le à Doha, elle court en 9 min 00 s 12, tout proche de son record personnel[4]. Le , elle décroche la médaille de bronze des Championnats du monde de Londres en 9 min 04 s 03, derrière les Américaines Emma Coburn et Courtney Frerichs[5].

Elle se classe 8e des championnats du monde 2019 à Doha en 9 min 13 s 53[6].

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Performance
2011 Jeux africains Maputo 4e 5 000 m 15 min 42 s 64
1re 3 000 m st. 10 min 00 s 50
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 3e 3 000 m st. 9 min 45 s 95
2013 Championnats du monde Moscou 6e 3 000 m st. 9 min 22 s 05
2015 Championnats du monde Pékin 1re 3 000 m st. 9 min 19 s 11
Ligue de diamant 2e 3 000 m st. détails
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 2e 3 000 m st. 9 min 07 s 12
Ligue de diamant 2e 3 000 m st. détails
2017 Championnats du monde de cross Kampala 4e Individuel
1re Par équipes
Championnats du monde Londres 3e 3 000 m st. 9 min 04 s 03
2019 Ligue de diamant 2e 3 000 m st. 9 min 03 s 83
Championnats du monde Doha 8e 3 000 m st. 9 min 13 s 53
2021 Jeux olympiques Tokyo 3e 3 000 m st. 9 min 05 s 39

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
3 000 m steeple 9 min 00 s 01   Eugene

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Jepleting for BeninRead more at: http://www.standardmedia.co.ke/sports/article/2000059968/jepleting-for-benin », sur standardmedia.co.ke,
  2. (en) (en) « 3000 Metres Steeplechase Women Result (final) - 15th IAAF World Championships », sur iaaf.org, IAAF (consulté le )
  3. « 3000m steeple féminin : Ruth Jebet remporte la médaille d'or » (consulté le )
  4. « IAAF: Rohler moves to second on world all-time list with 93.90m in Doha – IAAF Diamond League| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le )
  5. Rédaction, « Championnats du monde : Emma Coburn championne du monde sur le 3000m steeple, devant Courtney Frerichs », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « World Championships Doha 2019 women steeplechase report | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le )

Liens externesModifier