Hymenophyllaceae

famille de plantes

Les Hymenophyllaceae, uniques représentants de l'ordre des Hymenophyllales, sont une famille de fougères souvent épiphytes et de très petites tailles.

Étymologie

modifier

Le nom vient du genre type Hymenophyllum, dérivé du grec υμένας / ymenas, « membrane ; peau », et φύλλων / fyllon), feuille, en référence à la fine texture des feuilles de la plupart des espèces de ce genre[1].

Description

modifier

Les fougères de la famille des Hymenophyllacées sont des plantes, souvent à rhizome rampant minuscule, et portant des feuilles de trois à quelques dizaines de cm.

Les racines sont absentes chez certaines espèces et sont remplacées par des radicelles le long du rhizome et du pétiole des feuilles.

Les feuilles, qui aident à la reconnaissance des genres, sont presque toujours constituées d'une seule épaisseur de cellules, sauf à proximité des nervures. Certaines espèces n'ont pas de nervures latérales. Les feuilles sont généralement poilues, lobées, pennées et dichotomes mais certaines espèces ont feuilles entières tandis que chez d'autres, les feuilles sont divisées en lobes filiformes presque réduits à une nervure. Enfin, certaines espèces possèdent de fausses nervures.

Les sporanges, cupuliformes, sont groupés en sores, sur le bord des feuilles, entourés d'indusies tubulaires ou campanulées ou à deux lèvres.

Le prothalle est lobé, souvent filiforme. Les archégones sont toujours enveloppés.

Liste des genres

modifier
Hymenophyllaceae


 Hymenophyllum









 Crepidomanes



 Vandenboschia




 Didymoglossum




 Polyphlebium




 Callistopteris




 Trichomanes





 Abrodictyum



 Cephalomanes





Phylogramme des genres d'Hymenophyllacées[2].

La liste des genres de cette famille est particulièrement variable selon les index et les auteurs : de seulement 3 pour l'index ITIS (Integrated taxonomic information system), 6 pour Conrad Vernon Morton (cf. article en référence), 9 pour l'index NCBI (National Center for Biotechnology Information - États-Unis) ou selon l'introduction à la classification des plantes du jardin botanique du Missouri (Hymenophyllaceae : 9 genres/600 espèces) à plus de 60 références pour l'index IPNI (International plant names index) et pour celui de l'index de recherche du jardin botanique du Missouri (Tropicos) mais ces index présentent aussi les synonymies.

Traditionnellement, cette famille est divisée en deux groupes principaux : les Hymenophylloïdes (genre type Hymenophyllum), avec une indusie à deux lèvres, et les Trichomanoïdes (genre type Trichomanes), avec une indusie tubulaire. Ce dernier groupe est morphologiquement plus diversifié et est maintenant subdivisé en plusieurs genres distincts.

La liste ci-dessous est celle issue de l'index GRIN (Site français de GRIN - Germplasm Resources Information Network), complétée des informations issues de l'IPNI et Tropicos (les discordances sont signalées) ; les genres et sous-genres reconnus pas le document le plus récent[2] sont mis en gras :

Phylogénie au sein des Ptéridophytes

modifier

Phylogénie des Ptéridophytes actuelles d'après le Pteridophyte Phylogeny Group (2016)[3] :

 Tracheophyta   
      (Lycopodiophytina)  →
  Lycopodiopsida 


  Lycopodiales  –  Lycopodes




 Isoëtales      –      Isoètes



 Selaginellales     –     Sélaginelles






 Euphyllophytina 
  Polypodiopsida  

    Equisetidae 

  Equisetales    –    Prêles





Ophioglossidae  

  Psilotales – Psilotes



  Ophioglossales 





   Marattiidae 

  Marattiales 


 Polypodiidae  

 Osmundales




 Hymenophyllales




 Gleicheniales




 Schizaeales




 Salviniales




 Cyatheales



 Polypodiales  







 




(Spermatophyta)
les plantes à graines

 





Références

modifier
  1. J.L. Maarten et al. Plants of the World. Univ. Chicago, 2018, p.31 : lire en ligne
  2. a et b Atsushi Ebihara, Jean-Yves Dubuisson, Kunio Iwatsuki, Sabine Hennequin et Motomi Ito - A taxonomic revision of Hymenophyllaceae
  3. (en) Pteridophyte Phylogeny Group et Germinal Rouhan, « A community-derived classification for extant lycophytes and ferns », Journal of Systematics and Evolution, Wiley-Blackwell, vol. 54, no 6,‎ , p. 563–603 (ISSN 1674-4918 et 1759-6831, DOI 10.1111/JSE.12229) 

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :