Ouvrir le menu principal

Hubert de Bazelaire de Lesseux

personnalité politique française
Hubert de Bazelaire de Lesseux
Fonctions
Maire
Lusse
-
Député des Vosges
-
Conseiller général des Vosges
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Conflit
Distinction

Hubert de Bazelaire de Lesseux est un homme politique vosgien de la IIIe République, né le et décédé le , à Saint-Dié. Il est inhumé à Lusse.

BiographieModifier

Hubert de Bazelaire de Lesseux est issu d'une ancienne et aristocratique famille lorraine, d'industriels du textile dans les Vosges, possédant la société des Filatures et tissage de la Fave qui gère de petites unités de production installées à Provenchères-sur-Fave et dans les environs [1]. Il est le fils de Charles Paul Octave de Bazelaire de Lesseux et de Marie Gabrielle Laurence de Warren [2]. Par sa mère, il est apparenté au député nancéien Édouard de Warren. Marié en 1894 avec Claire d'Aubert de Résie (1869 - 1921) [3], il eut quatre enfants : Adrienne, Florent, Jacques et Geneviève qui épousa Joseph de Pommery.

Saint-Cyrien, promotion du Grand Triomphe (1888 - 1890) [4], il sera officier de cavalerie jusqu'en 1906, passant alors dans la réserve avec le grade de capitaine. Mobilisé en 1916, il rejoint le 18e régiment de chasseurs à cheval où il sert comme chef d'escadron. Le 10 juillet 1917, il obtient la Légion d'honneur [5], avec le motif suivant: « Officier ancien de service. A fait preuve au cours de la campagne, dans le commandement de son escadron, de belles qualités militaires, d'expérience, de jugement et d'allant » [6].

Hubert de Bazelaire de Lesseux sera conseiller général FR-URD du canton de Provenchères-sur-Fave à partir de 1907 et maire de Lusse de 1920 à sa mort. « Le 20 août 1919, il déclare : Notre département [Les Vosges] a été relevé de la garde d’honneur qu’il montait depuis près d’un demi-siècle aux portes de la France » [7]. Et « le 16 novembre 1919 il se présenta aux élections générales, dans les Vosges, sur la liste d'Union nationale républicaine. Classé quatrième de cette liste, il fut élu à la plus forte moyenne » et devient député. Il est réélu à l'Assemblée nationale en 1924 sur la même liste, mais ne se représente pas en 1928 [8].

DescendanceModifier

Son fils, Florent de Bazelaire de Lesseux (1899 - 1945), directeur des Filatures et tissage de la Fave, membre des Croix-de-feu puis du Parti social français[9], conseiller d'arrondissement, lui succéda à la mairie de Lusse de 1936 à 1944. Lieutenant dans la Résistance (chevalier de la Légion d'honneur, Croix de guerre 39-45), ce dernier est arrêté le 28 octobre 1944 en même temps que son fils, Hubert de Bazelaire de Lesseux (1926 - 1945) et un groupe de résistants de Lusse. Il est mort en déportation [10] à Mauthausen le 5 février 1945 [11]. Quelques jours après, son fils Hubert (Médaille de la Résistance, Croix de guerre 1939-1945, Médaille militaire à titre posthume) meurt, quant à lui, lors de son transfert de Gleiwitz (actuelle Gliwice, en Pologne) au camp de Dora [12], le 27 janvier 1945, à l'âge de 18 ans [13],[14].

Notes et référencesModifier

  1. Filatures et tissage de la Fave - Inventaire général du patrimoine culturel [1]
  2. Laurence de Warren (1846 - 1926) est la fille d' Édouard de Warren (1811 - 1898), officier de l'armée britannique en Inde, érudit, qui publia notamment une histoire de L'Inde anglaise en 1843-1844 - Au Comptoir des Imprimeurs-Unis - Paris, 1845, plusieurs fois rééditée. Voir: L'Inde anglaise avant et après l'Insurrection de 1857 - Éditions Kailash - Paris et Pondichéry, 1993
  3. Revue illustrée, 1er mai 1894. Sur la famille Aubert de Résie, voir: Gustave Chaix d'Est-Ange - Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle - Tome II - Imprimerie de Charles Hérissey - Évreux, 1904 - page 19 [2]
  4. Général Jean Boÿ - Historique de la 73e promotion de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (1888 - 1890), promotion du Grand Triomphe
  5. Légion d'honneur - Base Leonore du Ministère de la culture [3]
  6. Le Journal de la Meurthe - 31 juillet 1917 - page 2
  7. Voir: Anne Peroz - Vivre à l'arrière du front - Vosges 1914 -1918 - EDHISTO Éditions - Moyenmoutier, 2015
  8. Assemblée nationale - Biographie de Hubert de Bazelaire de Lesseux [4]
  9. Jean-François Colas, Les droites nationales en Lorraine dans les années 1930: acteurs, organisations, réseaux, thèse de doctorat, Université de Paris X-Nanterre, 2002
  10. Mort en déportation - Journal officiel de la République française, 3 juillet 1987 : Arrêté du 14 mai 1987
  11. Matricule : 125835 . Voir : Monument Mauthausen sur le site de l’Amicale de Mauthausen. Une plaque commémorative a été posée à Lusse. Voir: Vosges matin - 14 février 2015. Florent de Bazelaire de Lesseux, maire, mort il y a 70 ans. [5]
  12. Mort en déportation - Journal officiel de la République française, 7 août 2007 : Arrêté du 12 juillet 2007
  13. Voir : Pierre de Longuemar - Mémorial 1939 -1945 - L'engagement des membres de la noblesse et de leurs alliés - Ehret - 2001 - pages 42 et 43. Également : André Sellier - Histoire du camp de Dora - La Découverte - Paris, 2001 - page 274
  14. Détails biographiques dans la base nominative du Ministère des Armées : Mémoire des Hommes

BibliographieModifier

  • Jean Marie de Bazelaire de Lesseux, Deux serviteurs de la vérité, victimes de la folie des hommes : de Lusse à Mauthausen et Dora, 1940-1945, Paris, 1994. L'auteur (1934 - 2014), Saint-Cyr, promotion Franchet d'Esperey (1955 -1957), officier de cavalerie, chef de corps du 3e RCh (1981 - 1982), général (2S) de brigade, officier de la Légion d'honneur, est le fils de Florent et le frère d'Hubert de Bazelaire de Lesseux, morts en déportation
  • Général Jean Boÿ, Historique de la 73e promotion de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (1888 - 1890), promotion du Grand Triomphe [6]
  • Jean El Gammal (dir.), Les parlementaires lorrains de la IIIe République, Metz, Ed. Serpenoise, 2006, p. 332
  • Bertrand Munier, Le grand livre des élus vosgiens, 1791-2003, Gérard Louis éditeur, 2003, page 27
  • Georges Poull, L'industrie textile vosgienne 1765-1981, chez l'auteur, Rupt-sur-Moselle, 1982
  • Albert Ronsin (dir.), Les Vosgiens célèbres - Dictionnaire biographique illustré , Éditions Gérard Louis, Vagney, 1990 (en ligne sur Écrivosges [7]
  • « Hubert de Bazelaire de Lesseux », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Articles connexesModifier