Ouvrir le menu principal

Liste des camps annexes d'Auschwitz

page de liste de Wikipédia

La liste suivante reprend l'ensemble des camps annexes (en) dépendant de l'administration et du commandement nazis du camp de concentration-souche d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. La liste a été établie par le Musée national Auschwitz-Birkenau[1]

Les camps annexes étaient désignés sous les vocables d' Aussenlager (camp extérieur), de Nebenlager (sous-camp) ou d' Arbeitslager (camp de travail)[2]. Outre IG-Farben, de nombreuses autres industries allemandes comme Krupp et Siemens construisaient des usines dotées de camps annexes[3]. Autour du camp-souche d'Auschwitz gravitaient ainsi 45 camps satellites dont 28 servaient l'industrie de l'armement. La population de ces camps allait de quelques douzaines à plusieurs milliers[4]. La plupart était distant de moins de dix kilomètres d'Auschwitz. Des camps furent construits à Blechhammer, Fürstengrube, Jawischowitz (de), Jaworzno, Lagisze, Mysłowice, Trzebinia, et d'autres centres plus distants comme le Protectorat de Bohême-Moravie et Reichsgau Sudetenland[5],[6],[7]. Les déportés étaient employés dans différents secteurs d'activités. Ils se voyaient ainsi confier des travaux dans les mines, ceux relatifs à l'armement, dans les fonderies ou d'autres industries métallurgiques, dans les industries chimiques ainsi que des travaux forestiers ou liés à l'agriculture[5],[1].

Camps annexes du KL AuschwitzModifier

Gardés par la division SS-Totenkopfverbände (division à tête de mort), la liste des camps annexes s'établit comme suit[8]:

# Nom du camp annexe Situation Période Nbre de prisonniers Bénéficiaires
Camps annexes liés à l'élevage et à l'agriculture
1. Harmense (élevage de volailles) Harmęże - ~150 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
2. Budy (Ferme) Brzeszcze - 700-800 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
3. Babitz (Ferme) Babice près d'Oświęcim - ~340 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
4. Birkenau (Ferme) Brzezinka près d'Oświęcim 1943- plus de 200 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
5. Raisko (Pépinière) Rajsko - ~300 femmes prisonnières pour les besoins du KL Auschwitz et la recherche SS
6. Plawy (Ferme) Pławy - ~200 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
Camps annexes liés à l'industrie
7. Golleschau Goleszów - ~1000 prisonniers Ostdeutsche Baustoffwerke GmbH
8. Jawischowitz (de) Jawiszowice (en) - plus de 2500 prisonniers Herman Göring Werke
9. Chelmek (Aussenkommando) Chełmek - ~150 prisonniers Ota Schlesische Schuhwerke ("Bata")
10. Monowitz-Buna [9] Monowice près d'Oświęcim - de 4000 à 11000 prisonniers[Note 1] IG Farben
11. Eintrachthütte Świętochłowice - 1374 prisonniers Berghütte
12. Neu-Dachs Jaworzno - plus de 3500 prisonniers Alimentation énergétique de la Haute-Silésie (EVO)
13. Fürstengrube Wesoła près de Mysłowice - 700 à 1200 prisonniers IG Farben
14. Janinagrube (Gute Hoffnung) Libiąż - 877 prisonniers IG Farben
15. Lagischa Łagisza - ~1000 prisonniers Alimentation énergétique de la Haute-Silésie (AG)
16. Günthergrube Lędziny - 300-600 prisonniers IG Farben
17. Gleiwitz I Gliwice - ~1300 prisonniers Ateliers de réparation de la Reichsbahn
18. Laurahütte Siemianowice Śląskie - 1000 prisonniers Rheenmetall Borsig AG
19. Blechhammer Sławięcice près de Blachownia Śląska - 609 prisonniers O/S Hydrierwerke AG
20. Bobrek Bobrek près d'Oświęcim - ~50-213 prisonniers et 50 femmes Siemens-Schuckert
21. Gleiwitz II Gliwice - plus de 1000 prisonniers Deutsche Gasrusswerke
22. Sosnowitz II Sosnowiec [10]. - ~900 prisonniers Ost Maschinenbau GmbH (Berghüte)
23. Gleiwitz III Gliwice - 450-600 prisonniers Zieleniewski - Maschinen und Waggonbau GmbH - Krakau
24. Hindenburg Zabrze - ~400-500 femmes prisonnières et 70 prisonniers Vereinigte Oberschlesische Hüttenwerke AG (Oberhütten)
25. Trzebinia Trzebionka près de Trzebinia - 600-800 prisonniers Erdölrafinerie Trzebinia GmbH
26. Tschechowitz (Bombensucherkommando) Czechowice-Dziedzice - ~100 prisonniers Reichsbahn
27. Althammer Stara Kuźnia, aujourd'hui Ruda Śląska - ~500 prisonniers
28. Bismarckhütte Chorzów - ~200 prisonniers Berghütte
29. Charlottengrube Rydułtowy - ~1000 prisonniers Hermann Göring Werke
30. Neustadt Prudnik - ~400 femmes prisonnières Schlesische Feinweberei AG
31. Tschechowitz-Vacuum Czechowice-Dziedzice - ~600 prisonniers
32. Hubertushütte Łagiewniki - 200 prisonniers Berghütte-Königs und Birmarckhütte AG
33. Freudenthal Bruntál 1944- ~300 femmes prisonnières Emmerich Machold
34. Lichtewerden Světlá (Lichvard) - ~300 femmes prisonnières G.A. Buhl und Sohn
Camps annexes dans d'autres secteurs
35. Sosnitz Sośnica près de Gliwice - ~300 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
36. Porombka (SS-Hütte) Międzybrodzie Bialskie - ~50 prisonniers et ~10 femmes pour les besoins de la SS
37. Altdorf Stara Wieś près de Pszczyna -1943 ~20 prisonniers Oberforstamt Pless
38. Radostowitz Radostowice près de Pszczyna 1942-1943 ~20 prisonniers Oberforstamt Pless
39. Kobier (Aussenkommando) Kobiór 1942- ~150 prisonniers Oberforstamt Pless
40. Brünn Brno - 150-250 prisonniers pour les besoins de la SS
41. Sosnowitz (I) Sosnowiec - ~100 prisonniers
42. Gleiwitz IV Gliwice - ~500 prisonniers pour les besoins de la SS
43. Kattowitz (Sonderkommando) Katowice - 10 prisonniers pour les besoins de la Gestapo
44. Bauzug (2 SS) Karlsruhe, puis Stuttgart - ~500 prisonniers vivant dans un train SS-WVHA

Articles connexesModifier

NotesModifier

  1. Le nombre de victimes parmi les prisonniers ayant travaillé sur les trois implantations d'IG Farben est estimé à 80 000 - source:John F. Ptak, « Distinguishing Oświęcim (town), Auschwitz I, II, & III, and the Buna Werke », From the “Pamphlet Collection” of the Library of Congress, Ptak Science Books, (consulté le 18 juillet 2014)

RéférencesModifier

  1. a et b Auschwitz-Birkenau State Museum (2014), Podobozy KL Auschwitz (Subcamps of KL Auschwitz). Consulté le 6 juin 2014.
  2. Gutman 1994, p. 17.
  3. Steinbacher 2005, p. 57.
  4. Gutman 1994, p. 17-18.
  5. a et b Gutman 1994, p. 18.
  6. Piper 1994, p. 45.
  7. Steinbacher 2005, p. 58.
  8. J Mayer, « Subcamps from KL Auschwitz », Der Ort des Terrors - Geschichte der nationalsozialistischen Konzentrationslager. Band 5, Axis History, (consulté le 17 juillet 2014)
  9. John F. Ptak (September 23, 2008), Distinguishing Oświęcim (town), Auschwitz I, II, & III, and the Buna Werke. From the “Pamphlet Collection” of the Library of Congress.
  10. Prof. Stuart Stein: "Affidavit of Dieter Wisliceny", from Nazi Conspiracy and Aggression, Volume VIII. USGPO, Washington, 1946, pages 606–619. Note: SS-Hauptsturmführer Dieter Wisliceny dans son témoignage préliminaire au Procès de Nuremberg identifie erronément, le , Sosnowitz comme étant le camp d'Auschwitz alors qu'il n'en était qu'un des nombreux camp annexe

BibliographieModifier

  • (en) Yisrael Gutman, « Auschwitz—An Overview », dans Yisrael Gutman et Michael Berenbaum, Anatomy of the Auschwitz Death Camp, Bloomington, Indiana University Press, (ISBN 0-253-32684-2), p. 5–33
  • (en) Sybille Steinbacher, Auschwitz: A History, Munich, Verlag C. H. Beck, (1re éd. 2004) (ISBN 0-06-082581-2)
  • (en) Franciszek Piper, « The System of Prisoner Exploitation », dans Yisrael Gutman et Michael Berenbaum, Anatomy of the Auschwitz Death Camp, Bloomington, Indiana University Press, (ISBN 0-253-32684-2), p. 34–49