Ouvrir le menu principal

Hubert Patrick O'Connor

évêque catholique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir O'Connor.

Hubert Patrick O'Connor
Biographie
Naissance
Huntingdon
Ordination sacerdotale
Décès
Toronto
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Prince George
Évêque de Prince George
Évêque de Whitehorse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Hubert Patrick O'Connor (né le et décédé le ) est un prélat canadien de l'Église catholique. Il fut évêque du diocèse de Prince George en Colombie-Britannique de 1986 à 1991 et évêque du diocèse de Whitehorse au Yukon de 1971 à 1986. Il était un membre des Oblats de Marie-Immaculée.

Sommaire

BiographieModifier

Hubert Patrick O'Connor est né le . Il fut ordonné prêtre le pour la congrégation des Oblats de Marie-Immaculée. Il travailla principalement avec des communautés autochtones de la Colombie-Britannique. Il fut notamment le directeur d'un pensionnat, la mission Saint-Joseph à Williams Lake.

Le , il fut nommé évêque du diocèse de Whitehorse au Yukon et il fut consacré évêque le 8 décembre de la même année par Mgr Anthony Jordan, archevêque d'Edmonton. Le , il fut nommé évêque du diocèse de Prince George en Colombie-Britannique, fonction qu'il occupa jusqu'à sa démission le dont il fut forcé de prendre suite à des accusations d'abus sexuel.

Il fut condamné en 1996 pour avoir commis le viol et l'assaut indécent de deux jeunes femmes autochtones durant les années 1960 alors qu'il était prêtre. Il fut condamné à deux ans et demi de prison par le juge Wally Oppal. Il fut libéré après avoir purgé six mois et payé une caution de 1 000 $ en attente d'appel. Il fut acquitté par le juge de la cour d'appel de la condamnation d'assaut et un nouveau procès pour l'accusation de viol a été ordonné[1],[2]. La poursuite a par la suite abandonné ses accusations de viol après que Hubert O'Connor ait participé à un cercle de guérison à Alkali Lake, un petit village autochtone situé près de Williams Lake[2]. Il décéda le [2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Tom Hawthorn, « Disgraced priest left legacy of pain », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne)
  2. a b et c (en) Tom Hawthorn, « Disgraced B.C. bishop dead of heart attack », The Globe and Mail,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier