Hsisosuchus

Hsisosuchus
Description de cette image, également commentée ci-après
Fossiles d'Hsisosuchus chungkingensis au musée des sciences de Hong Kong.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Infra-classe Archosauromorpha
— non-classé — Archosauria
— non-classé — Crurotarsi
Super-ordre Crocodylomorpha
Ordre Crocodyliformes

Genre

 Hsisosuchus
C. C. Young et M. C. Chow[1]

Espèces de rang inférieur

Hsisosuchus est un genre éteint de crocodyliformes, un clade qui comprend les crocodiliens modernes et leurs plus proches parents fossiles[4]. Ses différentes espèces ont été découvertes dans le Jurassique de Chine, plus précisément dans la province du Sichuan.

Liste des espècesModifier

 
Squelette d'Hsisouchus.
  • Hsisosuchus chungkingensis, c'est l'espèce type qui a été décrite en 1953 par le célèbre paléontologue chinois Yang Zhongjian, connu aussi sous le surnom de C. C. Young, et par M. C. Chow[1]. Elle provient du Sichuan, une province du centre-ouest de la Chine, où elle a été découverte en 1951 au cours de la construction de la voie ferrée entre Chengdu et Chongqing[1]. Les restes fossiles retrouvés comportent un crâne quasi complet avec ses mandibules et quelques ostéodermes de la partie moyenne de sa région caudale. La longueur du crâne est estimée à 26,7 centimètres. Il a été extrait de sédiments de la formation de Shangshaximiao, datés du Jurassique supérieur[1]. Un spécimen plus complet a été découvert et décrit en 1994, ce qui permet d'avoir une bonne connaissance de l'animal[5],[3] ;
  • Hsisosuchus chowi a été découverte dans le Sichuan, dans le Jurassique supérieur, près de la ville-préfecture de Zigong, dans la formation géologique de Shangshaximiao. Cette espèce a été décrite par Peng et Shu en 2005[3]. Son crâne mesure environ à 25 centimètres de long.

DescriptionModifier

Les espèces d'Hsisosuchus atteignait une taille maximale estimée à 3 mètres de long[6].

ClassificationModifier

La grande analyse phylogénétique des Crocodyliformes réalisée par Mario Bronzati et ses collègues en 2012 place Hsisosuchus comme un Crocodyliformes basal, juste en amont des notosuchiens[4].

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) Young C.C., Chow M.C. 1953. New fossil reptiles from Szechuan China. Acta Paleontologica Sinica 1: 87-109
  2. a et b (en) Yuhui Gao, « A new species of Hsisosuchus (Mesoeucrocodylia) from Dashanpu, Zigong Municipality, Sichuan Province », Vertebrata PalAsiatica, vol. 39, no 3,‎ , p. 177-184 (lire en ligne)
  3. a b et c (en) Guang-Zhao Peng et Chun-Kang Shu, « A new species of Hsisosuchus (Mesoeucrocodylia) from the Late Jurassic of Zigong, Sichuan, China », Vertebrata PalAsiatica, vol. 43, no 4,‎ , p. 312-324 (lire en ligne)
  4. a et b (en) M. Bronzati, F. C. Montefeltro et M. C. Langer, « A species-level supertree of Crocodyliformes », Historical Biology,‎ , p. 1 (DOI 10.1080/08912963.2012.662680)
  5. (zh) Li J. L., Wu X. C., Li X. M. 1994. New material of Hsisosuchus chungkingensis from Sichuan, China. Vertebrata PalAsiatica 32 (2): 107-126. (résumé en anglais)
  6. (en) https://sites.google.com/site/snippetsfromourthroughstreams/home/crocodiles-in-the-shadow-of-the-dinosaurs

Voir aussiModifier

Références taxinomiquesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier