Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hot Dog (homonymie).

Hot-dog
Image illustrative de l’article Hot-dog
Un hot-dog « basique » avec moutarde.

Autre nom Frankfurters, Frankfurts, franks, saucisse
Lieu d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Place dans le service Plat principal
Température de service Chaud
Ingrédients Pain, saucisse
Mets similaires multiples (en)
Accompagnement Sauce, relish, moutarde
Classification Sandwich

Un hot-dog, hotdog ou hot dog[1], est un type de sandwich composé d'un pain allongé (souvent brioché) fourré d’une saucisse cuite. Il est accompagné de divers ingrédients et condiments très variés comme de la moutarde, du ketchup, de la relish, des oignons, et toutes sortes de sauces (mayonnaise, barbecue, chutney…).

« Hot-dog » désignait à l'origine uniquement la saucisse, puis, par extension, l'ensemble du sandwich.

Sommaire

IngrédientsModifier

La saucisse à hot-dog industrielle est composée de viande de bœuf, porc, dinde, poulet ou veau, d'eau, et de gras[2]. Aux États-Unis, la réglementation limite à 30 % maximum le pourcentage de gras et à 10 % la proportion d'eau, quelque soit le type de viande utilisé[3]. Si l'indication « 100 % boeuf », « 100 % pure porc » ou « 100 % poulet », par exemple, n'apparait pas, on peut trouver plusieurs types de viandes en diverses proportions dans une même saucisse, en fonction des prix du marché[2]. Il en existe également à base de légumes ou bien même de tofu[4],[3].

On trouve dans sa composition du sel et des épices, de même que des nitrites[4]. Le type de pain utilisé varie d'un pays à l'autre, tout comme les sauces et condiments (moutarde, ketchup, sauce piquante, etc.) ou les compléments (fromage fondu, oignons, haricots rouges, choucroute, coleslaw, relish, etc.) qui accompagnent le sandwich.

La saucisse peut être grillée ou simplement bouillie[5], voire frite.

HistoriqueModifier

 
Un chariot de vente de hot-dogs à New York en 1906.
 
Un stand Nathan's en 1947.
 
Un restaurant de hot-dogs Coney Island dans le Colorado (1991).
 
Vendeur de hot-dogs à Amsterdam.

S'il est très difficile de déterminer l'origine exacte du sandwich, on sait que la recette de la saucisse de Francfort (frankfurter) a été apportée aux États-Unis par les immigrants allemands.

L'origine la plus probable est Charles L Feltman (en), un immigrant allemand, boulanger à Brooklyn (New York), qui a eu en 1867 l'idée de faire fabriquer un chariot mobile lui permettant de griller des saucisses qu'il servait dans un pain (également réchauffé) à Coney Island[6]. En 1871, il y loue une parcelle de terrain pour ouvrir son premier restaurant, le Feltman's Ocean Pavilion. À sa mort, en 1910, Feltman servait jusqu'à 40 000 hot-dogs par jour (appelés « red hots »), dans ses neuf restaurants, et possédait un cinéma en plein air, un hôtel et divers pavillons, des manèges et un roller coaster[6]. Ses deux fils prendront sa succession et en 1920, alors que l'entreprise emploie plus de 1 000 personnes, le Feltman's est considéré comme le plus grand restaurant du monde[6].

En 1916, un employé des Feltman, Nathan Handwerker (en), lui-même immigrant polonais, ouvre un petit stand de hot-dogs à quelques blocks de distance et va concurrencer ses ex-employeurs jusqu'à devenir, avec ses restaurants Nathan's Famous, le leader incontesté du hot-dog aux États-Unis[6]. De leur côté, les Feltman, qui ont connu des difficultés pendant la Grande Dépression, vendront l'affaire familiale dans les années 1940 et celle-ci fermera ses portes définitivement en 1954[6].

ÉtymologieModifier

Le terme « dog » est utilisé, en anglais, comme synonyme de « saucisse », depuis 1886, et les allégations voulant que les fabricants de saucisses utilisent de la viande de chien datent d'au moins 1845[7].

Selon une légende, le terme « hot dog », en référence à la saucisse, aurait été créé par le caricaturiste Thomas A. Dorgan, vers 1900, dans une caricature rapportant la vente de hot-dogs pendant une partie de baseball des Giants de New York, au Polo Grounds[7]. Cependant, la première utilisation de « hot-dog » faite par Dorgan ne faisait pas référence à cette partie de baseball au Polo Grounds, mais bien à une course à vélo au Madison Square Garden, dans le New York Evening Journal, du , époque à laquelle le terme « hot-dog » était déjà utilisé pour parler de la saucisse[7],[8]. De plus, aucune copie de la caricature en question n'a jamais été trouvée[9].

La première utilisation trouvée de « hot dog » faisant clairement référence à la saucisse est apparue dans le Knoxville Journal (Tennessee) du [8] :

« C'était tellement frais hier soir que l'apparition de manteaux était généralisée, et les poêles et les grilles étaient de nouveau agréables à utiliser. Même les vendeurs de saucisses commençaient à préparer les « hot-dogs » pour être prêts à les vendre samedi soir. »

— « The[y] Wore Overcoats », The Knoxville Journal, 28 septembre 1893[8],[10].

Une autre des premières utilisations du terme « hot dog » désignant la saucisse est apparue dans la quatrième page du Yale Record, le [8] : « Satisfaits, ils ont mastiqué des hot-dogs durant tout le service[11]. »

Autres appellationsModifier

  • Chien-chaud : au Canada français, il est encore possible de trouver le terme « chien-chaud », traduction littérale du terme hot-dog, mais son utilisation tend à disparaître. Bien que calqué de l'anglais, l’Office québécois de la langue française n’a pas condamné ce terme[12]. On retrouve également ce type de traductions du terme dans d'autres langues, notamment avec le perrito caliente, en espagnol, le cachorro-quente, en portugais et le re gou, en chinois.
  • Roteux : québécisme familier. Ce terme n'est pas attesté par l’Office québécois de la langue française.

VariantesModifier

Il existe de nombreuses variantes de hot-dog, association d'un pain entourant une saucisse chaude et garni de divers éléments[3] :

GalerieModifier

Dans la cultureModifier

En 1964, le peintre Roy Lichtenstein a réalisé une œuvre intitulée « Hot Dog (Food and Drink) », dont un exemplaire, sous forme de tôle d'acier émaillée, a été acquis par le centre Pompidou en 1989[13].

Notes et référencesModifier

  1. « Difficultés : *hot dog, hot dogs - Dictionnaire de français Larousse », Éditions Larousse (consulté le 3 octobre 2018)
  2. a et b Marie-Pier Marceau, Toute la vérité sur les saucisses à hot-dog, Pratico-Pratiques.
  3. a b et c (en) The Evolution of Hot Dogs, h2g2.com, 21 mars 2016.
  4. a et b Violaine Dompierre, Le secret des saucisses à hot dog..., Canal Vie.
  5. Comment préparer des hot dogs, wikiHow.
  6. a b c d et e (en) Julia Hammond, The truth about the US’ most iconic food, BBC, 3 juillet 2019.
  7. a b et c (en) David Wilton, Word Myths : Debunking Linguistic Urban Legends, Oxford University Press, (ISBN 0-1951-7284-1), p. 58-59.
  8. a b c et d (en) Barry Popik, « Hot Dog (Polo Grounds myth & original monograph) », The Big Apple, (consulté le 27 mai 2007).
  9. (en) David Mikkelson, « Etymology of Hot Dog », Snopes, (consulté le 13 décembre 2007).
  10. « It was so cool last night that the appearance of overcoats was common, and stoves and grates were again brought into comfortable use. Even the weinerwurst men began preparing to get the “hot dogs” ready for sale Saturday night. »« The[y] Wore Overcoats », The Knoxville Journal, 28 septembre 1893.
  11. « They contentedly munched hot dogs during the whole service. »Yale Record, .
  12. « hot-dog », Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française.
  13. « Hot Dog », Centre Pompidou (consulté le 3 octobre 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier