Histoire de l'administration territoriale de la Chine de 1912 à 1949

L'histoire de l'administration territoriale de la Chine entre 1912 et 1949 réfère aux divisions administratives en vigueur sous le contrôle du gouvernement de la République de Chine.

Gouvernement de Beiyang (1912–28)Modifier

 
Carte de la République de Chine en 1926

Le Gouvernement de Beiyang rationalise le système utilisé par la Dynastie Qing en définissant trois niveaux :

Le gouvernement dessine quatre provinces supplémentaires en Mongolie-intérieure et dans les régions environnantes (Chahar, Jehol, Ningsia, Suiyuan) et deux autres dans les parties historiques du Tibet (Sikang en dehors de Kham et Tsinghai en dehors d'Amdo; Ü-Tsang est alors le royaume du Dalai Lama et ne fait partie d'aucune province), ce qui porte à 28 le nombre de provinces.

Divisions administratives de la République de Chine (1912–1928)
Nom de la division Abréviation Capitale Note
Postal Chinois Pinyin Chinois Pinyin Postal Chinois Pinyin
Provinces ( Shěng)
Anhwei 安徽 Ānhuī Wǎn Anking 安慶 Ānqìng
Chekiang 浙江 Zhèjiāng Zhè Hangchow 杭州 Hángzhōu
Chihli 直隸 Zhílì Zhí Tientsin 天津 Tiānjīn En 1914 la région autour de Peking (Pékin) fait partie de la préfecture de Shuntien
Fengtien 奉天 Fèngtiān Fèng Mukden 瀋陽 Shěnyáng
Fukien 福建 Fújiàn Mǐn Foochow 福州 Fúzhōu
Heilungkiang 黑龍江 Hēilóngjiāng Hēi Tsitsihar 齊齊哈爾 Qíqíhāěr En 1914 la région de Hulunbuir est séparée, en 1920 elle est réintégrée.
Honan 河南 Hénán Kaifeng 開封 Kāifēng
Hunan 湖南 Húnán Xiāng Changsha 長沙 Chángshā
Hupeh 湖北 Húběi È Wuchang 武昌 Wǔchāng
Kansu 甘肅 Gānsù Lǒng Lanchow 蘭州 Lánzhōu
Kiangsi 江西 Jiāngxī Gàn Nanchang 南昌 Nánchāng
Kiangsu 江蘇 Jiāngsū Nanking 南京 Nánjīng En 1912 la région autour de Nanking (Nankin) est brièvement divisée en préfecture
Kirin 吉林 Jílín Kirin 吉林 Jílín
Kwangsi 廣西 Guǎngxī Guì Nanning 南寧 Nánníng
Kwangtung 廣東 Guǎngdōng Yuè Canton 廣州 Guǎngzhōu
Kweichow 貴州 Guìzhōu Qián Kweiyang 貴陽 Guìyáng
Shansi 山西 Shānxī Jìn Taiyuan 太原 Tàiyuán
Shantung 山東 Shāndōng Tsinan 濟南 Jǐnán
Shensi 陝西 Shǎnxī Shǎn Sian 西安 Xī'ān
Sinkiang 新疆 Xīnjiāng Xīn Tihwa 迪化 Díhuà Tihwa est renommée Ürümqi (烏魯木齊) après 1949
Szechwan 四川 Sìchuān Shǔ Chengtu 成都 Chéngdū
Yunnan 雲南 Yúnnán Diān Kunming 昆明 Kūnmíng
Régions (地方 Dìfāng)
Capital 京兆 Jīngzhào Jīng Actuelle municipalité de Pékin
Mongolie-Intérieure 內蒙古 Nèiménggǔ 內蒙 Nèiméng La Mongolie-Intérieure est divisée en plusieurs ligues et bannières mongoles. Il n'y a pas de véritable capitale.

Divisé en Chahar, Jehol, Suiyuan en 1913-14.

Mongolie-Extérieure 外蒙古 Wàiménggǔ 外蒙 Wàiméng Kulun 庫倫 Kùlún Kulun est renommée Ulaan Baatar (Oulan-Bator) après l'indépendance de la Mongolie
Tibet 西藏 Xīzàng Zàng Lhassa 拉薩 Lāsà
Tsinghai 青海 Qīnghǎi Qīng Sining 西寧 Xïníng
Régions (區域 Qūyù)
Altay 阿爾泰 Ā'ěrtài 阿爾泰 Āěrtài Altay 承化寺 Chénghuàsì 1920 aboli → Sinkiang

Le nom chinois de la capitale 承化寺 est changé en Ālètài (阿勒泰) après 1949.

Hulunbuir 呼倫貝爾 Hūlúnbèi'ěr 呼倫貝爾 Hūlúnbèi'ěr Hailar 海拉爾 Hǎilā'ěr créé en 1915, aboli en 1920 → Heilungkiang
Tarbaghatay (zh) 塔爾巴哈臺 Tǎ'ěrbāhātái 塔城 Tǎchéng Tacheng 塔城 Tǎchéng Créé en 1912, aboli en 1916 → Sinkiang
Préfectures ( )
Nanking 南京 Nánjīng Níng Créé en , aboli en → Kiangsu
Shuntien 順天 Shùntiān Jīng Créé en à partir du Chihli, renommé région de la capitale en octobre
Régions administratives spéciales (特別區 Tèbiéqū)
Chahar 察哈爾 Cháhāěr Chá Changyuan 張垣 Zhāngyuán Créé en 1914 à partir de la Mongolie-Intérieure

Changyuan est renommée Zhangjiakou (張家口) après 1949.

Chwanpien 川邊 Chuānbiān 川邊 Chuānbiān Kangting 康定 Kāngdìng Renommé en Sikangen 1925
Jehol 熱河 Rèhé Chengteh 承德 Chéngdé Créé en 1914 de la Mongolie-Intérieure
Sikang 西康 Xīkāng Kāng Kangting 康定 Kāngdìng Renommé en 1925 en Chwanpien
Suiyuan 綏遠 Suīyuǎn Suī Kweisui 歸綏 Gūisūi Créé en 1913 de la Mongolie-Intérieure

Kweisui est renommée Hohhot (呼和浩特) après 1949

Tungsheng 東省 Dōngshěng 東省 Dōngshěng Harbin 哈爾濱 Hā'ěrbīn Territoire le long de la ligne de chemin de fer orientale de la Chine, traversant Manzhouli de Harbin à Suifenhe.
Régions commerciales (商埠 Shāngbù)
Kiao-ao 膠澳 Jiāo'ào Jiāo Tsingtao 青島 Qīngdǎo Ancienne concession japonaise et allemande

aboli en 1925 → Shantung

Sunghu 淞滬 Sōnghù Shanghai 上海 Sànghǎi Statut en discussion. La division fondée par le dirigeant de la clique de Zhili, Sun Chuanfang, n'est pas reconnue par le gouvernement central.

Gouvernement nationaliste (1928–49)Modifier

 
Carte de la République de Chine en 1936

Le gouvernement nationaliste commence également à établir des municipalités, des villes admministrées directement par le gouvernement central. D'autres divisions sont également ajoutées sous les xian, comme les cantons. Les circuits sont ensuite abolis en 1928 car devenus superflus. Toutefois, cette réforme devient rapidement infaisable puisqu'en moyenne une province compte plus de 50 xians et certaines plus de 100. Par conséquent, certaines provinces sont divisées en plusieurs préfectures.

  • Provinces (省, shěng)
    • District administratif de surveillance générale (行政督察區, xíngzhèng dūcháqū)
  • Xians (縣, xiàn)

La création du gouvernement fantoche du Mandchoukouo par l'Empire of Japan dans les années 1930 prive la Chine de 4 provinces dans le nord-est (Fengtien, Heilungkiang, Jehol, Kirin). Après la défaite du Japon en 1945, la Mandchourie est réincorporée dans la Chine avec 9 provinces et 3 municipalités. La République de Chine annexe également Taiwan et les îles Pescadores qui sont regroupées dans la province de Taïwan. La Chine compte alors 35 provinces, 12 municipalités (院轄市, yuànxiáshì), 1 région administrative spéciale (特別行政區, tèbié xíngzhèngqǖ), et 2 régions (地方, difāng) dans le premier niveau de division administrative.

Divisions administratives de la République de Chine (1928–1949)
Nom de la division Abréviation Capitale Note
Postal Chinois Pinyin Chinois Pinyin Postal Chinois Pinyin
Provinces ( Shěng)
Antung 安東 Āndōng Ān Tunghwa 通化 Tōnghuà Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie de Liaoning)
Anhwei 安徽 Ānhuī Wǎn Hofei 合肥 Héféi
Chahar 察哈爾 Cháhāěr Chá Changyuan 張垣 Zhāngyuán Reformé en 1928 à partir d'une région administrative spéciale

Changyuan est renommée Zhangjiakou (張家口) après 1949.

Chekiang 浙江 Zhèjiāng Zhè Hangchow 杭州 Hángzhōu
Fukien 福建 Fújiàn Mǐn Foochow 福州 Fúzhōu
Heilungkiang 黑龍江 Hēilóngjiāng Hēi Peian 北安 Běi'ān Créée en 1945 à partir du Mandchoukouo
Hokiang 合江 Héjiāng Chiamussu 佳木斯 Jiāmùsī Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie de Kirin)
Honan 河南 Hénán Kaifeng 開封 Kāifēng
Hopeh 河北 Héběi Tsingyuan 清苑 Qīngyuàn Renommé en 1928 de Chihli

Tsingyuan est renommé en Baoding (保定) après 1949

Hunan 湖南 Húnán Xiāng Changsha 長沙 Chángshā
Hupeh 湖北 Húběi È Wuchang 武昌 Wǔchāng
Hsingan 興安 Xīng'ān Xīng Hailar 海拉爾 Jiāmùsī Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie du Heilungkiang)

Hailar est renommé en Hulunbuir (呼倫貝爾) après 1949

Jehol 熱河 Rèhé Chengteh 承德 Chéngdé Reformé en 1928 à partir d'une région administrative spéciale, recrée en 1945 à partir du Mandchoukouo
Kansu 甘肅 Gānsù Lǒng Lanchow 蘭州 Lánzhōu
Kiangsi 江西 Jiāngxī Gàn Nanchang 南昌 Nánchāng
Kiangsu 江蘇 Jiāngsū Chingkiang 鎮江 Zhènjiāng
Kirin 吉林 Jílín Kirin 吉林 Jílín Recréée en 1945 à partir du Mandchoukouo
Kwangsi 廣西 Guǎngxī Guì Nanning 南寧 Nánníng
Kwangtung 廣東 Guǎngdōng Yuè Canton 廣州 Guǎngzhōu
Kweichow 貴州 Guìzhōu Qián Kweiyang 貴陽 Guìyáng
Liaoning 遼寧 Liáoníng Liáo Mukden 瀋陽 Shěnyáng Renommée en 1929 du Fengtien, recréée en 1945 à partir du Mandchoukouo
Liaopeh 遼北 Liáoběi Táo Liaoyuan 遼源 Liáoyuán Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie du Liaoning)
Ningsia 寧夏 Níngxià Níng Yinchwan 銀川 Yínchuān Créée en 1928 du Kansu
Nunkiang 嫩江 Nènjiāng Nèn Tsitsihar 齊齊哈爾 Qíqíhāěr Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie du Heilungkiang)
Shansi 山西 Shānxī Jìn Taiyuan 太原 Tàiyuán
Shantung 山東 Shāndōng Tsinan 濟南 Jǐnán
Shensi 陝西 Shǎnxī Shǎn Sian 西安 Xī'ān
Sikang 西康 Xīkāng Kāng Kangting 康定 Kāngdìng Reformée en 1928 d'une région administrative spéciale
Sinkiang 新疆 Xīnjiāng Xīn Tihwa 迪化 Díhuà Tihwa est renommée Ürümqi (烏魯木齊) après 1949
Suiyuan 綏遠 Suīyuǎn Suī Kweisui 歸綏 Gūisūi Reformée en 1928 à partir d'une région administrative spéciale

Kweisui est renommée Hohhot (呼和浩特) après 1949

Sungkiang 松江 Sōngjiāng Sōng Mutankiang 牡丹江 Mǔdānjiāng Créée en 1947 à partir du Mandchoukouo (originellement partie du Kirin)
Szechwan 四川 Sìchuān Shǔ Chengtu 成都 Chéngdū
Taiwan 臺灣 Táiwān Tái Taipei 臺北 Táiběi Annexé en 1945 du Japon
Tsinghai 青海 Qīnghǎi Qīng Sining 西寧 Xīníng Reformée en 1928 d'une autre région administrative
Yunnan 雲南 Yúnnán Diān Kunming 昆明 Kūnmíng
Régions administratives spéciales (特別行政區 Tèbiéxíngzhèngqū)
Hainan 海南 Hǎinán Qióng Haikow 海口 Hǎikǒu En 1931 Kiung-ai (瓊崖) doit être créée, créée en 1949 du Kwangtung
Tungsheng 東省 Dōngshěng 東省 Dōngshěng Harbin 哈爾濱 Hā'ěrbīn Abolie en 1932 par le Mandchoukouo
Weihai 威海 Wēihāi 威海 Wēihāi Weihai 威海 Wēihāi Acquise en 1930 au Royaume-Uni, abolie en 1945 → Shantung
Régions (地方 Dìfāng)
Mongolia 蒙古 Ménggǔ Méng Kulun 庫倫 Kùlún Kulun est renommée Ulaan Bator après l'indépendance de la Mongolie en 1946
Tibet 西藏 Xīzàng Zàng Lhasa 拉薩 Lāsà
Municipalités spéciales (直轄市 Zhíxiáshì)
Canton 廣州 Guǎngzhōu Suì Créée en du Kwangtung, absorbée en juin. Recréée en 1947
Chungking 重慶 Chóngqìng Créée en 1927 de Szechwan
Dairen 大連 Dàlián Lián Créée en 1947 du Mandchoukouo (originellement partie du Liaoning)
Hankow 漢口 Hànkǒu Hàn Créée en 1927 du Hupeh, renommée en 1929 en Hankow, absorbée en 1931, recréée en 1947
Harbin 哈爾濱 Hā'ěrbīn Créée en 1947 du Mandchoukouo (originellement partie du Heilungkiang)
Mukden 瀋陽 Shěnyáng Shěn Créée en 1947 du Mandchoukouo (originellement partie du Liaoning)
Nanking 南京 Nánjīng Jīng créée en 1927 de Kiangsu
Peiping 北平 Běipíng Píng Créée en 1928 du Hopeh, absorbée en , recréée en . Renommée en 1949 en Pékin (北京)
Shanghai 上海 Shànghǎi En 1927, transformation de la région commerciale Sunghu en municipalité, créée de Kiangsu
Sian 西安 Xī'ān Ān En 1933 planification de création de Siking (西京), créée en 1947 de Shensi
Tientsin 天津 Tiānjīn Jīn Créée en 1928 du Hopeh, absorbée en 1930, recréée en 1935
Tsingtao 青島 Qīngdǎo Qīng Créée en 1929 de Shantung.

Divisions administratives publiées entre 1949 et 2005Modifier

 
Carte comparant les divisions administratives dessinées par la République de Chine et la République populaire de Chine.
 
Carte des divisions administratives nominales et revendications de la République de Chine après sa défaite militaire lors de la guerre civile chinoise et la proclamation de la République populaire de Chine

Après la perte de la Chine continentale au profit du Parti communiste chinois dans la guerre civile chinoise et sa retraite à Taïwan en 1949, le Parti nationaliste continue à considérer la République de Chine comme l'unique gouvernement légitime sur la Chine. La juridiction de la République de Chine est réduite à Taïwan, les îles Pescadores et quelques îles proche du Fujian. Toutefois, ce gouvernement n'a jamais cessé de revendiquer la Chine continentale et le Mongolie. De ce fait, la division administrative officielle de la Chine reste celle mise en place par la République de Chine jusqu'à la perte de la Chine continentale. Des cartes de la Chine et du monde publiées à Taïwan montrent parfois les frontières provinciales et nationales telles que définies en 1949, ignorant les modifications faites par le gouvernement communiste et incluant la Mongolie, le nord de la Birmanie (nord de l'état Kachin) et Tannu Uriankhai comme faisant partie de la République de Chine. Les cartes et listes des divisions administratives incluant les régions précédemment citées ont été publiées jusqu'en 2005.

En 2005, les divisions symboliques de la République comptent 35 provinces, 1 région administrative spéciale, 2 régions, 14 municipalités spéciales (dont Taipei et Kaohsiung), 14 ligues et 4 bannières spéciales. Pour les divisions de second niveau, sous les provinces et régions spéciales, on retrouve les xians, les villes contrôlées au niveau provincial (56), les départements (34) et les départements gérés (7). Sous les municipalités contrôlées au niveau provincial, on retrouve les xians et sous les ligues, les bannières (127).

  • Provinces (省, shěng) et municipalités spéciales (直轄市, zhíxiáshì)
  • Xians (縣, xiàn) et Villes (市, shì)
Changements opérés au niveau provincial par la République de Chine entre 1949 et 2005
Nom Chinois
Traditionnel
Pinyin Abréviation Capitale Capitale en Chinois Notes
Provinces
Fujian 福建 Fújiàn 閩 mǐn Canton de Jincheng 金城鎮 La capitale de la province du Fukien est déplacée à Xindian en 1956, puis vers le canton de Jincheng à Kinmen depuis 1996.
Taiwan 臺灣 Táiwān 臺 tái Nouveau village de Zhongxing 中興新村 La capitale de la province de Taïwan est déplacée du village de Zhongxing Village dans le Comté de Nantou vers Taipei dans les années 1960.
Kiangsu 江蘇 Jiāngsū 蘇 sū Xian de Shengsi 嵊泗縣 Le gouvernement de la province de Kiangsu est déplacé vers le xian de Shengsi en 1949. En 1950 le xian est conquis par l'armée populaire de libération et le gouvernement provincial de Kiangsu est aboli peu après.
Chekiang 浙江 Zhèjiāng 浙 zhè Province de Taïwan 臺灣省 Le gouvernement de la province de Chekiang dans le canton de Ganlan du district de Dinghai est aboli en 1950. En 1951, le gouvernement provincial est refondé sur les îles Tachen du xian de Wenling, après avoir déménage vers la Province de Taïwan en 1953. Après la perte des îles Yijiangshan durant la Bataille des Îles Yijiangshan en 1955, le gouvernement provincial est aboli.
Szechwan 四川 Sìchuān 蜀 shǔ Xichang 西昌縣 Après la perte de sa capitale de Chengdu en , le gouvernement provincial est déplacé vers le xian de Xichang de la province de Xikang, où il reste jusqu'à son abolition en 1950.
Sikang 西康 Xīkāng 康 kāng Xichang 西昌縣 Le gouvernement de la province de Xikang est refondé dans le xian de Xichang en . En 1950, Xichang est repris par l'armée populaire de libération.
Kwangtung 廣東 Guǎngdōng 粵 yuè Haikou 海口市 Le gouvernement de la province de Kwangtung est déplacé vers Haikou dans le Hainan en 1949 après la perte de sa capitale Guangdong. Après la perte du Hainan en 1950, le gouvernement est aboli.
Yunnan 雲南 Yúnnán 滇 diān Bangkok 曼谷 Le gouvernement du Yunnan est déplacé vers Bangkok en 1950 et aboli en 1951.
Sinkiang 新疆 Xīnjiāng 新 xīn Dihua 迪化市 Le gouvernement provincial de Sinkiang est aboli en 1992.
Régions administratives spéciales
Hainan 海南 Hǎinán 瓊 qióng Haikow 海口市 Gouvernement aboli en 1950.
Special Municipalities Le nom chinois 院轄市 Yuànxiáshì est changé en 直轄市 Zhíxiáshì en 1994.
Kaohsiung 高雄 Gāoxióng 高 gāo District de Lingya 苓雅區 Kaohsiung est créée en 1979.
Taipei 臺北 Táiběi 北 běi District de Xinyi 信義區 Taipei est créée en 1967.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier


Liens externesModifier