Administration territoriale de la république de Chine

Le territoire de la république de Chine comprend plusieurs niveaux de subdivisions administratives.

Découpage administratif de 1er niveau (2014).
  • municipalité spéciale
  • comté
  • ville provinciale

HiérarchieModifier

Le territoire est organisé autour des organes de gouvernement autonomes de premier niveau suivants[1],[2],[3] :

Le district, le canton et la ville administrée par les comtés sont composés par les villages urbains (chinois traditionnel :  ; pinyin : , anglais : urban village) et villages ruraux (chinois traditionnel :  ; pinyin : cūn, anglais : rural village), eux-mêmes composés par les quartiers (chinois traditionnel :  ; pinyin : lín, anglais : neighborhood)[2],[3].

La province (chinois traditionnel :  ; pinyin : shěng, anglais : province), regroupant les comtés et les villes provinciales, n'existe plus depuis 1999 qu'à titre de découpage administratif et n'est plus représentée par un organe de gouvernement spécifique[1]. Depuis le , les dernières responsabilités administratives de la province sont transférées[4],[5],[6].

Afin de simplifier le vocabulaire, des désignations officielles existent pour certains groupes de subdivisions :

  • les deux subdivisions des provinces (comtés et villes provinciales) sont parfois désignées en tant que comtés/villes[2],[3].
  • les quatre subdivisions des comtés (cantons ruraux, cantons urbains, cantons indigènes montagnards, villes administrées par le comté) sont parfois désignées en tant que cantons/villes[2],[3].

Municipalités spécialesModifier

Les municipalités spéciales sont au nombre de six : New Taipei, Kaohsiung, Taichung, Tainan, Taipei et Taoyuan[1].

ComtésModifier

Les comtés sont au nombre de treize, provenant des deux anciennes provinces : dans l'ancienne province de Taïwan, le comté de Changhua, le comté de Chiayi, le comté de Hsinchu, le comté de Hualien, le comté de Miaoli, le comté de Nantou, le comté de Penghu, le comté de Pingtung, le comté de Taitung, le comté de Yilan et le comté de Yunlin ; dans l'ancienne province du Fujian, le comté de Kinmen et le comté de Lienchiang[1].

Villes provincialesModifier

Les villes provinciales sont au nombre de trois : Chiayi, Hsinchu et Keelung[1].

Historique du découpage administratif du territoireModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « Government organizations : Local governments », sur president.gov.tw (en) (consulté le 12 novembre 2017).
  2. a b c et d (en) « Laws and regulations : Local government act » (version du 26 novembre 2019 sur l'Internet Archive), sur moi.gov.tw, .
  3. a b c et d (en) « Local Government Act », sur law.moj.gov.tw, (consulté le 18 juillet 2020).
  4. (zh) « 臺灣省政府全球資訊網停止更新公告 » (version du 26 août 2018 sur l'Internet Archive), sur tpg.gov.tw, .
  5. (zh) « 歷任首長 » (version du 8 avril 2019 sur l'Internet Archive), sur tpg.gov.tw.
  6. (zh) 林上祚, « 賴清德宣示「省級機關走入歷史」 徐國勇:業務費歸零,保留省主席、省諮議會長 », sur storm.mg,‎ (consulté le 8 avril 2019).

Voir aussiModifier