Hillel (homonymie)

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Le nom Hillel est d'origine sémitique, apparenté au Heylel babylonien ou cananéen, nom du dieu de l'étoile du matin.

Dans les Bibles juive et chrétienneModifier

Il apparaît dans Isaïe 14:12-14, où le prophète parle de la chute de Heylel ben Shakhar.
Selon la Jewish Encyclopedia[1] : « Il est évident que le prophète attribue au roi babylonien [Heylel] une fierté démesurée, qui sera suivie d'une chute ; le concept est emprunté à une légende populaire en connexion avec l'étoile du matin ». Isaïe ferait donc un jeu de mot entre le nom du roi et la divinité, fils de la déesse cananéenne (ou babylonienne) de l'Aube, Shakhar.
Dans la Septante grecque, Heylel sera traduit par le nom grec Éosphoros (désignant l'astre du matin) que les auteurs latins traduiront à leur tour par Lucifer. C'est ce dernier nom que Jérôme utilisera dans la Vulgate.

Dans la tradition juiveModifier

Utilisé sans autre précision, Hillel fait habituellement référence à Hillel l'Ancien, également appelé Hillel le Babylonien, considéré comme le plus grand Sage de l'ère du Second Temple. On situe sa vie entre la fin du premier siècle AEC et le début du premier siècle EC.

Ce nom fut transmis à nombre de ses descendants, ainsi qu'à de nombreux rabbins et penseurs juifs :

  • Hillel II (330–365), fils de Juda Nessiah, petit-fils de Gamliel IV, descendant de Hillel Hazaken. Il fut Nassi de la communauté juive de l'époque, et instaura le calendrier hébreu encore en usage chez les Juifs rabbanites.
  • Hillel, fils de Gamaliel III (IIIe siècle), petit-fils de Juda Hanassi et frère cadet de Juda Nessiah. Ses sentences ont été consignées dans le Talmud, sous le seul nom de Hillel d'où parfois une confusion avec l'Ancien.
  • Hillel ben Eliakim (XIIe siècle), rabbin et talmudiste grec. Il est parfois appelé « Hillel de Grèce » ou « Hillel de Roumanie ».
  • Hillel ben Samuel (ca. 1220–ca. 1295), rabbin, médecin et philosophe italien, ayant vécu en plusieurs villes d'Italie, mort à Forlì.
  • Hillel ben Naphtali Zevi (1615–1690), rabbin lituanien.
  • Judah Loen Landau, (1866-1942), rabbin, dramaturge et poète né en Europe mais éduqué en Afrique du Sud. Il écrivit sous le nom de plume de Hillel ben Shakhar (étant entendu que les juifs, contrairement aux chrétiens, ne font aucune association entre ce nom et Lucifer).

Le nom de Hillel l'Ancien, prônant un judaïsme tolérant et ouvert, apparaît dans le nom de nombreuses congrégations juives réformées, dont la communauté Beth Hillel de Bruxelles. Il a aussi donné son nom à la rue Hillel de Jérusalem.

AutresModifier

PatronymeModifier

PrénomModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Jewish Encyclopedia: Lucifer; also Fall of Angels