Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Juda.
AharonimRishonimGueonimSavoraïmAmoraimTannaimZougot
Juda Hanassi
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activités
Père
Enfant
Autres informations
Religion
Maîtres
Œuvres principales
Tombeau Yehouda HaNassi à Tsippori.jpg
Vue de la sépulture.

Rabbi Juda le Prince (hébreu רבי יהודה הנשיא Rabbi Yehouda hannassi) plus connu sous les surnoms de Rabbi[1] (hébreu רבי « Maître ») et Rabbenou Haqadosh[2] (hébreu רבנו הקדוש « notre saint maître »), est un Tanna (docteur de la Mishna) de la cinquième génération (135 - circa 220 EC).

« On raconte que Rav, l’élève de Rabbi Yéhouda Hanassi, n’a jamais prononcé ne serait-ce qu’une seule parole futile durant toute sa vie[3] »

Nassi (président du Sanhédrin) de la lignée de Hillel l'Ancien, il est à l'origine de la compilation de la Mishna, clôturant ainsi l'ère des Tannaïm aux alentours de 200 EC.

Éléments biographiquesModifier

Juda Hanassi naît, selon un midrash souvent répété, le jour même où Rabbi Akiva meurt en martyr[4]. Le Talmud y voit le résultat de la Providence, Dieu ayant donné au peuple juif un nouveau dirigeant d'envergure, au moment où celui de plusieurs générations disparaît[5].

Selon une tradition rapportée par le Talmud, rabbi Juda décède à Tsippori et est enterré à Beït-Shéarim. Une autre tradition attestée au Moyen Âge place sa tombe à Tsippori[6].

Notes et référencesModifier

  1. Voir, par exemple, Pirke Avot 2:1
  2. T.B. Chabbat 118b ; Beitza 22b ; Sanhédrin 98b.
  3. Rambam - Hilkhot Dé'ot (Traits de caractère) Editions Torah-Box
  4. Bereshit Rabba 58 ; Kohelet Rabba 1:10
  5. T.B. Kiddoushin 72b.
  6. (he) Nahman Avigad, « The « Tomb of Jacob's Daughters » near Sepphoris », Eretz-Israel, Israel Exploration Society, vol. 1,‎

  Cet article contient des extraits de l'article « JUDAH I » par Solomon Schechter & Wilhelm Bacher de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906 dont le contenu se trouve dans le domaine public.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Adin Steinsaltz, Rabbi Yéhouda HaNassi, in Personnages du Talmud, p. 103-113, éditions Pocket, (ISBN 2-266-11129-9)
  • Victor Malka, Les Sages du judaïsme: Vie et enseignement, p. 161-171, coll. "Points", ed. du Seuil, 2003, Paris, (ISBN 9782757802984)
  • Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, sous la direction de Geoffrey Wigoder, éditions du Cerf, (ISBN 2-204045411)
  • (he) Iggeres Rav Sherira Gaon, traduite et annotée par le Rav N.D. Rabinowich, H. Vagshal Publishing Ltd., Jérusalem 1991