Hillel Furstenberg

Hillel (Harry) Furstenberg (הלל (הארי) פורסטנברג), né le , est un mathématicien israélien, membre de l'Académie israélienne des sciences et lettres et de l'Académie nationale des sciences des États-Unis. Il a été récompensé par le prix Wolf en 2007. Il est connu pour l'utilisation de la théorie ergodique et la théorie des probabilités à d'autres champs des mathématiques, dont la théorie des nombres et les groupes de Lie.

Hillel Furstenberg
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Université de Princeton
Université Yeshiva
Marsha Stern Talmudical Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Prix Abel ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Rothschild en sciences ()
Prix Israël ()
Prix Harvey ()
The EMET Prize for Art, Science and Culture (en) ()
Prix Wolf de mathématiques ()
Prix Abel ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Hillel Furstenberg est né à Berlin en 1935. Sa famille émigre aux États-Unis en 1939. Il obtient son baccalauréat et une maîtrise de sciences à l'université Yeshiva en 1955, et son doctorat à l'université de Princeton, sous la direction de Salomon Bochner, en 1958. Après plusieurs années passées à l'université du Minnesota il devient professeur de mathématiques à l'université hébraïque de Jérusalem en 1965. Il y reste jusqu'à sa retraite en 2003. Il enseigne aussi à l'Université Bar-Ilan à Ramat-Gan.

Il est marié avec Rochelle née Cohen, et ils ont cinq enfants.

TravauxModifier

Hillel Furstenberg a notamment étendu la théorie ergodique et la théorie des probabilités à d'autres champs des mathématiques, dont la théorie des nombres et les groupes de Lie. Il attire l'attention de ses pairs très tôt dans sa carrière en découvrant une démonstration de l'infinitude des nombres premiers utilisant la topologie. Il prouve l'ergodicité unique des flots horocycliques sur une surface de Riemann hyperbolique compacte au début des années 1970. En 1977, en reformulant la théorie ergodique, il prouve le théorème de Szemerédi. On lui doit la frontière de Furstenberg et la compactification de Furstenberg.

Distinctions et HommagesModifier

Il est élu à l'Académie israélienne des sciences et lettres en 1974[1].

Il est lauréat du Prix Israël en 1993.

Il reçoit le prix Harvey du Technion en 1993, le Prix EMET (en)[2] en 2004, le prix Wolf de mathématiques en 2007[3] .

Il donne une conférence plénière au congrès international des mathématiciens en 2010[4].

Il est lauréat du prix Abel 2020 avec Gregori Margulis pour « avoir été pionniers dans l'utilisation de méthodes de théorie des probabilités et des systèmes dynamiques en théorie des groupes, théorie des nombres et combinatoire »[5].

BibliographieModifier

  • (en) Harry Furstenberg, Stationary Processes and Prediction Theory, vol. 44, coll. « Annals of Mathematics Studies », , 283 p. (ISBN 978-0-691-08041-3, lire en ligne)
  • (en) Harry Furstenberg, Disjointness in ergodic theory, minimal sets and a problem in diophantine approximation, coll. « Annals of Mathematics Studies »,
  • (en) Harry Furstenberg, Yitzhak Katznelson (en),, Investigations in harmonic analysis, ergodic theory, and related topics in analysis, Ft. Belvoir Defense Technical Information Center, coll. « Annals of Mathematics Studies »,
  • (en) Harry Furstenberg, Recurrence in Ergodic Theory and Combinatorial Number Theory, Princeton Legacy Library, , 216 p. (ISBN 978-0-691-61536-3)
  • (en) Hillel Furstenberg, Ergodic Theory and Fractal Geometry, Providence, American mathematical Society, coll. « CBMS Regional Conference Series in Mathematics », , 69 p. (ISBN 978-1-4704-1034-6, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hillel Fürstenberg » (voir la liste des auteurs).

Liens externesModifier

(en) « Harry (Hillel) Furstenberg », sur le site du Mathematics Genealogy Project